Report Storm Orchestra au Festival Foud'Rock à L'Estaminet le 18/11/2023
Ophélie Griffin
Journaliste

«Le groupe le plus attendu du Festival !»

Créé 18/11/2023
324 vues

Live Report et Photos : Ophélie Griffin

En ce 18 novembre 2023, l’association Foud’Rock organisait la 12ème édition de son festival à L’Estaminet (Magny-les-Hameaux - 78).
Quatre groupes étaient à l’affiche ce soir : NUMA – groupe de rock progressif gagnant du Tremplin Foud’Rock 2023, Bad Situation et son rock énergique, le trio parisien rock formant le groupe Storm Orchestra et pour finir Merzhin groupe d’origine bretonne qui présente un rock engagé.

Numa
C’est donc le groupe gagnant du Tremplin Foudrock qui ouvre le festival ce soir. Mais ne vous y fiez pas, Numa présente un set très pro et très maitrisé ce soir.
On ressent les influences très fortes comme Led Zeppelin ou encore Sound Garden, notamment dans la voix du chanteur Riccardo Morgante.
Ce dernier prend la parole une première fois pour dire qu’ils sont contents d’être présents à la 12ème édition de Foud’Rock avant de prendre sa guitare sèche et d’entamer le titre Ibrido. S’enchaine le single phare “I can’t hold on any longer” issu de l’EP Nénuphar sorti en juin 2023.
Riccardo reprend la parole pour présenter l’EP et expliquer qu’ils ont été influencés par le documentaire “Human” de Yann Artus Bertrand sorti en 2015 regroupant un ensemble de témoignages de personnes venues du Monde entier. “Bon voyage ! “ et suivent de façon chronologique quatre morceaux extraits de l’EP. Sur “Cold played hope”, le groupe nous offre nous offre un morceau très atmosphérique, avec une grande partie acoustique avant que vienne se poser la voix du chanteur dans une envolée sublime.
Le titre “Out of bounds” finit en beauté le set et de longs applaudissements venus du public saluent la prestation remarquable de Numa.

SETLIST :
Hard Days
You gotta let me know
Ibrido
I can’t hold on any longer
Esodo
Raising me up
Sentieri
Cold played hope
Out of bounds


Bad Situation
Changement de registre avec le groupe suivant : Bad Situation. Ça envoie sévère dès le premier morceau. “On est Bad Situation et on fait du Rock’n’Roll” scande en introduction le chanteur-guitariste Aziz Bentot. Si son nom et/ou son visage vous est familier, c’est qu’il est Youtubeur, connu sous le pseudonyme “Dealer 2 Metal”. Il est accompagné à la batterie par Lucas Pelletier.
Autant vous dire que le public est très très rapidement conquis par le rock énergique proposé par le duo. La chaleur monte d’un coup dans la salle et on voit apparaitre les premiers pogos. Ca danse et ça saute non-stop.
Il y a un tel engagement physique d’Aziz qu’il est obligé de faire des pauses entre chaque morceau. Il en profite pour s’adresser à chaque fois à la foule “Maintenant vous faites partie de la famille donc bienvenue” ou encore un “Vous êtes là pour faire la fête ?”
Si niveau scénique, il n’y a rien à redire, je regrette juste de ne pas assez entendre la voix du chanteur, écrasée par la batterie (et ce à tous les niveaux de la salle).
Ce concert à Foud’Rock est leur avant-dernier de la tournée, après un peu plus d’un an sur les routes.
Le groupe kiffe clairement et il a su facilement embarquer avec lui le public présent.
A mon sens, le meilleur concert du festival 2023.


Storm Orchestra
Le duo fait place au trio de Storm Orchestra. Alors que ce n’est pas la tête d’affiche du festival, il y a clairement du public qui n’est venu que pour ce groupe.
En guise d’introduction, le chanteur-guitariste Maxime Goudard annonce que le groupe a sorti un album il y a quelques mois What a time to be alive – avec son parachutiste qui chute. Suit le morceau “Piece of you” qui ouvre justement cet album.
Le public s'est densifié et on sent plus de fans présents dans la salle, on voit beaucoup qui chante.
L’ambiance est encore très différente des deux précédents shows. Le titre “Tones of the Thunder” embrase la foule et le groupe n’hésite pas à faire participer le public pour l'accompagner sur certains titres comme “DIE DIE DIE”.
C’est un show clairement réussi mais j’ai senti que le groupe ne se lâchait pas entièrement et ça m’a empêché d’entrer à 100% dedans.


Merzhin
Dernier groupe de la soirée, Merzhin se compose de 6 membres - quasiment aussi nombreux que l'ensemble des groupes précédents réunis !
Après Storm Orchestra, une partie du public a quitté la salle (n’étant venu que pour Storm Orchestra justement...)
C’est un texte lu qui sert d’introduction au concert, avec d’enchainer sur le titre “Jesse”. Les titres sont tous très engagés, ça marque une rupture avec les trois groupes précédents et cela a pu paraitre lourd à encaisser en fin de festival pour certain.e.s.
A vrai dire, si j’ai eu du mal à rentrer dans le concert, je me suis laissée embarquer au final. Même si je dois l’avouer, la chaleur très élevée dans la salle m’a mise à mal plusieurs fois. Autour de moi, le public encore présent répond présent même si plus en retenu à l’image des morceaux offerts ce soir. Soulignons des morceaux très forts qui nous ont permis de rentrer dans l’univers du groupe breton, à l’instar de “Je veux” ou encore “Marche et (c)rêve” - le poing en l’air. Sur “Sweet Guerilla” ça s’enflamme enfin dans le public.
Je suis admirative de l’ensemble des instruments maitrisés par Ludovic Berrou : bombarde, clarinette ou saxophone.
Le titre “Luna” finit en beauté un set certes très sombre et qui donne à réfléchir.

SETLIST :
Jesse
Futur
Le Joueur
On marchera
Mur d’eau
Welcome circus
Sweet Guerilla
Betti
Des filons
Attrape-rêve
Je veux
Marche et (c)rêve
Nomades
Ali
La traque
Luna


C’est déjà la fin de la 12ème édition de Foud’Rock. Guillaume et Olivier viendront sur scène remercier l’ensemble des groupes et le public venu nombreux ce soir.
Une pensée est adressée à une membre de l’association, décédée en avril 2023 avec l’initiative "Offre une bière à Céline" pour collecter des fonds pour l'Association Petit Cœur de Beurre.
La cagnotte est ouverte jusqu'au 31 janvier 2024 : https://www.helloasso.com/associations/association-foud-rock/formulaires/3