Report Disconnectd à La Boule Noire le 01/04/2019
Stephane Masson
Journaliste

«Quand le Metal français t'en met plein la vue»

Créé 01/04/2019
1625 vues

Ce soir La Boule Noire voit revenir en son antre deux habitués des lieux avec The Raven Age pour le Conspiracy Tour 2019 et Disconnected en première partie.
Une événement haut en couleur organisé par Live Nation.


Disconnected se présente donc à nouveau devant nous à La Boule Noire après un premier passage en ce lieu en mai 2018 et une tournée européenne en première partie de Tremonti sans oublier leur date en ouverture Judas Priest au Zénith s'il vous plaît, c'est vous dire le niveau et la qualité de ce groupe et ce, dès leur premier album. En effet, Disconnected groupe français originaire de Troyes n'a à ce jour qu'un seul album à son actif, album intitulé « White Colossus » qui souffle sa première bougie en ce début d'année 2019.
Dans le public j'ai croisé un bon petit paquet de fans arborant les couleurs du groupe c'est donc sans la moindre surprise que je constate que ça remue sévère dès le premier titre de cette belle soirée à savoir ‘Living Incomplete'.
Du côté de Disconnected quel plaisir de constater que leur puissance, leur énergie et leur volonté de tout exploser est la même à La Boule Noire qu'au Zénith, c'est en écrivant ces lignes que je me rends compte que c'est le contraire qui m'aurai étonné... Ivan Pavlakovic (chant) toujours aussi proche du public ira, entre deux leçons de headbangs débridés, faire son petit tour dans le micro pit photos pour saluer les premiers rangs.
Vous l'aurez compris, Disconnected c'est énorme et il y a le feu partout où le groupe envoie du son alors si tu ne les connais pas il est temps que tu rectifies le tir!! Et moi je dis à bientôt les gars...

Setlist :

1- Living incomplete
2- Blind faith
3- Wounded heart
4- Losing yourself again
5- For all our sakes
6- The wish
7- White colossus


Les petites mains montent sur scène pour le changement de plateau pendant que le public appelle déjà les potes de Disconnnected, potes rencontrés lors de la tournée de Tremonti, et tête d'affiche ce soir : The Raven Age.


On enchaine donc, après la petite intro qui fait bien, avec la montée sur les planches de La Boule Noire de The Raven Age. The Raven Age qui connaît lui aussi déjà les lieux pour s'y être déjà produit en décembre 2017. Le groupe n'aura pas délaissé l'hexagone pour autant en 2018 avec entre autre un passage au Hellfest et bien sur deux soirée à l'AccorHotels Arena en ouverture d'Iron Maiden. D'ailleurs en parlant d'Iron Maiden il semble qu'un certain Steeve Harris soit du côté de La Boule Noire ce soir...
Ça démarre très fort avec ´Betrayal of the Mind', à la fois il fallait commencer fort car les fans n'en pouvaient plus d'attendre les premières notes et de pouvoir se défouler aux rythmes imposés par The Raven Age. Et pour se défouler et bien ils vont le faire puissance 10 car The Raven Age est en grande forme ce soir et ça tabasse dans tous les sens à grands renforts de riffs bien tranchants et avec une batterie ultra percutante. Pour avoir vu le groupe à plusieurs reprises (ici même, Hellfest, AccorHotel Arena) je les trouve vraiment de plus en plus performant, un vrai régal.
The Raven Age va nous servir tout ce qu'il faut pour être aux anges avec des titres comme ‘Slalem's Fate' ou encore ´Fleur de lis'.
L'effet The Raven Age est ultra efficace et pour preuve il suffit de regarder les murs qui suintent comme chaque soir ou le public se lâche totalement.
Il n'y a pas à dire lorsque l'on a la chance de voir deux groupes aussi bons et qui en plus forment à eux deux une putain de bonne bande de potes et bien on passe une soirée d'enfer alors encore merci à vous tous!!

Setlist :

1- Bloom of the Poison Seed (intro)
2- Betrayal of the Mind
3- Promised Land
4- Forgotten World
5- Surrogate
6- The Merciful One
7- Salem's Fate
8- Fleur de Lis
9- The Day The World Stood Still
10-The Face that Launched à Thousand Ships
11-Tomb of the Unknown Soldier
12-Stigmata
13-Grave of the Fireflies
14-Seventh Heaven
15-Angel un Disgrace