Report Dead Bones Bunny au Trabendo le 23/11/2019
Stephane Masson
Journaliste

«Le Rockabilly envahit le Trabendo»

Créé 23/11/2019
358 vues

Me voilà parti parc de la Villette et plus précisément au Trabendo afin d'assister au concert des Tambours Bronx version Metal avec Dead Bones Bunny pour assurer la première partie de cette soirée.
Un concert que nous devons à Access Live alors n'oublions pas de les remercier pour cette riche idée.

Sur place la salle se remplit tranquillement mais sûrement sans toute fois afficher un concert « Sold Out » ce qui se comprend vu le nombre incroyable de concerts dans notre belle capitale en ce samedi 23 novembre 2019.

La fosse est malgré tout pleine à craquer quand la bande de notre lapine préférée prend possession de la scène. Dead Bones Bunny est un groupe parisien de Rock mais plus précisément de Rockabilly tendance Metal dont le premier album est né cette année et se prénomme « What's Up Rock ».
Il faut dire que lorsque le groupe se présente devant nous tous les éléments du Rockabilly sont là, que ce soit par le biais des tenues de Tim au chant, Mik à la guitare et Gab à la contrebasse, ou par le biais de Cherry et Fafa toutes deux magnifiques et tenue de pin-up. Nous retrouverons également bien d'autres détails comme les instruments à vent et les micros très années soixante, soixante dix. Coté identité visuelle on met un joli dix sur dix mais le groupe frôle le douze sur dix quand la mascotte du groupe, ce magnifique lapin enfin cette magnifique lapine, habillée de sa jolie robe rouge vient rejoindre le reste du groupe.
Musicalement on va forcément faire un bond dans le passé que ce soit avec les compositions du groupes ou les diverses reprises qui jouées par le groupe. Nous noterons une présence scénique très remarquée des pin-up qui donnent vraiment un cachet tout particulier au groupe, ok l'identité visuelle j'adore....
Je suis également très impressionné par l'aisance de Gab dans la manipulation de son instrument joliment décoré, je vois la contrebasse voler dans les airs, ce à quoi je ne m'attendais pas.
Dans la fosse le public est à fond, ça chante, ça bouge et ça crie dans tous les sens et que dire quand Gab, Tim et Mik décident de jouer dans la fosse entourés d'un public totalement dévoué à Dead Bones Bunny.
Nous noterons lors de la reprise de ‘As Of Spade' de Motörhead le petit détail génial, à savoir les bouteilles de Jack Daniels qui ont fait leur apparition sur scène lors de ce titre, et oui Lemmy est venu nous rendre visite !!
Il est temps de remercier cette joyeuse bande pour ce « doux » moment passé ensemble et de leur dire à bientôt.


Changement de plateau donc pause pour tout le monde et il va falloir en profiter car le plus dur reste à venir…

Des bidons totalement défoncés et tagués ont été posés en ligne sur la scène mais quoi de plus normal lorsque l'on va accueillir Les Tambours du Bronx. Nous noterons que ce soir les percussionnistes ne seront qu'une dizaine et ce car nous ne suivrons pas un concert classique des Tambours du Bronx mais une version Metal. Rappelons tout de même que le dernier album du groupe, à savoir « Weapons of Mass Percussio » date déjà de l'an dernier.
Une petite intro ne mode DJ et l'on voit dans la pénombre les percussionnistes prendre doucement position derrière leur fut respectif et, en une fraction de seconde, on décolle dans un vacarme de tous les diables, ce qui dans ma bouche est un vrai compliment. On est directement absorbé par les percutions accompagnées par des guitares agressives, une basses puissantes et une batterie de feu. C'est incroyable, et que dire de la douce folie qui envahie la foule quand se présente devant nous au chant Stéphane BURIEZ (Loudblast et Sinsaenum).
Ca ressemble à ça le paradis ?
De nombreuses reprises, en plus des compos des Tambours du Bronx, seront effectuées allant aussi bien de plusieurs titres de Sepultura à une reprise de Lofofora, titre qui sera joué en hommage au groupe qui a du annuler son concert à Nice suite aux intempéries.
Nous noterons un passage très très apprécié de Poun chanteur de Black Bomb A toujours aussi virevoltant et incroyablement expressif sur scène.
L'énergie incroyable et la puissance dégagées par Les Tambours du Bronx retournent le Trabendo et l'on voit les classiques pogos mais également, ce qui est moins courant dans cette salle, des circles pit et un putain de Wall of death…
Les Tambours du Bronx c'est vraiment, musicalement parlant, un univers à part, et quand il est mélangé savamment avec du Metal ça devient du pur bonheur, comme ci les deux styles étaient nés pour coexister.
Né ou pas pour coexister le public présent à pris une méchante claque dans la tronche…
Je ne peux que vous conseiller quand l'occasion se présentera à vous de vous éclater en allant voir les gars lors de leur tournée !!

Un grand merci à Dead Bones Bunny et aux Tambours du Bronx pour cette soirée magique.