Report I Prevail au Trianon le 10/03/2020
Stephane Masson
Journaliste

«I Prevail toujours aussi puissant en Live...»

Créé 10/03/2020
142 vues

Pour ce qui sera probablement l'un des derniers concerts pour votre humble serviteur et ce pendant un certain temps...je vous emmène au Trianon pour le concert de I Prevail avec en première partie Dream State.
Un concert et une belle soirée que nous devons à Base Production.

Suite aux évènements en cours nous sommes passés à un cheveux de l'annulation de cette date et c'est au compte goutte que la salle se remplira pour au final être presque pleine.

Il est temps d'accueillir Dream State, groupe gallois de Post-Hardcore fondé en 2014 et un seul album à son actif intitulé « Primose Path » dans les bacs depuis le 18 octobre 2019.
Quand le groupe monte sur scène c'est une Charlotte-Jayne « CJ » GILPIN (chant) déchainée qui se présente devant nous. Elle saute partout, fait des bons dans tous les sens et défonce son micro en hurlant dedans. Entre nous soit dit je ne pensais pas qu'elle tiendrai tout le set à ce rythme et bien il est clair que je ne la connais pas car plus le set avançait plus elle était en mode furieuse.
Le reste du groupe est plus soft en terme de présence scénique mais avec une telle furie telle que Charlotte-Jayne il est difficile de s'imposer...
Musicalement ça envoie sévère et les rythmiques vous explosent au visage et vous envoie valser ou plutôt pogoter et slamer car dans la foule on s'en donne à cœur joie !!
Une première partie qui met le feu voilà ce que l'on attend et pour le coup on a été servi...

Setlist :

1- Made Up Smile
2- Hand in Hand
3- In This Hell
4- Are You Ready to Live ?
5- New Waves
6- Open Windows
7- Twenty Letters
8- White lies
9- Primose
10-I Feel It Too


C'est l'heure de la petite pause réglementaire et du rush au bar...


On change de continent et on s'envole pour les Etats Unis avec I Prévail originaire du Michigan. I Prevail est un groupe de Metalcore né en 2013 actuellement en tournée pour la promotion de « Trauma » le petit dernier du groupe.
Si je pensais que cela avait commencé fort avec Dream State je n'avais pas encore tout vu. En effet Eric VANLERBERGHE (chant) arrive comme un boulet de canon sur des riffs qui nous envoient directs dans les cordes. Eric braille à s'en exploser les cordes vocales et passe de droite à gauche de la scène et arbore à la fois un visage de damnée et un sourire digne de l'homme le plus heureux du monde. Brian BURKHEISER (chant) bien que moins virulent n'est pas en reste non plus...
En ce qui concerne le reste du groupe l'on sera un peu déçu en effet, les guitaristes sont plutôt statiques, à la limite de l'absence alors que je m'attendais à également les voir bondir tout en nous envoyant leurs riffs acérés et saccadés.
Quoiqu'il en soit du coté du public c'est l'euphorie. Les fans sont là et ça pogotent à bloc sans parler de slameurs totalement incroyables. Lors des trois premiers titres, temps qui nous est alloué pour faire les photos, un des fans slameurs se sera vautré pas moins de quatre à cinq fois et promis il a continué ainsi tout le set de I Prevail, je suis certain qu'il na rien vu du concert ou seulement le toit du Trianon.
Résultat des courses I Prevail va nous en mettre plein la tronche tout au long du concert et c'est ça qui fait que l'on kiffe les voir en live !!
Merci I Prevail et see you soon...

Setlist :

1- Bow Down
2- Gasoline
3- Scars
4- Rise Above It
5- Hurricane
6- Stuck In Your Head
7- Blank Space (Taylor Swift cover)
8- Low
9- Goodbye
10-Paranoid
11-Deadweight
12-DOA
13-Breaking Down
14-Come and Get It