Report Gus G. au Bataclan le 15/02/2019
Stphane Masson
Journaliste

«Un virtuose de la guitare pour ouvrir la séance ce soir au Bataclan»

Créé 15/02/2019
504 vues

Le Bataclan ce soir nous offre un groupe haut en couleur et en pantalons moulant en cuir ou fluo avec la venue en notre belle capitale de Steel Panther qui est accompagné pour sa tournée de Sir Gus G. et DJ Matt Stocks aux platines. Le concert étant à l'initiative de Gérard Drouot Production.

La file d'attente avant l'ouverture des portes est déjà conséquente à mon arrivée sur place. Il va de soit que c'est la foire à la perruque, aux bandanas et aux pantalons serrés chez les hommes et décolletés plongeants et soutiens gorges push up chez les femmes.

Une fois n'est pas coutume mais ce soir la toute première partie sera confiée à un DJ, et le gagnant est DJ Matt Stocks. Coincé sur le coté gauche de la scène avec son ordi et son verre de blanc il va nous faire écouter cinq ou six morceaux de Heavy ou de Rock sans pour autant effectuer la moindre sorte de mixage. Une Clé USB n'aurait elle pas été suffisante ? Au moins le choix des morceaux a été judicieux et a permis de mettre tranquillement la foule au diapason de ce qui les attend ce soir.

DJ Matt Stocks prend son ordi, nous fait coucou et dans la foulée Monsieur Gus G. monte sur scène accompagné d'un batteur et d'un bassiste qui se chargera aussi de la plus grande partie du chant.
Gus G., né en Grèce en 1980 est un de ces guitaristes d'exception. Primé à de nombreuses reprises et reconnu par ses pairs il sillonne le monde avec sa Jackson depuis déjà de nombreuses années. Gus G. est un musicien productif et est de ce fait déjà à la tête de 4 albums et il fait actuellement la promotion du petit dernier sorti en 2018 : « Fearless ».
Comment décrire le show de Gus G. autrement qu'avec les mots suivants : rapidité, technicité, virtuosité. La prestation de Gus G., à mon sens, ne s'explique pas mai elle se vit alors si vous avez envie d'être emporté par des riffs, des rythmiques et des solos endiablés et bien vous pouvez me croire il s'agit de l'artiste qu'il vous faut. Je dis merci Gus G.

Setlist :

1- Fearless
2- Burn
3- Mr. Manson
4- Don't Tread On Me
5- Letting Go
6- Money For Nothing (Dire Straits cover)
7- Force Majeure
8- Cold Sweat (Thin Lizzy cover)
9- I Am the Fire

Retour dans le coin à gauche de DJ Matt Stocks qui va nous enchainer à nouveau 5 ou 6 titres correspondant parfaitement à l'ambiance de la soirée. Le seul petit détail qui change est l'apparition ce coup-ci de la bouteille de vin blanc, plus pratique de l'avoir sous la main pour remplir le godet…

La lumière s'éteint les cris du public se font stridents et voilà que les stars de la soirée se présentent devant nous le sourire au lèvres et avec une énorme envie de passer une soirée de folie.
Pour ceux qui ne les connaissent pas il faut préciser que Steel Panther est un groupe américain de Glam Rock et de Heavy Metal né en 1997 dont le dernier album datant de 2017 porte le nom de « Lower the Bar ». L'on ne sait pas si c'est le fait d'être natif d'Hollywood mais il est clair qu'il on le sens du spectacle.
Sans surprise aucune Michael Starr (chant), Satchel (guitare) et Lexxi Foxx (basse) débarquent en tenues moulantes et flashy.
Steel Panther débutera son show, après avoir ramassé un premier soutient gorge gisant au sol et mort pour la bonne cause, avec « Eyes of a Panther » qui suffira à mettre le feu au poudre car dès le second morceau quelques paires de seins vont faire leur apparition dans la foule. Les adaptes de Steel Panther le savent parfaitement, il y a toujours des boobs à regarder pendant leurs concerts. A la fois ce ne sont pas les allusions de Satchel et son amour du sexe féminin qui manquent et que dire des signes de Michael Starr invitant la gente féminine à écarter son corsage.
Sur le plan musical c'est ultra rodé et super bon, le show allie des titres des Steel Panther et de nombreuses reprises ou allusions à d'autres groupes. C'est ainsi que Stix Zadina poussera l'imitation jusqu'à jouer de la batterie avec un seul bras lors de la reprise de riffs des Def Leppard.
Toute cette bouffée d'oxygène apportée avec le Heavy de Steel Panther est saupoudrée par le jeu et la connivence entre les membres du groupe, à certains moments on pourrai presque se croire devant une pièce de théâtre.Et n'oublions pas la montée sur scène de belles demoiselles en mode topless ce qui est inévitable lors de leurs concerts comme le précisais déjà plus haut.

Quoiqu'il en soit Steel Panther c'est vivifiant, c'est bon et ça donne la patate alors à bientôt.

Setlist :

1- Eyes of a Panther
2- Goin' in the Backdoor
3- You Really Got Me (The Kinks cover)
4- Jump (Van Halen cover)
5- Fat Girl
6- Asian Hooker
7- Poontang Boomerang
8- Kickstart my Heart (Mötley Crüe cover)
9- Crazy Train (Ozzy Osbourne Cover)
10- Guitar Solo
11- Party All Day (Fuck All Night)
12- Pour Some Sugar on Me (Def Leppard cover)
13- Livin' on a Prayer
14- Community Property
15- Death to All but Metal
16- Gloryole


Chroniques