Report The Black Dahlia Murder au Petit Bain le 23/04/2019
Stephane Masson
Journaliste

«Enorme carton de The Black Dahlia Murder qui explose tout au Petit Bain»

Créé 23/04/2019
1630 vues

En ce 23/04/2019 Access Live nous propose de nous déplacer au Petit Bain au Petit Bain pour une soirée sur le thème du Death Metal et ce sous différentes déclinaisons. The Black Dahlia Murder et tête d'affiche va nous proposer une version mélodique du Death Metal, Virvum du Death Metal et Farctal Universe du Progressive Death Metal.

Prise de position devant la scène et il ne reste plus qu'à regarder le Petit Bain se remplir tout doucement mais sûrement tout en attendant de se faire titiller les oreilles.

IL est temps de se délecter avec du gros son et donc à Fractal Universe d'ouvrir la séance. Rappelons que Fractal Universe est un groupe français de Progressive Death Metal originaire de Nancy, créé en 2014, et à la tête de deux albums dont le second sorti cette année se nomme « Rhizomes of Insanity ». Je ne connaissais pas ce groupe avant de poser mes pieds au Petit Bain ce soir et bien toutes les composantes d'un bon groupe de Death sont réunis devant nous. Nous avons des guitares puissantes au son bien lourd, guitares maniées par Vince WILQUIM et Hugo FLORIMOND, le chant de Vince bien rauque est juste un délice pour du Death Metal et l'association entre basse de Valentin PELLETIER et la batterie de Clément DENYS est une tuerie. Dans la fosse il n'en fallait pas moins pour que cela commence à bouger dans tous les sens, ça pousse et ça pogote et le public en redemande sans cesse tout au long du set de Fractal Universe et Fractal Universe dans toute sa gentillesse va nous nous en redonner jusqu'à la dernière note.

Setlist :

1- Oneiric Realisations
2- Architectural Aberations
3- Flashes Of Potentialities
4- Masterpiece's Parallelism
5- Sons Of Ignorance
6- Fundamental Dividing
7- Principle

On remet nos esprits en place et on se prépare à se prendre Virvum en pleine face.

Les zicos suisses, de Zurich pour être précis, se présentent donc devant un public prêt à en découdre pour une nouvelle séance de Metal. Virmum est plus précisément un groupe de Death Metal fondé en 2007 mais qui toute fois n'a qu'un seul album à son actif, album sorti en 2017 s'intitulant « Illuminace ». Si Fractal Universe a fait monté la température autant dire que ce n'est pas Virvum avec un Death Metal rapide et lourd à souhait qui va la faire baisser. Virvum enchainera cinq titres au cours desquels la fosse sera en état d'ébullition rendant par la même occasion notre travail de photographe compliqué, car même le premier rang n'arrive pas à rester stable sous les assauts de la foule en délire.
Vous avez donc compris que le quintet helvète a laissé sa marque lors de cette soirée et que le public aurai bien repris une petite dose de Virvum au lieu de devoir lui dire au revoir.

Setlist :

1- Illuminance
2- Ad Rigorem
3- Tentacles of the Sun
4- I : A New Journey Awaits
5- II : A Final Warning Shine : Ascension And Trespassing

Virvum nous dit au revoir et on fait place net pour l'arrivée de The Black Dahlia Murder.
C'est parti pour la dernière ligne droite avec la venue de The Black Dalhia Murder. groupe américain de Melodic Death Metal à la discographie déjà bien chargée et dont le dernier opus date de 2017 sous le petit nom de « Nightbringers ».
Je n'avais jamais eu l'opportunité de voir le groupe sur scène alors quelle claque quand je vois débarquer ces énergumènes survoltés avec un Trevor STRNAD qui ne peut s'empêcher de faire des sauts de cabri et qui est incapable de rester en place telle il vit ce moment de partage au Petit Bain. Musicalement ça tabasse bien comme il faut, un Melodic Death Metal ultra puissant et rapide. Résultat des courses ces tout bonnement la guerre dans la fosse… Il est impossible de rester stable devant la scène tellement ça remue, la péniche tangue et promis c'est pas la Seine qui la fait bouger mais bien la marée humaine et son ressac qui nous file le mal de mer en nous envoyant valser de droite à gauche et ce avec un enchaînement de slameurs qui surfent sur ces vagues humaines. Voilà que des slameurs viennent s'échouer sur la scène avant de replonger dans les flots en étant portés par le torrent de riffs qui jailli des enceintes.
Voici donc une nouvelle soirée remplie de bonheur musical ou l'on termine une fois de plus sur les genoux après une telle débauche d'énergie.


Setlist :

1- Widowmaker
2- Jars
3- Contagion
4- Miasma
5- Matriarch
6- Statutory Ape
7- Warborn
8- What a Horrible Night to Have a Curse
9- Nightbringers
10-As Good as Dead
11- Malenchantments of the Necrosphere
12- Unhallowed
13- Funeral Thirst
14- On Stirring Seas of Salted Blood
15- Kings of the Nightworld
16- Everything Went Black
17- Deathmask Divine
18- I Will Return