DOWNLOAD, le reporting de la 3ème journée
Carmziofa
Rédacteur en Chef

Créé 12/06/2016
6107 vues

Le troisième et dernier jour du DOWNLOAD français s'annonce magique avec la venue de RAMMSTEIN et de Volbeat, Sabaton, Trivium, Skillet sur la Main Stage, Megadeth, Rival Sons, Children Of Bodom et Lofofora sur la Scène 2 et Skindred, Last Train, New Year's Day, Strange Bones et The Shrine sur la scène 3.

A ce sujet, cette troisième journée est la plus chargée également en nombre de spectateurs: l'organisateur attend 60.000 personnes, principalement attirées par la tête d'affiche RAMMSTEIN et certainement pas pour les conditions climatiques. En effet la pluie s'est alternée tout au long de l'après-midi avec un pic pendant les prestations de Sabaton et de Volbeat.

Si j'avoue avoir été séduit par la prestation de SKILETT et de NEW YEAR'S DAY, nos trois artistes coups de coeur ont placé la barre encore plus haut.

En premier lieu comment ne pas se laisser entrainer par le hard-rock stoner 70's de THE SHRINE, combo américain signé sur Century Media avec 4 albums à son actif ? Le trio est explosif sur scène ! On se dirait en plein dans les années 70: on a droit à des jacks enroulés de guitare, longue chevelure et des pantalons tâchées de boue. Et puis vous savez certainement que THE SHRINE reprend un titre d'un groupe français Soggy, "Waiting For The War". Et c'est ainsi que nous avons droit à la présence de Beb (chanteur de Soggy) pour une fin de show survitaminée et explosive !

L'autre magnifique surprise de ce DOWNLOAD c'est la prestation de VOLBEAT. Malgré la pluie et le vent, les danois ont assuré le show parfait: 4 titres du nouvel album "Seal The Deal & Let's Boogie" ("The Devil's Bleeding Crown", "For Evigt", "Goodbye Forever" et "Seal The Deal" ) bien dilués dans leur setlist de 14 titres, des incontournables tels que "Still Counting" (pour conclure le show) ou "Lola Montez". Bref ! un VOLBEAT en pleine forme.

Vous ne serez pas surpris d'apprendre que le summum de ce Download c'est le retour de RAMMSTEIN. Le show est dantesque : comme d'habitude les feux d'artifice fusent dans tous les sens et les jeux de feu sont toujours aussi présents sur scène. Côté son, les guitares sont lourdes et puissantes et Till est en pleine forme. Même si on a du attendre la moitié du show pour entendre les classiques "Du Hast", "Mein Herz brennt", "Links 2-3-4" voire la fin ("Amerika", "Engel" et "Sonne"), Rammstein reste Rammstein avec son côté visuel sombre et puissant. Et ça, ça n'a pas de prix !

Enfin, il convient également de rappeler l'excellente prestation de Megadeth (avec un Kiko Loureiro magistral. Ça joue grave et c'est un vrai plaisir pour nos oreilles !), Children Of Bodom et de Skindred qui a mis le feu sur la Scène 3 en fin de journée (bientôt l'interview de Benji !).

Et voilà ! Le DOWNLOAD touche a sa fin : 40 concerts, une moyenne de 45.000 spectateurs par jour et des découvertes artistiques sont les ingrédients d'un festival réussi. Pour conclure, une seule citation nous vient à l'esprit: "Long Live Download".

Setlist RAMMSTEIN
Ramm 4
Reise, Reise
Hallelujah
Zerstören
Keine Lust
Feuer frei!
Seemann
Ich tu dir weh
Du riechst so gut
Mein Herz brennt
Links 2-3-4
Ich will
Du hast
Stripped

Rappal
Frühling in Paris
Amerika
Engel
Sonne

Setlist VOLBEAT
The Devil's Bleeding Crown
Heaven nor Hell / A Warrior's Call / I Only Want to Be with You
Sad Man's Tongue
Lola Montez
Hallelujah Goat
The Lonesome Rider
For Evigt
Dead but Rising
16 Dollars
Goodbye Forever
Fallen
Doc Holliday
Seal the Deal
Still Counting

Set list THE SHRINE
Tripping Corpse
(Unknown)
The Vulture
Worship
Rare Breed
Dusted and Busted
Nothing Forever
Waiting For The War