Report @Imparfait @Sun et @The Streamliner au Petit Bain le 20/10/2022
Nowa
Journaliste

«IMPARFAIT défonce tout au petit bain »

Créé 22/10/2022
1362 vues

Ce jeudi 20 octobre sur Paris, le Petit Bain accueille à partir de 20 heures le groupe “The Streamliner” en tant que première partie du groupe “Imparfait”.

On se rend sur les quais de seine non loin de l’Accord Arena et on s’approche de ce qui ressemble à une péniche posée sur l’eau de la seine. Il faut ensuite descendre dans les entrailles de cette “péniche” dans un premier temps via une sorte de ponton, puis le long d’un escalier. En bas de cet escalier, la scène se trouve à notre droite. Déjà quelques fans se sont rassemblés dans la fosse attendant leurs artistes favoris avec impatience.

Originaire de Meaux dans l’est de Paris, The Streamliner nous offre une solide prestation via leur setlist composée de six titres :

Mind Fuck
Brainless
Incubus
Han solo
Moon's bride
Tyre's smokes

Je n’ai pas vraiment constaté de transition entre leurs différents titres jusqu’à l’arrivée d’un de leurs titres phare Moon’s Bride à peu près vingt minutes après le début de leur prestation. La scène s’est teintée de rouge entrecoupée de lumières blanches de temps en temps. Collés à la scène, l'excitation commençait à monter parmi les fans.

Vient ensuite leur dernier titre Tyre’s Smoke, relativement énergique, ils terminent leur show sur un air calme durant lequel les deux guitaristes qui avaient gardé leurs distances jusque là se rapproche pour faire face à la fosse.

Le groupe termine par une photo de groupe avec le public avant de se retirer.



Après une courte phase de transition, vient l’arrivée de SUN. La première chose que l’on remarque c’est la chanteuse, toute habillée de blanc, talons hauts ainsi que ce qui ressemble à une partie de cosplay Sailor Moon. La seconde chose que l’on remarque c’est l’accoutrement des membres du groupe. Ils possèdent tous un couvre-chef étrange qui leur recouvre la tête comme une capuche.

Même si le début de leur prestation semble calme avec la voix relativement aiguë de la chanteuse, l’ambiance change d’un coup au milieu du premier titre, vers quelque chose de plus intense accompagnée de lumières multicolores épileptiques.
J’avais remarqué que lors de la préparation précédent l’entrée de Sun, la chanteuse avait déplacé un ventilateur au centre de la scène orienté vers le haut. Je n’avais pas cherché à comprendre cette disposition jusqu’à ce que l'ambiance change soudainement, la chanteuse s’est placée au-dessus du ventilateur afin que celui-ci repousse ses cheveux vers le ciel et fasse s’envoler sa coiffe. La scène était spectaculaire. Les deux premières parties de cette setlist commencent doucement avec une chanteuse à la voix légère et délicate, mais s’envole vite vers un rythme bien plus effréné. On observe donc un contraste entre l’accoutrement de la chanteuse et la puissance de sa musique. D’un côté le blanc, de l’autre le noir.

Pour une des musiques du groupe, la chanteuse fait une pause, s’approche du micro et nous avoue quelque chose :

“J’ai écrit cette musique pour une mec…, qu’il aille se faire enculer !!”

Les lumières épileptiques explosent une nouvelle fois avec son interprétation. Le public se joint aux mouvements rotatifs de sa tête, à cet instant, seul le batteur possède encore sa coiffe.

Ils nous subliment avec une reprise de “I follow Rivers” de Lykke Li reprise aux goûts du jour. Pour ce qui est du batteur, il reste dans le noir durant l’intégralité du show, seul le rythme de sa musique nous parvient de l’obscurité.



Vient ensuite la transition vers la tête d’affiche de cette soirée, j’ai nommé Imparfait ! Avec une setlist de 13 titres :

Incantation
Panique
Code Vert
A l'Américaine
HASTA LUEGO
Mégalomaniaque
Stockholm
Ritournelle
LGML
Mange Mort
Rituel
Telma
Thérapie

La fosse est prête à exploser, l’ambiance est à son comble. Et tout commence par un solo de batterie augmentant la chaleur dans la salle, tout le public est prêt pour la suite, la fosse se remplit de plus en plus jusqu’à ce qu’on soit tous collés les uns aux autres.

La scène n’est pas très éclairée et les seules lumières qui nous parviennent sont aveuglantes, la fosse se déchaîne sur chacun des titres du groupe. La chanteuse propose au public de l’accompagner dans ses paroles et tous semblent les connaître par cœur.

Ils présentent chacun de leurs titres avant de les exécuter afin que nous n’en perdions pas une miette et que nous sachions à qui nous avons affaire.

Après toutes ces émotions, il est temps de clôturer cette soirée mémorable. Merci à ces trois groupes pour cette intense soirée !