Report LAMB OF GOD Live Stream (2ième concert)
Hell Haine
Journaliste

«2e live stream pour Lamb Of God avec un album de légende !»

Créé 04/10/2020
258 vues

Round 2 pour Lamb of God ! une semaine après le 1er live streaming qu'ils ont donné, ils remettent ça avec pour setlist, l'intégralité de l'album "Ashes of The Wake" sorti 16 ans auparavant…et quelques petits bonus.
Une bonne nouvelle pour les aficionados qui entendront ce soir des titres jamais joués en live !

Et comme la semaine dernière, la soirée débute par une petite introduction par le "maitre de cérémonie" de la soirée pour rapidement laisser place à un concert de White Chapel. Contrairement à la semaine dernière, nous aurons droit à la diffusion du concert qui avait été enregistré 6 ans auparavant et figurant sur le DVD de "Brotherhood of the Blade". Un bon show du groupe de deathcore américain qui nous rappelle le plaisir d'un concert avec du public et le bonheur d'être collés serrés…
Un bon échauffement permettant de se mettre en condition – réglage du son, installation optimale dans le canapé et boisson désaltérante à portée de main, fin prêt pour Lamb Of God.

En guise de transition, nous avons droit à une interview réalisée à distance, du guitariste Mark Morton qui nous parle de cette période étrange, de cette première expérience qu'ils ont fait avec les 2 live streaming de jouer un album en entier et aussi le bonheur de jouer des morceaux jamais joués en live. A la question s'ils pourraient refaire du live stream, Mark Morton révèle que c'est une expérience qu'ils envisagent de renouveler même si, comme tout le monde, ils préfèreraient jouer en live dans des conditions "normales".

Et c'est parti pour le show ! On se retrouve au Broadberry, à Richmond comme pour le premier live, en backstage avec le groupe juste avant la montée sur scène sur un fond sonore guerrier avec des cris qui donne presque l'impression que l'on va rentrer dans une salle bondée. On s'y croirait. Sauf que dès l'entrée sur scène, on sent cruellement le manque de public, mais le groupe se donne dès le premier morceau.

La setlist est connue d'avance, fidèle à l'ordre de l'album, mais quel plaisir d'entendre ce pilier de la discographie du groupe. Et même sans public, le groupe ne se ménage pas. Et dès la fin de 'Laid to Rest' Art Cruz, derrière ses grosses caisses au couleur de l'album du soir, s'asperge, la chaleur monte vite.
Techniquement, comme la première soirée, c'est propre. Le son est bon, la qualité de l'image aussi. Comme un concert classique, ils balancent la fumée sur fond de lumière rouge pour 'The Faded Line'.

Le concert colle parfaitement à l'album jusqu'à la citation de la loi du silence en intro d'Omerta que Randy Blythe dit quasiment au même rythme que sur l'album. Assez silencieux entre les morceaux, il prendra un peu de temps pour introduire 'One Gun' chanson " we have never played live ever…EVER".

Le show continue jusqu'au dernier morceau de l'album 'Remorse is for the Dead' avant d'enchainer sur 3 bonus de l'album "New American Gospel" qui lui fêtait ses 20 ans : 'O.D.H.G.A.B.F.E', 'The Subtle Arts of Murder ans Persuasion', pour s'achever sur 'Black Label' jamais joué live non plus auparavant.

Comme pour le premier effort une semaine plus tôt, le concert est plutôt une réussite. On ne boude pas le plaisir de voir un groupe jouer live, mais on ne peut nier que l'absence de public et d'interaction fait perdre de son charme au concert. Mais quel plaisir de réentendre cet album dans sa totalité.
Le groupe a de l'énergie à revendre, vivement qu'on puisse se la prendre en pleine face sur un vrai live.


Chroniques
Festival
Hellfest 2019
Lamb of God
23/06/2019