Report Cavalerie au Glazart le 23 Juin
Yann
Journaliste

«Le trio Parisien est clairement énervé !»

Créé 23/06/2023
302 vues

Cavalerie + Cancer Bats + Sick Of It All - Glazart - 23 Juin 2023

Ce soir, Rage Tour nous accueille au Glazart pour une énervée ! Franchement, je savais que ça allait être la dinguerie, et bah j'ai pas été déçu !

L'affiche est complètement sous le signe du Punk Hardcore, avec les parisiens de Cavalerie en ouverture du bal (qui en profitent pour faire leur release party, quelle bonne idée !), Ensuite les Canadiens de Cancer Bats suivront, et c'est les New Yorkais de Sick Of It All qui tiennent la tête d'affiche.

On est dans une petite salle et l'ambiance familiale atteint même les groupes, on les voit passer entre nous, boire des bières, discuter et mater les premières parties dans la salle... Ça fait du bien un peu d'humanité !


C'est malheureusement pas étonnant et assez récurrent pour des premières parties, mais c'est devant un glazart plutôt vide que Cavalerie commence son set.
Dès les premières notes, on comprends que les potos de Cavalerie sont pas là pour déconner. Le trio Parisien est clairement énervé. C'est sans compter sur l'énergie de possédé du bassiste chanteur pour donner vie à cette scène. Je ne compte pas le nombre de fois qu'il est frappé la tête avec le micro !
Franchement ça joue bien, c'est énervé, c'est efficace, c'est un groupe que je vais surveiller dans les prochaines années.


Après cette intense mais courte ouverture, il est temps d'aller chercher une bière en attendant Cancer Bats. En attendant, la salle a bien eu le temps de se remplir.
Et dès qu'ils montent sur scène, ils sont chez eux. C'est toujours impressionnant de voir à quel point certains groupes ont une cohésion immédiate et intense, entre eux déjà, et avec le public ! Cancer Bats en est l'exemple parfait.
Entre temps, la salle s'est clairement blindée, le devant de la scène est devenue compact ! Ça fait plaisir !
Dès les premières notes, Cancer Bats nous font comprendre qu'on va passer une bonne soirée. Le groupe développe une immense énergie sur scène dès le début. Ça bouge, ça saute, ça danse. Putain ya de l'ambiance !
Le chanteur de fait le plaisir de parler en français au public a plusieurs reprises. Il a même qualifié Sick Of It All d'être leur "tontons cools" (on veut tous des tontons comme ça, non ?)
Le show est intense et il commence à faire bien chaud au Glazart ! En même temps, un concert sans transpirer hein...
Le public et le groupe sont a fond du début à la fin. Il y a très peu de répit.
La set list est vraiment variés entre vieux et nouveau albums, on retrouve des nouvelles et des hymnes. On a même l'endroit à la cover de Sabotage des Beastie Boys !
Bref, Cancer Bats nous prouve encore une fois qu'ils sont solides et rodés, a chaque fois c'est un bonheur de retrouver leur bonne humeur sur scène.
Après bien 45 minutes de show, il est temps de laisser la place. Le public sort clairement avec le sourire, et ça ça fait plaisir !


Encore le temps d'une bière (évidemment) et il est temps de rentrer de nouveau pour se placer pour Sick Of It All. Le Glazat est maintenant plutôt dense !
Dès que les tontons de Sick Of It All prennent place sur scène, c'est la guerre. Du début à la fin, c'est un mur bien solide. Dès la première note ça se rentre dans le lard.
Je suis impressionnée par l'énergie que le groupe développe sur scène dès la première chanson. Et ça se transmet au public qui est fou ! Je galère à protéger mon appareil photo en étant au 1er rang tellement ça bouge !
Le chanteur est très proche du public et joue beaucoup avec lui, le micro est d'ailleurs souvent dans le premier rang.
Le guitariste est clairement une dinguerie. Il saute, court, tourne, chante, il est capable d'animer une scène à lui seul ! Je veux être comme lui plus tard (sauf que je perds mes cheveux, RIP la crête). Le batteur et le bassiste sont solides et hyper dynamique !
On a le droit à une petite aparté du chanteur sur une personne du public qui était à priori stoïque "t'es venue pour ton mec ? Ouai.... Courage ça va bien se passer !"
Le pit est vraiment énervé, ca pogote et ça slam dans tous les sens, c'est exactement ce que veut un groupe lorsqu'il est sur scène !

Je pense que ce soir là, le Glazart à fait honneur aux groupes et à la scène Punk Hardcore. Quand le public ressort avec des blessures de guerre c'est que c'était un bon concert.

Rage Tour, svp, refaites plus de dates comme celle là !!!