NORDJEVEL sur Temple au Hellfest 2018
United Rock Nations

«Concert décevant, d'autant plus que le groupe n'y est pas pour grand chose, bien malheureusement.»

Créé 22/06/2018

Retour à la Temple pour affronter les affreux, sales et méchants de Nordjevel, groupe norvégien digne héritier de la Seconde Vague de Black. Et là, c'est le drame… Le son est mauvais dès le début, les guitares et la voix sont complètement couvertes par les basses ce qui donne une bouillie black peu ragoutante ou même les plus fans du groupe ne reconnaissent pas les titres (véridique).

C'est mou, même si la volonté d'entrer dans le jeu des norvégiens est bien présente… Puis, un gros moshpit éclate en milieu de scène, ce qui rend le travail d'immersion encore plus compliqué.

Le groupe doit pressentir cela car le dernier morceau semble être un plan B, une solution de la dernière chance et la sauce prend enfin sur cette reprise de « Raining Blood » de Slayer, qui permet au groupe de sauver les meubles.

Concert décevant, d'autant plus que le groupe n'y est pas pour grand chose, bien malheureusement.

Antares Bauglir



Festival
Hellfest 2018
Nordjevel
22/06/2018