Report Mass Hysteria à la Batterie (78) le 29/03/2023
Ophélie Griffin
Journaliste

«Les furieux et furieuses du mercredi soir étaient radieux !»

Créé 29/03/2023
1008 vues

Live Report MASS HYSTERIA @La Batterie, Guyancourt – 29 mars 2023

Live Report : Hell Haine
Photos : Ophélie Griffin

Petite curiosité de la soirée, on découvre les Projets d’Athena, projet autour … d’un Droïdrummer, robot batteur si vous préférez (nous ne parlons pas d’électroménager) prénommé Hadès accompagné d’une chanteuse, Audrey, hôte de la déesse Athéna et d’un guitariste, machiniste, créateur du Dieu des enfers metalliques, Antoine, le technologue.
Le concept de ce groupe délivrant du metal électro indus tourne autour de la relation de l’Homme et des machines mais aussi l’empreinte écologique que nous avons dans une ambiance cyberpunk.

Ce qui ne limite pas ce concert à un simple enchaînement de morceaux mais un spectacle alternant un échange entre le robot qui parle (oui aussi!), les deux humains sur scène et le public, des pensées ou réflexions sur ce que pourra être notre futur, ce qui risque de me décider à me remettre à la lecture du Cycle des Robots d’Asimov.

A gros coup de riffs indus et de batterie martiale un peu à la Rammstein, le groupe entraîne le public dans son univers. Audrey venant au contact du public et passant du chant clair au growl facilement. Si la musique est entraînante et bien fichue, on a quand même dû mal à se détacher du phénomène que peut représenter Hadès sur une scène. Même Antoine vient régulièrement près de la batterie d’Hadès et regarde le Droïdrummer comme s’il regardait un musicien de notre espèce dans l’attente d’un regard en retour. Le public adhère à l’énergie du trio et la salle monte en température. Un bon moment et une belle découverte fort singulière.

Est-ce que l’homme survivra à l’homme ? Vous avez 3 heures

SetList :
Introduction
Skills and Knowledge
Butterfly Effect
Celeste
Chicxulub
IA010001100
Owl Totem
Though and Memory
Alter Ego
Bondary
Final


MASS HYSTERIA

Tenace : oui, on peut qualifier Mass Hysteria de Tenace. Ca tombe bien c’est le titre de leur nouvel album (ok l’intro était facile). Et après 30 ans de carrière, ils vont encore une fois montrer leur ténacité ce soir face au « public du mercredi soir » qui lui aussi montrera que même en milieu de semaine, l’énergie est là !
Pour démarrer leur tournée, ils ont choisi de faire le tour de l’Ile-de-France dans des salles de banlieues fort appréciées des connaisseurs de musiques fortes.

Et c’est parti pour près d’une heure et demi de Furia ! Le groupe attaque direct avec ‘Mass Veritas’ titre du nouvel album dévoilé quelques jours auparavant qui aura fait parler de lui. Force est de constater que sur scène c’est une réussite et il constitue une bonne attaque pour le concert. La deuxième surprise sera elle quasiment à la fin du set quand on découvrira ‘Encore sous Pression’ un morceau encore inédit du prochain album.

Pour le reste, on retrouvera du grand Mass Hysteria. Un beau best of des classiques du groupe. Fred et Yann envoient du pâté avec leur riffs accrocheurs et puissants. On voit que le plaisir est là, surtout Fred, le plus taquin des deux qui viendra emmerder sur ‘Tout est poison’ un Yann impassible (enfin presque, il finira par sourire franchement^^).
Mouss sera moins bavard qu’à l’accoutumée, mais cela laissera plus de place à la musique (on ne s’en plaindra pas). Mais les convictions et l’énergie sont là !
Il y a quelques temps (années) Rapha nous avait confié qu’un concert était dur physiquement tant certains morceaux lui demandaient beaucoup de jus. Honnêtement, vu le grand sourire qu’il arborait entre chaque morceaux, nous n’avions pas l’impression qu’il souffrait plus que ça et avec son compère Jamie, ils ont assuré une section rythmique sans faille.

Le concert passe à une vitesse folle et c’est là qu’on se dit que c’est trop court quand on se rend compte que tel ou tel titre n’a pas été joué. La disco du groupe est riche et rudement efficace et on aimerait entendre tous les morceaux. Malheureusement, l’heure des rappels qui nous rapproche de la fin arrive avec des titres qui nous font aller chercher le reste d’énergie que l’on a pour sauter et pogoter gaiement. « C’est radieux » nous dit Mouss. Et c’est sur ‘Plus que du metal’ que ce termine ce concert de folie. Bref, un concert de furieux et de furieuses, un concert de Mass Hysteria !

Comme disait une amie à la sortie du concert : « c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures confitures. » Ce concert lui a donné raison.

SetList
Intro
Mass Veritas
Positif à Bloc
Plus qu’Aucune Mer
Chien de la Casse
Vae Soli
Babylone
Une Somme de Détails
Nerf de Boeuf
Se Brûler Sûrement
Failles
Même Si j’Explose
Reprendre mes Esprits
Arômes Complexes
L’Enfer des Dieux
Encore sous Pression
Tout est Poison

Merci à La Batterie et à Audrey, pour ce concert !