MENNECY METAL FEST 2019 Day #1 - PRONG
Ben Tardif
Journaliste

«Encore une très belle édition pour cette cuvée 2019 !»

Créé 13/09/2019
1296 vues

Jour 1

Nous sommes aujourd'hui vendredi 13 et c'est jour de grève (rime presque ..) dans les transports ! vive la région parisienne.
En route pour le sud francilien direction l'Essonne pour l'incontournable fest du Mennecy en lien avec la mairie du même nom.
Beaucoup de bénévoles dévoués rencontrent des petits soucis logistiques, techniques cela n'empêchera en rien un début de première soirée impeccable. Les festivaliers peinent à arriver eu égard à l'horaire de démarrage très (trop?) tôt pour un jour de semaine 17h30 ...sans parler des grèves.

Pour ma part, je louperai les deux premiers groupes JADES et LONEWOLF CORP. et arriverais à temps pour le démarrage des anciens de KOB, 5 albums à leur actif dont le dernier LIVE and RAW, est sorti il y a maintenant 2 ans. franchement très sympa, du bon heavy comme on aime ! je valide.. Déjà vu sur d'autres fest en région parisienne, jamais déçu.

Au tour d'ADX, une autre bande de chevelus des 80s. On joue plutôt dans la cour du speed métal/Trash ici. Leur particularité leurs textes traitent de littératures et d'histoires de France, plutôt intéressant, et oui il y a des gens culturés chez les métaleux, si si ! Paradoxallement ADX a tenté une échappée internationale, sans succès malheureusement. L'idée d'exporter notre patrimoine culturel et notre Histoire était plutôt une super idée n'est ce pas ? Bon sinon, coté son, perso je suis pas fan. Pour moi c'était plutôt répetitif, sans saveur. bref je me suis un peu ennuyé ... c'est cash mais c'est mon ressenti lors de ce set?

La suite ? les toulousains de SIDILARSEN, encore un ancien de la scène française ... bon là je vais essayer d'être objectif !! ça nous a tous réveillés clairement. Il est presque 22h et une semaine plein les pâtes, ces p**** de grèves. Malgré cela, une grosse claque j'ai pris là, mais vraiment ! je n'avais pas pu assister aux festoches estivale où les Sidi se produisaient. donc là, j'assiste au premier live depuis la sortie du dernier opus ON VA TOUS CREVER (OVTC) nouvelle scène, nouvelles lights (et nouveau lighteux !) bon c'est du rouge, du rouge et ... du rouge. Merci aux potes photographes. La bande de loustics sans arrêt sur scène ce qui n'aide pas, mais c'est tellement bon. bref, j'arrête là mes éloges, on va dire que je les encensent. Ils le méritent personnellement. ¨prochaine date à retenir sur paris, le 23 novembre à la Maroquinerie. save the Date !

PRONG en suivant, institution de la scène new yorkaise. Fondé en 1986 à l'initiative de Tommy Victor (ex-The Misfits, Live Skull) et Mike Kirkland (ex-Damage), respectivement ingénieur du son et videur au CBGB's, le duo est rejoint par Ted Parsons quelques mois plus tard. Sous cette configuration, Prong enregistre deux albums, Primitive Origins et Force Fed où le trio fait la démonstration d'un hardcore brutal mais qui tranche vraiment avec le reste de la scène new yorkaise. PRONG nous a gratifié d'un bon gros son lourd, fidèle à leur habitude, rappelant les congénères de SICK OF IT ALL en tout cas, pas de quoi faire la sieste malgré cette heure tardive !


Nota bene

Votre serviteur a du s'absenter pour raison personnelle et donc pas de photos souvenirs de SEPTICFLESH, ni report ... sorry for that ... rendez vous le lendemain avec Hell haine en reporter de choc, après une bonne nuit courte de sommeil pour le jour 2.
la Biz
Ben


Festival
Hellfest 2017
Prong
18/06/2017