SATYRICON sur Temple au Hellfest 2018
Beleth Ars Goetia
Journaliste

«Magnifique concert, mené avec une efficacité, une force et une sensibilité hors norme ! Du grand Satyricon !»

Créé 22/06/2018
3771 vues

Vient le tour de la première tête d'affiche de la Temple avec les norvégiens de Satyricon, du moins pour celles et ceux qui ne se seraient pas trompé dans l'horaire (et c'est franchement pas de bol), puisque le groupe a interverti son set avec Therion.

La foule est au rendez-vous pour accueillir l'un des fleurons culte du black à la norvégienne, composé du duo Satyr (chant et guitare) et Frost (batterie). Et la journée à plutôt mal débuté pour eux puisqu'ils ont subi un vol de matériel…

Néanmoins, le charme opère et ce sont des musiciens en très grande forme que l'on retrouve, mention spéciale à la machine de guerre Frost, toujours au top… quel musicien ! Satyr est très communicatif et dit à plusieurs reprises sa joie de participer au Hellfest, qui est comme un pèlerinage pour le groupe.

Le set en lui même est impeccable, reprenant à la fois des nouveautés de « Deep Calleth Upon Deep » (2017, Napalm Records) mais aussi des titres cultissimes du groupe, comme « Mother North » (extrait du formidable « Nemesis Divina », 1996) ou l'incontournable de fin de concert « K.I.N.G » (« Now, Diabolical », 2006), sur lequel les avis sont plus partagés.

Ce live est une très belle réussite, même si pour être tout à fait honnête, je ne m'attendais pas à être déçue. Le public reste sage, notons seulement deux slams sur les titres les plus connus.

Magnifique concert, mené avec une efficacité, une force et une sensibilité hors norme ! Du grand Satyricon !

Antares Bauglir

Setlist :

Midnight Serpent
Our World, It Rumbles Tonight
Black Crow On A Tombstone
Deep Calleth Upon Deep
Now, Diabolical
To Your Brethen In The Dark
Mother North
The Pentagram Burns
The Wolfpack
K.I.N.G