Report THE NIGHT FLIGHT ORCHESTRA @ le Ferrailleur de Nantes le 28/11/2018!
Carmziofa
Journaliste

«The Night Flight Orchestra fait virevolter Nantes avec son rock années 80 !»

Créé 28/11/2018
686 vues

Séduit par les deux précédents albums de The Night Flight Orchestra ("Amber Galactic" en 2017 et "Sometimes The World Ain't Enough" en 2018, tous deux, albums du mois de notre rédaction), nous nous réjouissons à l'idée de découvrir pour la première fois le combo suédois sur scène. Et c'est au Ferrailleur, à Nantes, salle intimiste de 280 personnes que nous nous posons après avoir assisté aux deux derniers titres du groupe de première partie Black Mirrors.

Dès les premières notes de claviers de "Sometimes The World Ain't Enough", le public frappe des mains et on sent que l'ambiance va être excellente. Bjorn, vêtu d'un costume mauve et d'un béret noir a le groove dans ses pas de danse tandis que David Andersson assure. Et c'est justement David le pilier du groupe: ses riffs sont terriblement efficaces sans parler de ses solos, à la fois techniques et directs.

Le groupe enchaine sur "Living For The Nighttime" qui nous ramène à l'album moins connu "Skyline Whispers" paru en 2015. Sharlee, dans son costume blanc est bien plus discret. Il lui aura fallu quelques titres avant de bouger un peu plus. Il faut dire aussi que la scène du Ferrailleur est petite et c'est un vrai exploit d'avoir casé 8 musiciens (dont 2 choristes en mode hôtesses de l'air en fond de scène).

Les musiciens ont l'air heureux d'être sur scène. Bjorn n'hesite pas à demander au public de taper des mains.Les wall of death et les circle pits de Soilwork sont loins. La métamorphose est réussie. Retour sur le dernier album avec "Speedwagon" qui passe moins bien l'épreuve du live.

Le groupe est venu défendre le dernier album en date et nous délecte d'un "Turn To Miami" magistral, d'un "Paralyzed" qui embarque le public à taper des mains, d'un "Can't Be That Bad" géantissime (mention spéciale pour Jonas Källsbäck, qui a une frappe de caisse claire dynamique et sèche) ainsi que deux titres de fin un peu moins efficaces, "This Time" et "Lovers In The Rain".

Bien entendu on a eu droit aux classiques "Midnight Flyer" (puissant sur scène avec un David au top et un Bjorn un peu moins à l'aise sur le plan vocal), "Gemini" toujours aussi efficace en live tout comme le sublime "Josephine" et son magistral solo de David.

Notre vol de nuit dans l'avion des suédois a finalement était un de nos meilleurs trips de ces derniers mois: David Andersson, vrai pilier du personnel navigant, Bjorn Strid, réel capitaine qui pilote son avion avec efficacité, Jonas Källsbäck qui donne un rythme efficace et catchy et les deux hôtesses de l'air charmantes nous ont rendu notre voyage agréable ! On peut déjà réserver pour le prochain vol ?

Setlist:
Sometimes The World Ain't Enough
Living for the Nightime
Speedwagon
Midnight Flyer
Turn To Miami
Star of Rio
Gemini
Something Mysterious
Jospehine
Paralyzed
Can't be that bad
1998

This Time
Lovers in the Rain
West Ruth Ave