Report Evanescence à l'Accor Arena le 27/11/2022
Ophélie Griffin
Journaliste

«Evanescence nous a fait retomber dans nos plus beaux souvenirs avec force et émotion »

Créé 27/11/2022
560 vues

Live Report by Mélanie
Photos by Ophélie Griffin

Smash Into Pieces - Evanescence - Within Temptation / WORLDS COLLIDE tour
Accor Arena (Paris), le 27 novembre 2022

Après plusieurs reports de cette tournée, prévue initialement en avril 2020, quel plaisir de se retrouver enfin à l'Arena de Paris pour cette double affiche anthologique : Evanescence et Within Temptation ! Deux groupes mythiques de la scène metal, menés par deux chanteuses puissantes et charismatiques : Amy Lee et Sharon Den Adel, unissant leurs forces et leur voix pour le Worlds Collide Tour.

On découvre d'abord Smash Into Pieces qui vient ouvrir le show et chauffer un public déjà nombreux. Le groupe suédois envoie un rock énergique et puissant, aux guitares efficaces. La voix claire et sans fausses notes de Chris Hedman résonne pendant trente minutes. La foule qui semble conquise. Une première partie efficace !

Puis Evanescence entre en scène sur "Broken Pieces Shine", titre extrait de leur dernier album sorti en mars 2021 "The Bitter Truth". Amy Lee vient nous envoûter de sa voix puissante et impeccable.
Les titres s'enchainent, entre nouvelles et anciennes chansons. Le public est attentif, mais c'est quand la chanteuse passe derrière son piano pour entonner "My Immortal" que l'émotion est à son comble. Amy Lee est juste, bouleversante.
Le groupe offre aux fans des premières heures des titres phares qui nous replongent en 2003, avec les gros tubes de l'album "Fallen" à l'instar de "Going Under". C'est le titre "Bring me to life" qui vient clôturer le show de façon magistrale devant un public galvanisé., le tout accompagné de confettis, pour mieux célébrer ce concert tant attendu.

Setlist :
- Artifact/The turn (Intro)
- Broken Pieces Shine
- Take Corner
- Going Under
- Wasted on You
- Lose Control/Part of me/Never Go Back
- Far from Heaven
- Your Star
- End of the Dream
- Better Without You
- Call me when you're sober
- Imaginary
- Use My Voice
- Blind Belief
- My Immortal
- Bring me to Life

Après une demi-heure d'entracte à trépigner d'impatience en regardant les décors se monter, Within Temptation prend la salle d'assaut. Sur scène, une énorme tête de robot nous fixe, des flammes s'élèvent et Sharon Don Adel apparait comme une guerrière Valkyrie, couronne sur la tête et armure au bras, prête à conquérir l'Arena et le public de Paris.
La chanteuse nous délivre une voix puissante, mélodieuse et un charisme qui irradient jusqu'aux sièges du fond de la salle. Un large sourire ne quittera pas son visage, irradié du bonheur d'être sur scène. Bonheur largement partagé par les fans, qui lui offrent des fleurs que Sharon n'hésite pas à brandir comme un flambeau.
Le groupe néerlandais alterne titres mythiques et plus récents, ballades et morceaux plus énervés. On savoure particulièrement "Faster" ou encore "Angels".
Sharon Lee s'envole littéralement sur "All I Need" et brandit fièrement un drapeau Ukrainien sur "Raise your Banner". Amy Lee la rejoint pour "The Reckoning" et les deux voix unies nous offrent un moment inoubliable. Le show est rythmé, grandiose laissant la foule hypnotisée, sans voix.
Au-delà d'une acoustique faisant honneur aux musiciens, on peut aussi saluer la mise en scène majestueuse de ce soir, permettant à Sharon de prendre littéralement de la hauteur sur le public de l'Arena.

On vient d'assister à du grand spectacle portés par deux reines du metal, un moment musical qui nous conforte dans l'idée qu'il faut plus de femmes sur scène, parce que la vache, c'est quelque chose !
"More Women on Stage !"

Setlist :
- Your Want it Darker (Intro)
- Our solemn Hour
- Paradise
- Stand My Ground
- Angels
- Iron
- Raise your Banner
- Entertain You
- The Reckoning
- Supernova
- All I Need
- Don't Pray for me
- Ice Queen
- Mother Earth