Report Tarah Who? au Forum de Vauréal (95) le 29/01/2023
Ophélie Griffin
Journaliste

«Une belle mise en jambe so 90s !»

Créé 29/01/2023
670 vues

TARAH WHO? + PRONG + LIFE OF AGONY au Forum de Vauréal (95), le 29/01/2023
Live Report et Photos : Ophélie Griffin

C'est une belle soirée de concerts qui s'annonçait en cette toute fin janvier au Forum de Vauréal, avec notamment deux groupes assez rares en France, Prong et Life of Agony - ce dernier étant en tournée pour les 30 ans de l'album "Rivers Run Red".
Certes, le Forum de Vauréal, à quelques kilomètres de Cergy (95), n'est pas la porte à côté pour nombre d'entre nous, mais la salle était bien remplie, entre fans de la première heure mais aussi nouveaux découvrant les groupes en live pour la première fois (dont je fais partie).
Rendez-vous était pris pour 18h00 pour l'ouverture des portes... c'était sans compter des problèmes de balances qui nous ont fait patienter dehors dans le froid 50 minutes de plus. L'impatience était palpable dans la file d'attente pour rentrer, de se mettre au chaud et surtout de passer un bon moment !!!
Enfin, nous rentrons ! Il y a du beau monde ce soir d'ailleurs, entre les nombreuses connaissances et quelques personnalités, comme Mathieu de Bukowski.
Place à Tarah Who?

TARAH WHO?
Tarah qui ? Tarah, à l'instar de la chanteuse-guitariste, française avec un petit accent sympathique, sûrement glané lors de ses séjours aux Etats-Unis. Tarah est accompagnée ce soir de Christine Agozzino à la batterie, de Laura Chevalier au chant et à la guitare et d'Ash Orphan, seul homme de la bande, à la basse.
Les morceaux présentés sont efficaces, les compositions sont très inspirées de 90s, tant par le look que par le style. Je retrouve du Courtney Love et du Brody Dalle chez Tarah et Laura. Les quatre membres délivrent une prestation énergique, le public y répond, même s'il reste un peu timide, sûrement encore transi de froid par l'attente dehors.
Tarah a chaud elle, elle nous annonce que sûrement d'ici la fin du concert, elle va sauter et qu'il faudra la rattraper. Effectivement, Tarah tient parole et se jette dans le public, qui a du mal à la rattraper. Heureusement, elle croisera le chemin de mon ami Dave qui l'embarquera sur ses épaules jusqu'à la scène ! Classe, bravo Dave !
On pourra dire que Tarah Who? est un bon échauffement (et réchauffement) avant d'accueillir Prong.

PRONG
"This only a test" - "This only a test" - "This only a test"... Malgré les avertissements répétés en boucle et ouvrant le concert de Prong, on ne s'y trompe pas, c'est bien un exercice réel de musique furieuse qui s'abat sur le public, qui acclame sans retenue l'entrée des trois membres du groupe.
Dès les premiers morceaux, la chaleur monte d'un coup devant la scène et les pogos s'enchainent jusqu'à devenir un vrai tourbillon de jambes, de bras et de têtes. A croire que le public s'est retenu toute la semaine pour lâcher les vannes ce soir !
On revient à la fin des 80s et au début des 90s, "back in the days", avec notamment le morceau "Beg to Differ" de l'album éponyme sorti en 1990. Tommy Victor, fondateur vétéran du groupe, assure les échanges avec le public, s'essayant même à parler français. Son français est "très très mal" mais peu importe, le message est clair quand il nous crie de chanter avec lui : "Pick up, pick up, Pick up the broken pieces" ! Au vu de la furie au coeur de la fosse, peut-être effectivement y aura-t-il des morceaux à ramasser au sol...
Puis survient le mythique "Snap Your Fingers, Snap Your Neck", et s'il était possible, l'ambiance s'enflamme encore un peu plus. Un petit circle pit prend vie pour devenir un cyclone destructeur (mais toujours bon enfant évidemment). Mon ami Dave (encore lui !) en reviendra avec le col du tshirt déchiré, c'est dire !
Le groupe remercie chaleureusement le public avec des "je t'aime" et des "faites du bruit Paris faites du bruit motherfuckers" !
Le concert s'achève. Le public aura-t-il encore de l'énergie pour Life of Agony ?

SETLIST :
Test
Whose Fist Is This Anyway?
Beg to Differ
Unconditional
Ultimate Authority
Cut-Rate
Disbelief
Broken Peace
Another Worldly Device
Snap Your Fingers, Snap Your Neck
However It May End

LIFE OF AGONY
L'excitation devient de plus en plus forte dans la fosse, il y a une réelle attente et le public se fait plus compact. Les lumières s'éteignent et "Hey You" de Pink Floyd s'élève. Puis débarque le groupe, mené par Mina Caputo au chant. Quelle entrée, je me prends une claque à sa vue, tant son charisme envahit la scène en un instant. Plus rien ne retient la foule du Forum, la symbiose est parfaite avec le groupe.
De l'amour, de l'amour, de l'amour ! Sous toutes ses formes, entre des caresses, des main sur l'épaule puis des petites claques mises aux personnes à la barrière, des mots doux.
De l'amour et encore de l'amour, Mina demande d'ailleurs une lumière moins violente et plus de rose.
De la transe aussi, entre la voix sublime de Mina, miroir parfait avec le guttural d'Alan Robert.
Entrecoupant les morceaux, plusieurs interludes, disons-le un peu glauques ("Monday", "Thursday", "Friday") qui tranchent sérieusement avec l'ambiance générale.
Sur un "alright guys, I hope you are fucking ready", ça y est ça tombe le tish dans le pit. On voit même des personnes qui implorent au sol ! Vite vite distribution de bouteilles d'eau obligatoire, orchestrée avec bienveillance par Mina elle-même ! Mais ce n'est pas pour autant que la foule se calme, ça réclame en hurlant des walls of death !! Ca fait rire Mina qui raconte comment le matin même elle a été réveillée à 6h du mat par des cris dans l'hôtel en Belgique !
Plusieurs morceaux seront dédicacés au cours du concert. Un morceau dédicacé à l'équipe derrière la scène, à Prong, à Tarah Who? et à tout le public. Puis "Plexiglas" sera dédicacé à Gojira.
Difficile de croire que nous sommes un dimanche soir, tant la ferveur est forte. Mina n'aura de cesse de le souligner "thanks for making a Sunday like a Friday or a Saturday". On est clairement loin du dimanche canap-TV-pyjama !!!
Moment fort en émotion sur "Let's Pretend", dédiée à toutes les personnes qui ont perdu un être cher. "You are not alone" - gorge serrée, yeux humides et contact rapproché sont légions sur ce morceau. Mina n'hésite pas à s'agripper au public pour transmettre toute sa bienveillance et son émotion. Elle arborera aussi fièrement un drapeau français de fans de LOA.
"Weeds" sera le dernier titre joué "bitch you've got to go to bed". Mais vraiment, on aurait voulu que la soirée continue encore et encore (mais où aurait-on trouvé l'énergie !?).
Il est 22h30, c'est malheureusement fini, on regrettera l'amputation de plusieurs morceaux dans la setlist de Prong et Life of Agony, sûrement à cause du retard pris à l'ouverture des portes.

Ce dimanche au Forum de Vauréal restera dans les annales, tant la fureur et l'amour auront été de mise ce soir. Il faudra bien la semaine pour s'en remettre...
Merci aux équipes du Forum de Vauréal, qui savent toujours bien recevoir !

SETLIST :
This Time
Underground
Interlude - Monday
River Runs Red
Through and Through
Interlude - Thursday
Bad Seed
My Eyes
Respect
Method of Groove
The Stain Remains
Interlude - Friday
Plexiglass Gate (intro)
Other Side of the River
Scars
Let's Pretend
Lost at 22
I Regret
Weeds