Report Obituary : Metalis Contagious@Private Venue, Gibsonton, FL, USA
Anibal BERITH
Journaliste

«Dans la continuité de leur précédente prestation, Obituary interprète avec passion et humour, une setlist rare !»

Créé 27/03/2021
575 vues

Obituary reprend pour deux dates successives les sessions de live streaming initiées en octobre dernier, et pendant lesquelles le groupe floridien avait interprété, en intégralité, les deux premiers albums de sa discographie (« Slowly we Rot » et « Cause of Death ») au studio ESI et leurs chansons rarement, voire jamais jouées en live, au sein de leur propre studio. Le quintette renouvelle donc l’expérience ce week-end (en axant sur leurs morceaux préférés - sujet de ce live report) et le week-end prochain (avec l’interprétation intégrale de « The End Complete »).

Pour ceux qui ont assisté à la précédente prestation des américains, peu de changements prévus. La formation menée par Donald Tardy, véritable Maître de Cérémonie de l’évènement, a fait le choix de rester dans son propre studio comme pour exprimer une continuité avec le dernier show datant du 7 novembre dernier.

L’écran s’ouvre sur le nom du groupe rouge dégoulinant pour rapidement laisser apparaître la batterie du cadet des frères Tardy. Pas d’introduction, pas de répit, le début tribal de ‘Kill for Me’ lance le show qui va proposer une setlist de neuf titres puisés sur « World Demise », « Back from the Dead » et « Frozen in Time » sur près de 90 minutes alliant professionnalisme et grosses barres de rires ! Les protagonistes se sont bien lâchés en partageant quelques Budweiser (l’abus d’alcool est dangereux pour la santé) avec leurs invités spécialement venus pour le spectacle !

Le son est toujours aussi performant et le quintette enchaîne deux ou trois titres maximum et prend de larges pauses avant de se relancer. Ça peut paraître long sur le moment mais c’est aussi une façon de partager leur intimité et de profiter de la bonne humeur contagieuse de cette bande de potes.
Se joignent à eux Black Ibanez et Nick Stewart, les deux guitaristes de Power Trip qui n’hésiteront pas à prendre la place de Trevor et Kenny sur ‘By the Light’ et sur la cover façon death de ´Executioner's Tax (Swing of the Axe)´ de Power Trip.

Plusieurs caméras sont disposées de façon stratégique afin de bien profiter de l’ensemble de la retransmission avec une Go Pro sur la batterie de Donald permettant d’admirer son jeu comme si on y était, deux caméras fixes sur les musiciens et John et deux mobiles dont celle pilotée de façon aléatoire par le frontman. Tenue de plage de rigueur du coup, c’est salopette et pieds nus pour Trevor, baggy et pieds nus pour John et Donald et déguisement pour Kenny; les plus sobres étant Terry et Power Trip.

Tout comme la fois précédente, le téléspectateur assiste davantage à un boeuf entre potes qu’à un vrai show mais l'interprétation de chacun des neuf morceaux se fait sans faille et avec un professionnalisme certain.

Avant que le groupe ne quitte le petit écran avec ‘Back on Top’, ‘A Dying World’ et l’incontournable ’Slowly We Rot’, il ne manquera pas de rendre hommage au récemment disparu L.G. Petrov (chanteur emblématique d’Entombed (entre autres)) et de nous donner rendez-vous au week-end prochain pour l’interprétation intégrale de « The End Complete ».

Au 3 avril, même heure au studio ESI de Tampa !

Setlist :
Kill for Me
Slow Death
Solid State
On the Floor
Back Inside
No
Threatening Skies
By the Light (with Power Trip)
Executioner's Tax (Swing of the Axe) (Power Trip cover) (with Power Trip)
Back on Top
A Dying World
Slowly We Rot