Report Lacuna Coil à l'Elysée Montmartre le 01/12/2019
Stephane Masson
Journaliste

«Lacuna Coil en live c'est juste une merveille...»

Créé 01/12/2019
644 vues

Nous sommes déjà arrivé au mois de décembre et ce n'est pas parce que c'est le dernier mois de l'année que United Rock Nations lève le pied. En effet en ce 01/12/2019 c'est à l'Elysée Montmartre que je me rends afin d'assister au concert d'Eluveitie avec en première partie Lacuna Coil et Infected rain.
Un concert qui affiche « Sold Out » et qui est organisé par Live Nation.

La soirée commence donc avec Infected Rain qui prend possession de la scène et qui a pour mission d'allumer les braises…
Infected Rain est un groupe de Metal moldave fondé en 2008 et mené par la belle et charismatique Lena au chant. Plus de dix années d'existence et déjà un EP et quatre albums, le dernier étant « Endorphin » sorti en 2019.
Après une petite intro « gentillette » Infected Rain va démarrer sur les chapeaux de roues avec «’Mold' et ainsi annoncer la couleur, ce soir Infected Rain défonce tout et n'est pas venu faire de la figuration. Le son du groupe est vraiment bien lourd et puissant tendance Hardcore ultra énervé et que dire de la voie de Lena avec son chant growl bien lourd, un chant qui ne sera pas sans nous rappeler Tatiana de Jinjer. Infected Rain est vraiment un groupe qui mérite d'être en tête d'affiche quand on voit la qualité musicale et scénique qui transpire du groupe.
A en voir le public, je pense que je ne dois pas être le seul à penser cela car peut de groupe de Metal réussissent à engendrer un circle pit aussi impressionnant à l'Elysée Montmartre et qui plus est, quand le circle pit est spontané et que le groupe n'en est pas à l'origine en demandant au public de s'exécuter…
Léna court partout avec sa chevelure aux 1000 couleurs qui d'ailleurs se marie très bien aux nombreux tatouages qui dessinent son corps pendant que Vidick (guitare) s'explose les cervicales en faisant voleter ses immenses dreadlocks dans tous les sens.
Vous voulez un groupe qui bouscule, qui est visuel et bourré d'énergie ? Et bien c'est Infected Rain qu'il vous faut…
Sept titres ça passe trop vite mais il est arrivé le moment de laisser la place au suivant !!

Setlist :

1- Intro
2- Mold
3- Passerby
4- Orphan Soul
5- Lure
6- Black Gold
7- The Earth Mantra
8- Sweet, Sweet Lies


Une pause bien méritée qui nous permet de reprendre notre souffle avant de remettre ça avec Lacuna Coil.

Le moment de remettre le couvert est arrivé avec Lacuna Coil qui se présente devant nous et, le premier à monter sur scène est Cristiano Mozzati (batterie) qui va se placer derrière son instrument et se met à jouer avec le public. Lacuna Coil est un groupe italien de Heavy Metal formé en 1994 et qui possède pas moins de neuf albums au compteur dont « Black Anima » qui est sorti cette année.
Lacuna Coil sur scène c'est tout simplement excellent. Le groupe associe avec brio une musique taillée pour le live et un visuel vraiment sympa.
Pour le visuel on notera bien évidemment le maquillage des musiciens, un maquillage qui est une sorte de mélange entre Kiss et Dani Filth. Nous noterons également les tenues de Cristina Scabbia (chant) et Andrea Ferro (chant) qui leur donne un petit coté « Assassin's Creed » du plus bel effet.
Pour le coté musique comme je le disais plus haut ce groupe est taillé pour la scène on retrouve donc un son bien lourd, des riffs percutants et un duo de chanteurs nés pour associer leur voix tellement elles sont complémentaires.
Dans le public c'est forcement le feu même si je suis surpris de ne pas voir beaucoup de slams…tout comme je suis surpris de voir quelques fans quitter l'Elysée Montmartre après le set de Lacuna Coil !!

Setlist :

1- Blood, Tears, Dust
2- Our Truth
3- Reckless
4- Layers Of Time
5- Enjoy The Silence (Depeche Mode cover)
6- The House Of Shame
7- Sword Of Anger
8- Heaven's a Lie
9- Veneficium
10-Nothing Stands In Our Way

La tension monte doucement dans la salle pendant le changement de plateau dans l'attente des stars du jour…

On coupe la musique, on éteint la lumière c'est l'heure d'accueillir Eluveitie. Petit rappel habituel pour préciser qu'Eluveitie est un groupe de Folk Metal Suisse très productif fondé en 2002 car déjà à la tête de huit albums et parmi eux « Ategnatos » dans les bacs depuis cette année.
Une intro envahie les enceintes de l'Elysée Montmartre, un rideau nous sépare du groupe, seules trois chanteuses en robe de prêtresse blanche monte sur scène et entame dans la pénombre un chant à vous donner la chaire de poule. Le chant s'arrête et la lumière nous inonde à nouveau, nous dévoile la totalité du groupe et on décolle direct avec le titre ‘Ategnatos'.
Eluveitie est clairement le groupe le moins « violent » de la soirée mais sans aucun doute le plus « festif » ce entre autre grâce à l'utilisation d'instruments médiévaux tels que la harpe, le vielle à roue mais également la flûte et le violon. Le mélange de ses instruments au Metal joué par Eluveitie est une pure merveille et dégage une incroyable énergie. Visuellement Eluveitie c'est également terrible, à l'heure ou une majorité de groupes optent pour de lumières dégueulasses et de la fumée à outrance au point ou on en les voit même plus sur scène…Eluveitie opte pour un show lumineux ce qui est un délice pour les yeux et avec pas moins de huit artistes sur les planches de l'Elysée Montmartre autant dire que l'on ne sait plus ou regarder entre deux headbangs.
La salle baigne dans une ambiance que seul Eluveitie est capable de nous offrir et dieu que l'on s'y sent bien !!
Malheureusement toute bonne chose à une fin et il est temps de remercier Eluveitie de nous avoir fait voyager si haut ce soir et de regagner nos foyer des images plein les yeux et des mélodies plein la tête…

Stelist :

1- Ategnatos
2- King
3- L'Appel des Montagnes
4- Deathwalker
5- Quoth the Raven
6- The Slumber
7- Worship
8- Artio
9- Epona
10-A Rose for Epona
11-Ambiramus
12-Drum Solo
13-Havoc
14-Thousandfold
15-Breathe
16-Helvetios
17-Rebirth
18-Inis Mona