Report Punish Yourself au Trianon le 17/12/2021
Stephane Masson
Journaliste

«Punish Yourself enflamme le Trianon !!»

Créé 17/12/2021
223 vues

Nous sommes le 17/12/2021 et Tagada Jones s’apprête à enchaîner deux dates au Trianon et nous sommes de la partie pour celle justement du 17/12/2021 avec en première partie rien de moins que Punish Yourself.
Rappelons qu’il s’agit d’un concert Rage Tour Booking Agency

Le Trianon met un peu de temps à se remplir en cette soirée hivernale mais c’est tout de même dans une salle presque comble que Punish Yourself arrive sur scène.
Rappelons si besoin est que Punish Yourself est un groupe de Metal Electro Expérimental français et qu’il fait partie des rares groupes qui associent à la fois un univers musical bien à lui mais également un look tout simplement incroyable.
Pour la partie image c’est juste un truc de malade avec des corps couverts de peintures phosphorescentes rendant l’aspect visuel du show totalement incroyable et déjanté.
C’est ainsi qu’on se retrouve en autre avec un avec un guitariste bleu pétant et une Klodia Sparkling au visage vert, rouge et noir limite flippant mais on adore.
Pour la partie musicale c’est tout bonnement de la bombe avec une musique explosive, saccadée et totalement hypnotique, un aspect hypnotique au combien décuplé par les danses de Klodia…
Sur scène Punish Yourself s’en donne à coeur joie et fout le feu, c’est du délire dans la fosse au point que c’est l’une des rares fois ou je vois un énorme Wall Of Death au Trianon.
En tout cas, le public vibre au diapason de Punish Yourself et en prend plein les yeux, les oreilles et les épaules dans les pogos endiablés…
Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas eu l’opportunité de croiser à nouveau le chemin de Punish Yourself et je suis bien content d’avoir pris une nouvelle énorme claque car bordel qu’est ce que ça tabasse!!

Setlist :

1- Dies Irae
2- CNN War
3- R’N’Roll Machine
4- I Like It
5- Spin The Pig
6- Mothra Lady
7- Gasoline
8- Sexy
9- Gun
10-Holy Trinh Thi
11-Primitive
12-Black Sun
13-Enter Me Now
14-Nightclub

Après tant d'émotions il est temps d’aller se désaltérer et de faire fonctionner les tireuses à bières….

Vingt et une heure s’affiche sur nos téléphones, les lumières s’éteignent et une douce intro musicale nous annonce que le moment tant attendu est enfin arrivé : Tagada Jones vient nous botter le …
Quand je parle de nous botter le cul autant vous dire tout de suite que je suis loin du compte car Tagada Jones va tout bonnement retourner le Trianon et le secouer dans tous les sens.
Tagada Jones ouvre le bal avec un “A feu et à Sang” ultra énergique histoire de bien nous faire comprendre qu’ils ne sont pas là pour faire de la figuration et le groupe va enchaîner en mode furieux pendant tout le set.
Un set au cours duquel il y aura des vagues continues de slameurs qui finiront leurs courses dans les bras de la sécurité avant de retourner aussitôt surfer à nouveau sur les fans qui les portent à bout de bras.
Le groupe tout entier irradie d’une envie folle de jouer et de nous transmettre leur énergie.
Dieu sait que j’ai déjà vu Tagada Jones de très nombreuses fois et à chaque fois j’ai l’impression qu’ils sont encore plus puissants que la fois d’avant. Sur scène nous avons le droit à des surprises avec l’apparition d’une claviériste, de percussionnistes sur bidons en mode Tambours du Bronx et d’un quatuor d’instruments à cordes constitué de trois violons et d’un violoncelle.
Ça claque.
Le set est tout simplement : PUISSANT.
Le set passe comme une balle et quand les dernières notes de ‘Cayenne’ résonnent, on se rend compte que l’on vient de prendre 18 morceaux de Tagada Jones en pleine tronche, qu’on est sur les rotules mais qu’est ce qu’on est bien alors merci les gars et à très vite.

Setlist :

1- A Feu et A Sang
2- Je suis Démocratie
3- Combien de Temps
4- De l’Amour & du Sang
5- Le Dernier Baril
6- Les 4 Eléments
7- Nous avons la Rage
8- Tout va bien
9- Karim & Juliette
10-Plus de son, Plus d’image
11-La Peste et le Choléra
12-Nation To Nation
13-Le Feu aux Poudres
14-Vendredi 13
15-De Rires & et de Larmes
16-Mort aux Cons
17-Zéro de Conduite
18-Cayenne



Festival
Hellfest 2019
Punish Yourself
22/06/2019