Report Dark Tranquillity à l'Elysée Montmartre le 24/04/2022
Stephane Masson
Journaliste

«Dark Tranquillity met un point final a cette soirée magistrale.»

Créé 24/04/2022
445 vues

Ce soir nous nous transportons à l’Elysée Montmartre ou se produiront en co-tête d’affiche Dark Tranquillity et Ensiferum avec en première partie April Art et Tag My Heart
Un concert que nous devons à Access Live.

L’Ouverture des portes se fait un peu avant 18h30 et un gros quart d’heure plus tard Tag My Heart monte déjà sur scène.
Rappelons que Tag My Heart est un jeune quatuor mélangeant différents styles de Metal les rendant quasi inclassables. Ce quatuor, dépourvu de bassiste, est mené par Isabel, chanteuse débordante d’énergie et à la voix puissante.
Isabel est une vraie pile électrique qui arpente les planches de l’Elysée Montmartre dans tous les sens sur des riffs lourds et incisifs. Elle n’hésite pas à descendre à plusieurs reprises dans la fosse pour être au plus prêt des fans biens furieux et pour mettre le feu au poudre. Nous notons également un petit moment de tendresse quand elle fait un maxi câlin à un Pikachu qui se trouve en bord de scène.
Le public chauffé à blanc regrette, tout comme moi, que le set de Tag My Heart soit si court.

Changement de plateau express et on enchaîne avec April Art groupe allemand de Rock Alternatif, mais attention un Rock Alternatif bien costaud. Le thème visuel sera le rouge, en effet le quatuor au complet est de rouge vêtu et en ce qui concerne Lisa Marie Watz (chant) les cheveux également sont de cette chaude couleur.
Musicalement ça envoie du lourd avec une basse que je trouve particulièrement présente et qui amplifie le côté percutant de leurs morceaux. Il y a un fort contraste entre la voix claire de Lisa Marie Watz et la puissance du son, un contraste vraiment très agréable même s’il est surprenant de prime abord.
Le public est sous le charme, et pas que de la plastique de Lisa Marie Watz…
Hélas là aussi le set est vraiment très court et c’est fort dommage!!

Il est temps de voir monter sur scène Ensiferum groupe de Folk Metal finlandais qui est clairement attendu par le public.
Changement total de style, on est dans le Metal festif et ça va à 200 à l’heure. Ça n’arrête pas, j’ai l’impression qu’ils accélèrent en permanence, quel pied…
Visuellement c’est parfait, entre les tenues et maquillages typiques d’Ensiferum et du folk, un immense backdrop qui claque et surtout des lights de dingue.
Côté public c’est le grand bordel, ça saute de partout et on enchaîne les slams qui viennent se terminer à l’ancienne, c'est-à -dire sur scène, avec le groupe, avant de replonger dans la foule…
Une fois de plus Ensiferum aura cassé la baraque pour le plus grand plaisir des participants !!

Setlist :

1- Rum, Women, Victory
2- Andromeda
3- One More Magic Potion
4- Into Battle
5- For Sirens
6- Run For The Crushing Tide
7- Treacherous Gods
8- In My Sword I Trust
9- Lai Lai Hei
10- From Afar

Nouveau changement d’ambiance avec Dark Tranquillity groupe suédois de Dark Metal que l’on ne présente plus. Comme son nom et son style musical l’indique l’ambiance devient d’un coup plus sombre, plus lourde mais tellement empreinte d’une émotion si forte que lors d’échanges avec son public l’on voit Mikael Stanne les larmes aux yeux lorsqu’il évoque la disparition de Fredrik Johansson dont le titre ‘Punish My Heaven’ lui est dédié.
Trêve de sentimentalisme et prenons en plein la gueule car c’est tout simplement ce qui nous arrive tout au long de leur set. Perso je triche car c’est la seconde fois que je les vois en trois semaines mais à la fois je ne me lasse jamais de Dark tranquillity.
Les vagues de slames s'enchaînent, ça headbang à se décrocher les cervicales. Là aussi l’on termine sa course de slameur intrépide sur la scène d’ailleurs une fan aura le privilège d’échanger quelques pas de danse avec Mikael…
Comme lors de chaque concert de Dark Tranquillity je regrette à nouveau des lights qui ne mettent pas forcément le groupe en valeur mais bon je kiffe ce que j’entends et la communion public-groupe est juste parfaite alors les lights…

Il est hélas déjà temps de quitter cette belle salle qu’est l’Elysée Montmartre mais ce sera la tête remplie de riffs, de chants et de rêves…

Setlist :

1- Phantom days
2- Transient
3- Focus Shift
4- Monochromatic Stains
5- Forward Momentum
6- Terminus (Where Death is most Alive)
7- The Dark Unbroken
8- Punish My Heaven (Dedicated to Fredrik Johansson)
9- Atoma
10- The New Build
11- Identical to None
12- Encircle
13- Lost To Apathy
14- Misery’s Crown