Report Savage Messiah à La Machine du Moulin Rouge le 07/06/2019
Stephane Masson
Journaliste

«Le Heavy Metal de Savage Messiah toujours aussi efficace...»

Créé 07/06/2019
3051 vues

Que diriez vous en ce 7 juin de m'accompagner à La Machine du Moulin Rouge pour y passer quelques heures en mode musique Metal?

Venez je vous emmène...

Ce soir au programme nous aurons donc le droit en entrée à Savage Messiah et en dessert, et oui aujourd'hui on zappe le plat de résistance, nous aurons rien de moins que Symphony X.
N'oublions surtout pas de remercier chaleureusement Base Production pour cette superbe affiche en cette veille de week-end.

L'événement n'est pas annoncé complet mais promis on ne doit pas en être loin car il y a du monde partout et il faut jouer des coudes rien que pour aller se désaltérer.

Désaltéré ou pas c'est l'heure d'applaudir l'arrivée de Savage Messiah. Presque un an jour pour jour après son dernier passage dans la capitale, le 05/06/18 au Petit Bain, je me trouve, ainsi que beaucoup d'autres, à nouveau droit comme un i devant Savage Mesiah. Rappelons que le groupe anglais de Heavy Metal né en 2007 est très productif et est déjà à la tête de cinq albums dont « Demons » est sorti cette année même.
Savage Messiah ne perdra pas de temps pour mettre La Machine du Moulin Rouge au diapason de son Heavy Metal rapide et « léger ». Ca va vite, très vite et on adore ça, ce n'est pas ‘Virtue Signal' tout droit sorti du dernier opus, et premier titre du soir, qui nous contredira.
Les titres s'enchainent à la vitesse de l'éclair avec, pour introduire le titre ‘What Dreams May Come', un petit message de Dave SILVER (chant & guitare), message adressé aux papas et à la joie d'être père ce qu'il connaît depuis maintenant huit mois et ce qui le rend des plus heureux.
Le public, comme à chaque fois que ma route croise celle de Savage Messiah, est absorbé par le groupe et exprime bruyamment le plaisir qu'il éprouve à remuer aux rythmes du groupe.
‘Down s Out' sera le dernier morceau du set de Savage Messiah avant de nous dire à la prochaine les gars.

Setlist :

1- Virtue Signal
2- Heretic in the Modern World
3- The Bitter Truth
4- The Lights Are Going Out
5- Under No Illusions
6- What Dreams May Come
7- Parachute (Chris Stapleton cover)
8- The Fateful Dark
9- Down And Out

C'est l'heure du changement plateau et rien qu'à la montée du rideau de fond de scène au nom de Symphony X les cris émanant du public montent avec lui montrant l'impatience qui anime les fans. Certains impatients qui avaient l'oeil bien ouvert on eu la chance de d'échanger deux mots avec Russell ALLEN (chant) qui traverse la fosse tranquillement en mode « pardon les gars mais je crois qu'on m'attend… »

Sens de l'observation ou pas tout le monde aura le loisir de regarder la montée de Symphony X sur les planches de La Machine du Moulin Rouge.
Quel bonheur de voir devant nous et en pleine forme Russell ALLEN qui a fait un long break suite à son grave accident qu'il a eu il y a trois ans lors de la tournée pour l'album « Underworld ». Break ou pas le groupe est enfin à nouveau devant nous ce soir après son concert de Lyon et le public est plus qu'excité. Symphony X est un de Progressive Metal américain originaire de New Jersey dont le dernier album, vous l'aurez compris, date déjà de 2015 et s'appelle «Underworld ».
La première chose qui va me surprendre sera la joie qui se lit sur le visage de Russell, il va arborer quasi en permanence un sourire jusqu'aux oreilles et quand il ne sourira pas c'est parce qu'il vivra à fond le moment présent quand il chante et cela tout en sautillant de droite à gauche. Il y a des moment on a presque l'impression qu'il est comme possédé ou en transe, est ce foutu accident qui fait qu'il nous donne l'impression de tant vivre le moment présent ?
Le Progressive Metal de Symphony X est une pure merveille et merde quelle voix, Russell est franchement un sacré chanteur à la voix vraiment incroyable.
Dans le public il n'y a strictement aucune surprise, la foule aussi est en transe et savoure ce dessert qui nous est offert par Base Production.
Coté setlist on reste un peu sur notre faim car dix morceaux ça laisse un arrière gout de pas assez mais vu le plaisir ressenti lors de ce concert Symphony X est excusé…

Setlist :

1- Iconoclast
2- Evolution (The Grand Design)
3- Serpent's Kiss
4- Nevermore
5- Without You
6- Domination
7- Run With The Devil
8- Sea Of Lies
9- Set the World on Fire (The Lie of Lies)
10-The Odyssey





Chroniques
Festival
Hellfest 2018
Savage Messiah
23/06/2018