Report AMARANTHE @ Bataclan le 25/10/2018!
Peetoff
Journaliste

«Oui j'assume, la setlist des Suédois ne contient que des hits dont la puissance captive l'ensemble du public présent. Vivement la venue en tête d'affiche du groupe.»

Créé 25/10/2018
502 vues

Jeudi 25 octobre 2018 au Bataclan de Paris, je me prépare à suivre la grande messe que s'apprête à nous faire vivre POWERWOLF. Les Allemands sont sur la route pour le Wolfsnächte Tour 2018 suite à la sortie de leur dernier opus, THE SACRAMENT OF SIN. A mon arrivée je ne peux que constater l'énorme notoriété du combo Allemand, le concert affiche Sold Out et la file d'attente est déjà très conséquente. Petit bémol dans l'organisation, à peine le temps de fumer une clope que le public rentre déjà dans la salle avec un début des hostilités à 18h15 au lieu de 19h.

Malheureusement donc pour KISSIN' DYNAMITE, les Glammeurs doivent commencer leur set devant une fosse quasiment vide. Le moins que je puisse dire, c'est que cela n'a pas l'air d'affecter nos Allemands. Le concert débute sur les chapeaux de roues avec un I'VE GOT THE FIRE de bonne augure, issu de leur dernier opus ECSTASY. Au chant HANNES fait le show et se démène comme un diable pour mettre l'ambiance. Pour ne rien gâcher, le grand blond permanenté chante à la perfection. Ses compagnons de route sont gonflés à bloc et insufflent un surcroît d'énergie qui enflamme le public présent dans la salle. Pour une première date de tournée, le combo a déjà un set bien rodé et est très bien en place. Tous les ingrédients d'une bonne soirée de Glam/Rock sont au rendez-vous. Les titres s'enchainent sans temps morts, hormis les remerciement de HANNES qui ne cesse de répéter que c'est son meilleur concert. Aux guitares, JIM et ANDREAS ne ménagent pas leurs efforts pour mettre l'ambiance. Cette joyeuse fête se terminera par le très festif YOU'RE NOT ALONE, qui permettra au groupe de quitter la scène sous les acclamations d'un public visiblement conquis à la joie de vivre communicative des Allemands. Messieurs je n'ai qu'une envie, c'est de vous revoir au plus vite un peu plus haut sur l'affiche.

Setlist KISSIN' DYNAMITE :
1. I've Got the Fire
2. Highlight Zone
3. Love Me, Hate Me
4. Somebody's Gotta Do It
5. I Will Be King
6. Flying Colours
7. You're Not Alone

Place maintenant aux Suédois d'AMARANTHE venus présenter leur dernier opus, HELIX, dont ils joueront pas moins de cinq titres. J'étais impatient de découvrir sur scène l'interprétation des nouveaux titres du combo tant je trouve leur dernière production puissante et taillée pour le live. Et puis enfin voir le groupe sur une scène à sa dimension après les avoir vus au Petit Bain et au Cabaret Sauvage. C'est là qu'arrive ma première déception, les six membres d'AMARANTHE ne vont avoir que très peu de place pour s'exprimer à cause du décor de POWERWOLF. Rajoutez à cela le fait que c'est la première date de la tournée, et vous avez un début de show très approximatif. La magnifique ELIZE, tout sourire comme à son habitude, reste la plupart du temps plantée au centre de la scène et ne rentre pas totalement dans son concert avec l'énergie qu'on lui connaît. Autour d'elle, NILS et HENRIK, passeront leur temps à headbanguer et à mettre un peu de folie dans ce set. Dommage pour moi d'essuyer les plâtres de ce début de tournée avec tous les petits ajustements que le groupe doit faire, comme par exemple les bandes qui doublent la voix d'ELIZE en décalage avec son interprétation. Assez de critiques et place aux compliments que doit recevoir OLOF. Son jeu de guitare est d'une propreté rare. Riffs surpuissants et solos mélodiques sont de mise. Le maître à penser du groupe tient son rôle à merveille et je me dis que sans les petits défauts de ce soir, la machine à tubes qu'est AMARANTHE, nous aurions pris une grosse claque. Oui j'assume, la setlist des Suédois ne contient que des hits dont la puissance captive l'ensemble du public présent. Vivement la venue en tête d'affiche du groupe.

Setlist AMARANTHE :
1. The Score
2. Countdown
3. Hunger
4. Invincible
5. The Nexus
6. Amaranthine
7. GG6
8. Dream
9. Drop Dead Cynical
10. 365
11. Digital World

Ce n'est pas une bénédiction mais bel et bien une messe de près de deux heures à laquelle nous allons assister. POWERWOLF n'en fini pas de gravir les échelons et se produit ce soir dans un Bataclan archi complet. Depuis 2013 et son accession à la première place des charts Allemands avec son album, PREACHERS OF THE NIGHT, le groupe confirme d'album en album tout le bien que le public pense de lui. Il est donc normal de les voir ce soir en tête d'affiche du Bataclan pour cette tournée qui va nous permettre de découvrir en live les titres de l'excellent THE SACRAMENT OF SIN. Aux premières notes de LUPUS DAEMONIS on peut admirer la scénographie spectaculaire et imposante du groupe. FALK et son Keyboard en racines d'arbres et ROEL (batterie) seront très bien mis en valeur. ATTILA quant à lui aura un magnifique pied de micro en forme d'épée. Tout ceci sera magnifié par un light show imposant et joué avec précision.

C'est sur FIRE AND FORGIVE issu de leur dernier album, que la meute fait son apparition sur scène affublée de superbes costumes. Le public est déjà dans un état d'hystérie indescriptible. Le Bataclan est en feu et il y fait une chaleur incroyable. Pas de répit et on enchaine avec ARMY OF THE NIGHT, dont les paroles seront reprises en coeur par l'ensemble des fidèles. Petite pose avec INCENSE & IRON ou ATTILA viendra nous bénir avec son encensoir. POWERWOLF sort l'artillerie lourde et nous tire dessus à grands coups de hits, il faut dire que la discographie conséquente du groupe ne contient pratiquement que ça et ce ne sont pas les six titres du dernier album interprétés ce soir qui viendront me contredire. Sur cette tournée nous aurons en effet droit à première mondiale avec KILLERS WITH THE CROSS, WHERE THE WILD WOLWES HAVE GONE et l'hymne STOSSGEBET.

Le set se terminera par les classiques ALL WE NEED IS BLOOD, WE DRINK YOUR BLOOD avant ce moment de répit et de communion en écoutant LUPUS DEI. Les adeptes hurlent leur plaisir et demande à ce que la meute revienne finir le travail, ce qu'ils feront avec trois morceaux de plus en guise de rappel. Le bonheur et la fatigue se lisent sur les visages des fans qui à coup sur viennent d'assister à un concert mémorable.

POWERWOLF a renforcé sa suprématie à la tète du Power Metal et il en sera très difficilement détrônable. Pour les malchanceux d'entre vous qui n'avez pas pu assister à cette magistrale messe, le groupe sera de retour en France en 2019 pour une dizaine de dates.

Setlist POWERWOLF :
Intro : Lupus Daemonis
1. Fire and Forgive
2. Army of the Night
3. Incense & Iron
4. Amen & Attack
5. Let There Be Night
6. Demons Are a Girl's Best Friend
7. Killers With the Cross (Live World Premiere)
8. Armata Strigoi
9. Blessed & Possessed
10. Where the Wild Wolves Have Gone (Live World Premiere)
11. Resurrection by Erection
12. Stossgebet (Live World Premiere)
13. All We Need Is Blood
14. We Drink Your Blood
15. Lupus Dei
Bande : Agnus Dei
16. Sanctified With Dynamite
17. Coleus Sanctus
18. Werewolves of Armenia
Outro : Wolves Against The World