Report ELUVEITIE @ Cabaret Sauvage le 02/11/2017!
Peetoff
Journaliste

«GHRIGEL GLANZMANN est un véritable chef d'orchestre, il sera parfaitement en voix tout au long du concert. Pour mener sa troupe, il est très bien secondé par la magnifique FABIENNE ERNI à la voix ensorceleuse et virtuose de la Harpe.»

Créé 02/11/2017
4775 vues

Ce 2 novembre 2017 je me dirige dans la lointaine salle du Cabaret Sauvage pour assister à un concert pour le moins éclectique. Le magnifique chapiteau accueille ce soir trois groupes aux styles bien différents avec THE CHARM THE FURY et son puissant metalcore, AMARANTHE aux sonorités modern/pop/metal et enfin ELUVEITIE et son folk celtique. Cet assemblage de couleurs musicales ne freinera pas les fans venus très nombreux pour remplir le Cabaret. Tout cela laisse présager une très bonne soirée, malgré le fait qu'une fois de plus il n'y aura pas de pit photo. Je profite d'être rentré dans les premier pour me caler à côté de la console son et assister à ce déferlement de décibels.

Les hostilités commencent donc avec THE CHARM THE FURY venu défendre leur dernier album en date "The Sick, Dumb & Happy". J'avais eu l'occasion de voir les Hollandais au Download cette année sur la toute petite scène et de jour. Pas à leur avantage, il me tarde donc de voir la bande de Caroline Westendorp en découdre ce soir. Le groupe démarre sur les chapeaux de roues. L'énergie qu'il dégage mettra quand même un peu de temps à contaminer les premiers rangs. Pourtant il envoie bien, comme on dit, et Caroline nous fait une belle démonstration de son talent en alternant sans complexe et avec facilité ses voix gutturales et claires. Le seul petit reproche que je pourrais faire, est au niveau des rythmiques trop linéaires. Il faudra un extrait de Seek And Destroy de Metallica en fin de set pour que les fans présents headbang à l'unisson. Une prestation correcte donc, mais quelques petites choses à travailler pour que le groupe fasse l'unanimité.

Après une courte pose, place maintenant à AMARANTHE, groupe au style si particulier. Je suis vraiment impatient de voir la réaction du public venu en masse pour ELUVEITIE. Pour cette tournée il est a noter qu'il est accompagné de Chris ADAM des SMASH IN PIECES. Comme lors de leur passage au Petit Bain, Chris fait très bien le job. On s'aperçoit aussi que JOHAN ANDREASSEN jouera le concert assis suite à une fracture du pied quelques jours plut tôt en Slovénie. A ma grande surprise, dès les première notes de MAXIMIZE, le public est en communion totale avec le groupe. C'est donc parti pour un set ultra énergique et festif. Il faut aussi dire que le groupe enchaine les dates depuis plusieurs années et est vraiment taillé pour la scène. Un tiers de la setlist sera basé sur le dernier album en date, MAXIMALISM. Mais tous les hits des Suédois seront passés en revue. Une véritable liesse s'empare du public aux premières notes de FURY et la fosse du Cabaret Sauvage se bouge à n'en plus finir. Un énorme cadeau sera fait ce soir à une fan (Céline le Vu) assidue du groupe en étant invitée sur scène à chanter sur le titre AMARANTHINE en compagnie de la magnifique ELIZE. Morten nous gratifiera d'un solo de batterie bien sympathique permettant à nos trois vocalistes de prendre une pose bien méritée. Sur ENDLESSY, ELIZE nous fera admirer la puissance de sa voix après un début de concert un peu compliqué. Ses deux compères ne sont pas en reste d'ailleurs ainsi que les zicos du groupe qui seront tous irréprochables. Le set se terminera en trombe avec l'enchainement des puissants BOOMERANG, DROP DEAD CYNICAL et THE NEXUS. Pour conclure, fan ou pas du combo, vous êtes assuré de passer un très bon moment.

Setlist AMARANTHE :
1. Maximize
2. On the Rocks
3. Fury
4. Dynamite
5. 1.000.000 Lightyears
6. Electroheart
7. Invincible
8. Amaranthine
9. Digital World
10. Drum Solo
11. True
12. Endlessly
13. Call Out My Name
14. Hunger
15. That Song
16. Boomerang
17. Drop Dead Cynical
18. The Nexus

C'est maintenant aux Suisses d'ELUVEITIE d'investir la scène du Cabaret pour nous délivrer leur set de Folk Celtique. Ma première interrogation est de savoir comment vont loger les neuf musiciens et leurs instruments traditionnels. Pas de soucis, tout est en place et malgré un lin up tout juste remanié, chacun est à sa place. La grande messe du metal Celtique peut commencer avec ses violons, mandolines, flûtes, Harpes etc...

C'est sur le très entrainant YOUR GAULISH WAR que commence ce set qui promet d'être bien festif et dansant. Il ne faut pas attendre plus longtemps pour voir la fosse se déchainer. Et cerise sur le gâteau le son est bon, ce qui nous laisse apprécier la sonorité de tous les instruments. Très vite le groupe enchaine avec les titres King et Nil qui mettront tout le monde d'accord pour dire qu'ELUVEITIE est aussi un groupe de metal.

GHRIGEL GLANZMANN est un véritable chef d'orchestre, muni de ses divers instruments sur son pied de micro, il sera parfaitement en voix tout au long du concert. Pour mener sa troupe, il est très bien secondé par la magnifique FABIENNE ERNI à la voix ensorceleuse et virtuose de la Harpe. On pourrait en dire de même de tous les musiciens qui les accompagnent tant la qualité musicale est à son top. Après une version metal du titre OMNOS, les Suisses nous interprèteront quatre titres de suite de leur nouvel opus, EVOCATION II. Un petit interlude acoustique accompagné de Cornemuse bien venu avant une déferlante de titres plus dansants les uns des autres. Le concert se poursuit avec un Hymne du groupe depuis des années, THE CALLS OF THE MOUNTAIN, mais cette fois ci le groupe nous fera l'honneur de l'interpréter dans sa version Française.

Le solo de batterie permettra au groupe de faire une pose méritée avant de revenir pour un fin de concert dès plus enjouée. Avec en final le mythique INIS MONA rendu célèbre en France par Mr ALAN STIVELL.

Setlist ELUVEITIE :
1. Your Gaulish War
2. King
3. Nil
4. Omnos (Metal version)
5. Lvgvs
6. Catvrix
7. Artio
8. Epona
9. Thousandfold
10. L'Appel des Montagnes
11. A Rose for Epona
12. Kingdom Come Undone
13. Tegernakô
14. Drum Solo
15. Havoc
16. Helvetios
17. Inis Mona

Cette soirée se termine donc sous les meilleurs auspices, le public est plus que radieux. Les trois groupes du soir ont comblé tous les fans présents. Eluveitie est d'ores et déjà au travail sur son nouvel album qui verra le jour en 2018. Pour rappel ils seront au DOWNLOAD FRANCE au mois de juin.