MALEMORT sur Main Stage 2 au Hellfest 2018
United Rock Nations

«.»

Créé 22/06/2018

Il est tôt, mais le public a répondu présent et c'est sur un nouveau parterre pavé et une pelouse encore verte que les plus matinaux sont venus assister à ce concert d'ouverture. Dès le soundcheck, on sent que le groupe a la pression mais est heureux d'être là, et c'est un bonheur partagé.

Malemort est un groupe qui se revendique groupe de « métal libre » et a, à son actif 2 opus ("French Romance" et" Ball Trap" sorti en 2016). Ce Hellfest pour eux, c'est un peu un rêve de gosse qui se réalise et pour ça, ils ont bossé et bien bossé. En résidence au Covent Garden (95), ils se sont préparés et les efforts ont payé. Ils ont délivré un set carré, ultra énergique comme à leur habitude.

Sans temps mort, ils déroulent une setlist équilibrée et avec des morceaux fédérateurs qui sauront réveiller ceux qui n'avaient pas encore pris leur café. Débutant par « Ball trap », ils donnent directement le ton du set. Les voix sont calées, les musiciens se donnent à fond et le public est réceptif. Métal libre qu'ils disent… on passe d'un « Insoumission » puissant à un « Madame » plus léger et sautillant en passant par un «Mille regards » et son refrain accrocheur. Les titres s'enchainent et le groupe ne boude pas son plaisir.

On notera la référence bien placée à « Painkiller » de Judas Priest qui jouera plus tard dans la soirée, lors du morceau « Foutue Belle Jeunesse ». Et c'est sur un « Cabaret Voltaire » faisant bouger et chanter le public que le groupe clôture ce concert.

Mission accomplie : le public repart frustré d'un set trop court mais ravi. Le groupe repart avec des nouveaux fans (à ce que mes oreilles ont pu entendre à la fin du set).

Setlist de Malemort
1- Ball Trap
2 - Insoumission
3 - Madame
4 - Brule
5 - Foutue Belle Jeunesse (La Carapace)
6 - Mille Regards
7 - Carnaval Cannibale
8 - Cabaret Voltaire