Report Danko Jones au Backstage by The Mill le 09/12/2023
Ophélie Griffin
Journaliste

«Le concert de Danko Jones aura bien secoué Paris ce soir »

Créé 09/12/2023
443 vues

Live Report et Photos : Ophélie Griffin

Ce soir au Backstage by The Mill (BTM), salle attenante au Pub O'Sullivans à Pigalle, s'annonce une belle soirée Rock'n'Roll avec le concert de Danko Jones organisé par AEG et qui annonce depuis longtemps complet. Je m'étonne d'ailleurs que le groupe ne joue pas dans une salle plus grande, cependant ça sera l'occasion d'une super ambiance dans le public.

OAKMAN
Après l'annulation de dernière minute du groupe Los Pepes pour urgence familiale, c'est le groupe français Oakman qui les remplace au pied levé. "On vient de Lyon et on est très content d'être là". 
Oakman, c'est un trio formé de Marine au chant et à la guitare ainsi que de deux frères, Gérémia à la basse et Jesse à la batterie. C'est pop, c'est rock, c'est dansant, c'est léger mais parfois, plus lourd. Les 3 membres ne sont pas avares d'énergie et donne tout pour embarquer la foule très compacte présente au BTM. 
Avant d'entamer leur 4ème morceau "Lucky Charm", Marine nous demande d'allumer les flash de nos téléphones. À cette occasion, celle-ci passe au clavier pour un morceau aux envolées shoegaze. 
"Encore merci d'être présent, merci à Danko Jones on est trop content d'ouvrir pour eux", sur "SCP" qui me rappelle "Call me maybe" de Carly Rae Jepsen dans son énergie légère mais drôlement efficace.
Grosses acclamations dans le public quand le groupe annonce que c'est leur dernier titre ce soir "Clear Enough".
Pour un remplacement de dernière minute, je trouve que le pari est réussi ! Un bon échauffement pour la suite. 

SETLIST : 
Missed Connections
Murder
Hope
Lucky Charm
SCP
Clear Enough


DANKO JONES
Le public est éclectique ce soir : on aperçoit des jeunes et des moins jeunes, tout style confondu, des connaisseurs et encore des novices. Ça patiente gentiment sur du Queen alors que tout est prêt pour Danko.
Vue l'ambiance quand apparaissent les trois canadiens de Danko Jones, on peut dire que le groupe était attendu !
Avant le 3e morceau, Danko demande "It's Friday or Saturday night? It's a fucking way to pass a Saturday night. Thank you for being on a Rock'N'Roll show tonight!". Juste avec cette phrase, le pit s'enflamme, alors qu'il était resté bien sage jusqu'à présent. Ça chante ouvertement dans le public, de grands sourires fendent les visages. Il fait vite extrêmement chaud dans la salle (ça change du temps dehors !!). 
Cela faisait longtemps que je n'avais pas fait de concert au BTM et j'avais un peu peur du son, mais mes doutes ne sont vite envolés, il n'y a rien à dire, c'est propre !Chaque membre du groupe se donne physiquement et cherche le contact avec le public qui s'est massé  devant lui. Le groupe n'a même pas besoin de donner le ton, le public sait ce qu'il a à faire.

Premiers riffs du titre "First date" et on remet une pièce dans la machine à danser ! Et c'est le public qui clame seul le refrain. Danko prend régulièrement la parole et s'adresse directement à certains membres du public. "What song do you request? You guys just want to hear Rock'n'Roll songs?! I'm very polite, I don't know why I am screaming at you?!" Rires partagés. Après le morceau "Legs", Danko en rajoute une couche "Your requested a Rock'n'Roll song but I saw on your face that was not Rock'n'Roll enough for you!". 
Danko mentionne leur dernier album, sorti 3 mois auparavant, Electric Sounds. C'est leur 11ème album studio. "Album #11, how many bands have 11 albums? Not too many" s'amuse le chanteur avant d'enchaîner un des titres du nouvel album "Good time". Ca se déchaîne sévère en réponse au refrain "I came here to fuck shit up and have a good time". Danko et John Calabrese jouent aux chefs d'orchestre pour prolonger le morceau. 
Définitivement Danko ne manque pas d'humour, quand un membre du public lui réclame le titre "Ship of Lies", il répond. "We won't play it, you know why? Because all songs sound the same!!! Close your eyes and pretend this is "Ship of Lies"" Effectivement, on ne peut pas nier que les titres du groupe se ressemblent tous un peu, mais ça reste terriblement efficace. 
"If you told me that in 2023 I would play in Paris in the back of an Irish bar, I would have said that you're full of shit" J'avoue, je suis d'accord ! 

Après "My Little RnR", le groupe prend une courte pause. "I looked at the next songs and they are fantastic. Do you believe me?" Danko raconte l'histoire derrière le titre "Samuel Sin', la première chanson qu'il ait écrite avec son premier groupe. Ils n'ont pas voulu de la chanson alors il a quitté le groupe, en a monté un autre avec son ami d'enfance John et a pu jouer son morceau. 

C'est déjà la fin du set avec le titre "Shake your city". "Did we? Did we shake your cityyy?!" avant de remercier le public et le groupe Oakman pour avoir joué à la dernière minute.
Je pense qu'on peut répondre par l'affirmative, Danko Jones a su retourner Paris, malgré un set bien court (1h15). Et vous, votre samedi soir ?  

SETLIST : 
Guess Who's Back
Get High?
I'm in a Band
I Gotta Rock
Lipstick City
First Date
Legs
Code of the Road
Good Time
You Are My Woman
The Twisting Knife
Full of Regret
Had Enough
Lovercall
Saturday
My Little RnR 

Encore:
Samuel Sin
Play the Blues
Shake Your City