Report Black Mirrors au O'Sullivan Backstage by the mill le 30/08/19
Anaelle
Journaliste

«Une frontwoman éclatante à la voix envoutante !»

Créé 30/08/2019
153 vues

A l'occasion de leur tournée « On the run », nous retrouvons The Vintage Caravan au sein du O'Sullivan Backstage by the mill, salle que le trio islandais avait déjà bien rempli en 2018. C'est donc quelques jours après leur passage au Motocultor qu'ils prennent possession de la scène parisienne.

Il est 19h30 quand Black Mirrors ouvre les hostilités. Grâce à sa frontwoman éclatante à la voix envoûtante, les premiers rangs se laissent doucement entrainer par les chansons dynamiques du groupe. Les belges se donnent à fond pour chauffer la salle ! Heureux de revenir pour une seconde fois au Backstage, le quatuor en profite pour remercier leurs fans de longue date, mais également le public qui les découvre ce soir en partageant deux morceaux exclusifs issus de leur prochain album. « C'est notre dernière chanson… Mais c'est aussi la plus longue ! » nous rassure la chanteuse Marcella avant d'entamer « Burning Warriors ». C'est sur cette musique aux riffs percutants et solos électriques que ce groupe énergique termine son set.

C'est maintenant au tour des tant attendu The Vintage Caravan de fouler le plancher du Backstage by the mill. Le public est déjà en feu et dès leur deuxième chanson, un pogo se crée au milieu de la foule sur « Crazy Horse ». Le groupe est lui-même remonté à bloc. Le guitariste et chanteur Oskar assure au chant et son sourire nous prouve le plaisir qu'il prend à jouer. Le bassiste Alexander tout aussi dynamique l'accompagne, et leur énergie est communicative. « On est fière de revenir jouer ici » nous lance Oskar entre deux chansons. Les deux frontman ne manquent pas de jouer avec le public, entre blagues et échangent vocaux, ils n'en ont jamais assez. « Vous aimez la fête ? Ça tombe bien, nous aussi ! ». Après nous avoir proposé d'ouvrir notre esprit sur « Expend your mind », le trio clos le concert avec son efficace et musclé « Midnight meditation ». C'est en réponse aux réclamations du public pour une nouvelle chanson que le groupe remonte sur scène pour un rappel et interprète à la demande d'un fan « M.A.R.S.W.A.T.T. » issu de leur précédent album « Voyage ». Mission accomplie, les islandais ont su nous prouver leur maturité malgré leur jeune âge par la maitrise de leur show et de leur groove puissant so 70's ! Et par ailleurs ne manqueront pas de confirmer leur talent en ouverture d'Opeth le 11 novembre à l'Olympia.

SETLIST
Reset
Crazy horses
Reflections
Craving
Innerverse
Set your sights
Let me be
Hidden streams
Babylon
On the run
Cocaine sally
Last dayreset
Expand your mind
Midnight meditation

RAPPEL
M.A.R.S.W.A.T.T.