OBITUARY@Hellfest 2017
Anibal BERITH
Journaliste

«De loin la meilleure prestation sonore de cette première journée avec ce son bien gras et si caractéristique du quintet floridien.»

Créé 16/06/2017
7385 vues

Autant dire que quand Obituary se déplace, le combo floridien déplace les foules avec lui. Altar est comble, impossible de circuler, le public s'est bougé pour ne pas rater la prestation des américains venus défendre leur dernier album sorti en mars dernier.

L'enthousiasme manquant tant depuis ce début de journée semble revenu avec quelques slam qui occuperont nos amis de la sécurité.
Comme à leur habitude Obituary a un son fort et parfait. Limite résonnant mais propre. Ça fait clairement saigner les tympans (je sais de quoi je parle). Tout est parfaitement défini. La basse claque, les blasts sont assommants, et le chant de John toujours aussi dévastateur.
Obituary fait du Obituary, pas besoin d'un jeu de scène extraordinaire, la musique fait le reste. On écoute, on prend sa claque et on s'en va.
Points de fioritures avec l'artistique ici, le quintet est là pour en mettre plein la face, et c'est chose faite en enchaînant une setlist complète permettant de survoler le dernier album et essentiellement la première vague des créations des américains, pionnier du genre

De loin la meilleure prestation sonore de cette première journée avec ce son bien gras et si caractéristique du quintet floridien.

Setlist
Internal Bleeding
Chopped in Half
Turned Inside Out
Visions in My Head
Sentence Day
A Lesson in Vengeance
Dying
Find the Arise
Deadly Intentions
Ten Thousand Ways to Die
No
'Til Death
Don't Care
Words of Evil
Slowly We Rot


Chroniques
Festival
Hellfest 2017
Obituary
16/06/2017
Alcatraz Festival 2017
Obituary
12/08/2017