Report Rise Of The Northstar à l'Usine à Chapeau le 10/03/2017
Stephane Masson
Journaliste

«C'est 100% français ce soir à Rambouillet...»

Créé 10/03/2017
8789 vues

Ce soir petit du coté de Rambouillet dans la salle l'Usine à Chapeau pour le concert de Rise Of The Northstar avec The Arrs en première partie. Nous rappelons que le concert était initialement prévu le 15/01/217 mais que pour des raisons d'intempéries Rise Of The Northstar était resté enneigé obligeant à reportée la date qui était complète.
La date à changé mais tout les fans ne se sont laissés abattre et sont au rendez vous le concert étant sold out.

Installé devant la scène vingt avant l'ouverture des hostilités je constate que le public, assez jeune je dois dire, piaf d'impatience d'en découdre sur les riffs des deux groupes et les théories les plus folles sur les pogos de la mort qui tuent vont bon train. Bref il est l'heures de mettre le feu et autant dire que l'on peut faire confiance à The Arrs pour s'employer à allumer un bel incendie.

Et c'est parti et à peine trente secondes de concert et c'est l'explosion autour de moi aussi bien sur scène, ou Nico n'hésitera à lancer ses 100 kg sur le public dès les premiers accords, que derrière moi ou les fameuses théories les plus folles entendues plus tôt sont mises à exécution. Tout le long du set de The Arrs se sera de la pure folie au point que je dois passer au balcon pour protéger mon matos photo et ma vieille carcasse. Le public fait des vagues impressionnantes qui viennent se briser sur le bord de la scène quand se ne sont pas des circles pit ou des walls of death qui s'enchainent. The Arrs déchaine les folies et on kiffe, moi je surkiffe.., et eux aussi ils aiment ça, ça se voit sur leurs visages.
Le public est invité à monter sur scène et à slamer comme dans l'ancien temps, personne pour t'en empêcher même si à l'occasion il faut aider à descendre de scène quelques gars qui prennent racines, surtout un d'ailleurs lol.
Le set est passé trop vite et se terminera par un Mike déchainé qui descendra de scène, guitare autour du cou, pour se mêler à la foule dans un pogo ou sa carrure invite peu à se frotter à lui je dois dire. Merci The Arrs et au risque de me répéter d'un report à l'autre en ce qui les concerne merci pour la claque dans la gueule et rdv à tous et toutes le 18/11/2017 pour l'ultime concert du groupe…


Petite pause en mode bière et récupération du souffle, je reste perché au balcon et ne prend pas le risque de prendre la marée lors de la montée sur scène de Rise Of The Northstar. Quelle bonne idée j'ai eu car dès la première note n'était pas encore donnée que les vagues ont commencé à se former, je vous laisse imaginer ce qui s'est passé quand le son est sorti des amplis...et bien se fut un gigantesque bordel indescriptible. Si en ce qui me concerne si je ne connaissais pas ce groupe avant ce soir et bien j'étais sans aucun doute, à la vue du public, le seul dans ce cas.
En ce qui concerne le Rise Of The Northstar ils nous proposent un rap hardcore bien pêchu et rapide. Le groupe, habillé avec toute la gamme Rise Of The Star, est au diapason avec ses fans qui ne manquent pas de s'éclater les cordes vocales chaque fois que le micro leur est proposé. Le groupe, fanatique du Japon ne manquera en cette veille d'un bien triste anniversaire, celui du tsunami ayant dévasté une partie du Japon le 11/03/2011, de commémorer cet évènement avec le titre « Phoenix », une fois le titre terminé il expliqueront au public qu'il vont le rejouer une seconde fois et que cette fois si ce sera filmé dans le but de faire un clip hommage aux victimes du tsunami. La soirée se termine, il est temps de faire descendre la température, merci madame la bière, et d'essuyer cette transpiration qui ruissèle sur la foule et de rentrer en espérant pouvoir remettre ça le plus tôt possible...


Chroniques
Festival
Hellfest 2018
Rise Of The Northstar
23/06/2018