Live report Xtreme Fest #4, journée 3
Anibal BERITH
Journaliste

«Une 4ème édition largement à la hauteur de toutes nos espérances alors plus qu'une chose à dire, vivement l'an prochain !»

Créé 31/07/2016
3662 vues

Dimanche 31 juillet, dernier jour de l'Xtreme Fest et pas des moindres car une programmation de folie ! Tout ce que j'aime avec du bon death (Tempt Fate, Fleshdoll) et du bon thrash (Exodus, Testament), ponctué de punk et de Hardcore brutal. Ca tombe bien, c'est mon anniversaire; je ne pouvais rêvé mieux avec en prime l'interview de Steve Souza, le frontman d'Exodus. Celui d'Eric Peterson le leader de Testatment était aussi programmé mais ce dernier a annulé au dernier moment et m'a fait loupé CJ Ramones....
Alors place à la dernière journée bien plus fraiche que les 2 jours précédents et ce n'est pas un mal .

Tempt Fate

Cette 3ème journée commence bien avec un bon groupe de Death de chez moi, oui Tempt Fate est originaire de Midi-Pyrénées (Toulouse/Albi) donc le quintet joue à domicile et va faire une prestation remarquable! Déjà vu dans un petit bar toulousain où le son n'était pas terrible, c'est à un tout autre show que nous avons à faire là! Scène principale, salle comble et il n'est que 17h!
Un ep à l'actif du quintet "Blood Ice" sorti en 2015 pour ce jeune groupe crée en 2013 par l'impulsion de Pierre-Louis le guitariste et Quentin le batteur; le groupe complet se formera au fil des mois avec Olivier (guitare), Samuel (basse) et Simon au chant.
Tout commence par l'arrivée de Simon en béquilles, la jambe dans le plâtre ! Du coup on peut dire qu'il fera bien mieux que la prestation d'Axl Rose sur la tournée d'AC/DC qui avait fait le choix de rester assis... Ce n'est pas le cas de Simon qui sillonnera la scène de toute sa largeur à cloche pied faisant le show accompagné du reste du groupe qui joue vite et fort ! Leur Death Metal mélodique puissant et percutant va embarquer le public dans un bon circle pit tout le set durant.
Un vrai régal, une complicité entre les musiciens, il ne manque plus qu'un 1er album et la recette sera complète pour faire que Tempt Fate devienne un groupe avec une plus grande plus renommée.
Toutes les photos de Tempt Fate ici: https://www.unitedrocknations.com/live-report-tempt-fate-380

Tempt Fate

Blowfuse

Direction la scène extérieur pour profiter du soleil et des jeunes déjantés de Blowfuse à la prestation plus qu'énergique. Pas du tout fan de leur hardcore pour skater, on ne peut que les féliciter de leur prestation scénique. Les gars font le show, yeux révulsés au départ puis ça saute partout ! Ils font avec leur guitare et basse des figures acrobatiques dignes de celles qui peuvent s'exécuter en skate.
3/4 d'heure de set pour ravir les fans et tenir en haleine les novices.

Toutes les photos de Blowfuse ici: https://www.unitedrocknations.com/live-report-blowfuse-381

Blowfuse

Misanthrope

18h15, X Stage et c'est le set de Misanthrope qui s'annonce. Ce sera une découverte live pour moi de ce groupe de death mélodique français chantant en français et je oeux vous dire que j'ai passé un bon moment. Le combo balaiera sur scène une carrière de près de 30 ans empruntant des titres de leur 9 albums dont le dernier en date "Ænigma Mystica" est paru en 2013 .
Philippe arborant un T Shirt d' Obituary sous son blouson de cuir donnera le ton avec son growl death puissant et les textes en français déroutant au premier abord. La complicité s' installe sur la scène, les musiciens jouant vraiment ensemble arborant la scène tout au long de la prestation devant un public connaisseur qui ne manquera pas une miette du spectacle.

Toutes les photos de Misanthrope ici: https://www.unitedrocknations.com/live-report-misanthrope-382

Misanthrope

Fleshdoll

Début de la soirée, 19h30 et c'est les toulousains de Fleshdoll qui foulent l'X Stage ! Après Inlandsys le vendredi, Tempt Fate peu avant dans la journée, c'est le 3ème groupe originaire du grand toulousain qui défendra sa musique à l' Xtreme Fest. Le pit est comble, le groupe est très connu dans la région et la sympathie des gars et leur disponibilité leur apportent une renommée nationale voire européenne avec le Metaldays qui malheureusement a dû être annulé.
En tout cas, nous à Albi, nous avons la chance de les avoir et le moment s'annonce dantesque! De plus fan de Testament, le combo des Billy ne peut que faire une prestation hors du commun en tant que "première partie" de la tête d'affiche de cette journée en plus d'Exodus.
Attaquant leur set de 3/4 d'heure c'est avec '2084' que les hostilités démarrent ! Le groupe est survolté et Bastich le frontman, torse nu arborant un corps entièrement tatoué, déploiera comme à l'accoutumée une énergie débordante et une rage communicative devant les nombreux fan et amis venus assister à la prestation des enfants du pays.
Ce sera la 3ème fois que je les vois jouer cette année et il est clair que Fleshdoll prend toute son ampleur et prône toute sa violence sur une belle scène comme celle de la salle de la musique de Cap Découverte.
On ressent encore une progression musicale et scénique indéniable et ce bien que l'excellent batteur Michaël fut remplacé par le très bon Anthony pour cette session live puisqu' absent pour l'été pour raison personnelle.
Un set sans défaut avec une brutalité mélodique toujours au rendez-vous et une clôture de set avec l'excellent titre 'Battle Royale' du dernier album en date "Blood Red District" qui sera bientôt suivi d'un cinquième album en cours de finalisation.
Continuez de nous régaler ainsi !
Toutes les photos de Fleshdoll ici: https://www.unitedrocknations.com/live-report-fleshdoll-383

Fleshdoll

The Dwarves

Un peu de légèreté avec ce groupe de punk américain originaire de San Francisco sur l'EMP Stage pour l'heure du dîner. Un set d'une heure pour défendre leur discographie avec des morceaux plus ou moins rapide et agressif ou plus bon enfant. Des musiciens sympathiques qui semblent avoir une grosse connerie à la Elmer Food Beat ne serait-ce que par leur logo que je vous laisse juger sur les photos ci-dessous.
Ne manquaient que les danseuse aux seins nus et le quatrième larron costumé comme un catcheur des 80's.
N'ayant pas la setlist complète, voici en partie les titres qui ont été joués: 'Astro Boy ', 'Let's Get High and Fuck Some Sluts', 'Dominator', 'We Must Have Blood', 'Unrepentant'.

Toutes les photos de The Dwarves ici: https://www.unitedrocknations.com/live-report-the-dwarves-384

The Dwarves

Exodus

Attention légende ! Il est 21h15 lorsque le groupe mythique américain de la Bay Area de San Francisco de Thrash prend place sur l' X Stage. Le combo emmené par Steve Souza, dont vous pouvez retrouver l'interview dans nos pages, va nous déverser leur thrash bien puissant et malsain 1h durant sans temps mort. Même si le frontman communique beaucoup avec le public venu en masse, c'est pour mieux enchainer les titres pour nous en mettre plein la face tout le set.
Gary Holt n'étant pas là pour cause de tournée avec Slayer, Steve nous assurera avant de monter sur scène qu'Exodus est plus puissant que jamais et que l'avenir du groupe est tout aussi solide qu'en début de carrière en 1979 et avec une discographie de 11 albums dont le dernier en date "Blood In Blood Out" paru en 2014 montre clairement l'orientation nouvelle du quintet.
C'est avec 'The Ballad of Leonard and Charles' que Steve et ses musiciens que l'on ne présente plus attaque le set. Pas moins de 15 titres sont joués ce soir devant un public en transe headbangant et pogotant.
En tournée pour la promotion du dernier album, seul le titre éponyme sera joué, Exodus préférant consacrer son set aux titres qui ont fait sa renommée internationale et un des groupes de Metal les plus influents du monde aux côtés de Metallica, Anthrax, Slayer et autres Testament qui jouera un plus tard dans la soirée.
Ne seront pas oubliés les incontournables du mythique 1er album "Bonded by Blood" et le reste de la discographie pour le plus grand plaisir des fan toujours avides des vieux titres.
Un son impeccable, une prestation énergique, un public ayant répondu présent le tout pour un set admirable et impactant !

Setlist
The Ballad of Leonard and Charles - Blood In, Blood Out - Scar Spangled Banner - And Then There Were None - Children of a Worthless God - Piranha - Deranged - Exodus - Body Harvest - Brain Dead - Pleasures of the Flesh - A Lesson in Violence - Blacklist - Metal Command - War Is My Shepherd - Bonded by Blood - The Toxic Waltz

Toutes les photos d' Exodus ici: https://www.unitedrocknations.com/live-report-exodus-385

Exodus

Rise The Northstar

Après un set parfait d'Exodus, changement de registre avec Rise The Northstar et son hardcore new-yorkais puissant et impactant. Le groupe le dit lui-même, ce n'est pas du Metal, ni du Rap, c'est eux. Superbe prestation sur la scène externe et une chorégraphie maîtrisée avec un look de gangster du Bronx, génial. Un super moment avec les parisiens que l'on pourrait assimiler facilement à des américains tellement le job est fait avec précision et efficacité.
Une découverte pour moi qui conforte ma position sur le fait que la France regorge de groupes talentueux qui méritent amplement d'être plus connus.

Toutes les photos de Rise The Northstar ici: https://www.unitedrocknations.com/live-report-rise-the-northstar-386

Rise The Northstar

Testament

Seconde tête d'affiche de la soirée ! Après l'excellente prestation, voici celle de Testament sur la X Stage à 23h15 pour 1h15 de set. Le groupe américain incontournable enchaine les dates de concerts et les festival, je les avais vu au Hellfest et avait trouvé la prestation scénique géniale mais jouant trop fort, nous avions quelque fois du mal à reconnaître les morceaux.
La chose est réparée ce soir dans la maison de la musique de Cap Découverte avec un équilibre des instruments mieux géré pour une prestation époustouflante. Décor en place, éclairage jouant entre le vert et le violet du plus bel effet et le groupe amené par Chuck Billy au top de sa forme.
'Over The Wall' en guise d'entrée, l'ensemble de la discographie du combo californien sera passée au crible mariant les morceaux thrash violent et puissant avec des titres plus old school et accessibles. Les 2 guitaristes (Eric Peterson et Alex Skolnick) s'en donnent à coeur joie et jouent de complicité tout en faisant le show. Les riffs incisifs pleuvent sous les coups de médiator accompagnés de la basse puissante Steve DiGiorgio et des blasts effrénés de Gene Hoglan. Chuck Billy en tant que frontman lancera ses vocalises puissantes dans son micro "air guitare" qui ne cesse d'utiliser simulant le jeu parfait de ses musiciens.
2 fois en un mois de temps, ce n'est jamais trop pour profiter de pointures tels que ces pionniers du Thrash dont le prochain album « The Brotherhood of the Snake » en cours de finalisation .

Setlist
Over the Wall - Rise UpThe Preacher - Dog Faced Gods - Into the Pit - Practice What You Preach - The New Order - D.N.R. (Do Not Resuscitate) - 3 Days in Darkness - More Than Meets the Eye - Disciples of the Watch - The Formation of Damnation.

Toutes les photos de Testament ici: https://www.unitedrocknations.com/live-report-testament-387

Testament

GBH

Dernier groupe de ce week end marathon et au combien formidbale ! Place après Testament sur l'EMP Stage au punk britanniques pionniers du genre puisque 37 ans de carrière cette année. Autant dire que le quatuor a influencé pas mal de groupes des années 80 comme Exodus pour ne pas les citer.
1 heure de set pour clôturer le festival en beauté avec un groupe qui rappelle les racines de notre musique et qui marque un point d'honneur à l'Xtreme Fest qui afectionne particulièrement ce genre. Malgré l'heure tardive, la fatigue pesant sur les festivaliers et deux grosses pointures du Thrash juste avant, le public se logera en masse devant le quartet qui rappellera aux bons souvenirs des plus anciens et démontrera que le "Punk is not dead" aux plus jeunes.

Toutes les photos de GBH ici: https://www.unitedrocknations.com/live-report-gbh-388

GBH

C'est donc sur une note punk que cette 4ème édition du plus gros festival Metal du sud ouest se termine. Une programmation soutenue ayant respecté la qualité musicale et festive de cet événement 4 ans durant. De belles rencontres, de belles sensations et émotions auront ponctué ces 3 jours. Un grand merci à l'association Pollux et tous les partenaires de cette date pour cette organisation sans faille. Une attention particulière aux bénévoles qui travaillent H24 3 jours durant pour encore plus agréable le séjour aux festivaliers et aux journalistes.
Une 4ème édition largement à la hauteur de toutes nos espérances alors plus qu'une chose à dire, vivement l'an prochain !

Anibal Berith