PUTRID OFFAL@Hellfest 2017
Anibal BERITH
Journaliste

«Une bonne entrée en matière pour la scène Altar adepte du Death metal. Un public dense pour cette heure matinale»

Créé 16/06/2017
8868 vues

Beaucoup de monde pour une heure aussi matinale, il y a bien 300/400 personnes. En revanche, peu d'ambiance.

Ça commence à bouger en fin de set. Circle pit.
Le son est brouillon comme souvent sous les tentes. La basse est trop forte déséquilibrant le reste. La voix est bien gutturale mais est étouffée par les instruments.
Prestation scénique au top, le Quartet français a mis le paquet. Ambiance ''salle de chirurgie'' bien dégueulasse.
Guitariste et bassiste en blouse blanche ensanglantée tel des bouchers. Du sang plein le visage de Franck Peiffer , le chanteur, qui adopte une tenue noire normale. Le Batteur,Laye Louhenapessy ''dred locks et lunettes de soleil'' envoi ses ''blast'' sans faiblir.
Globalement tous les titres ont fonctionné grâce à un surcroît d énergie sur la fin du set.

Une bonne entrée en matière pour la scène Altar adepte du Death metal. Un public dense pour cette heure matinale.


Festival
Hellfest 2017
Putrid Offal
16/06/2017