LIVE REPORT THE BLACK CROWES @L'Olympia le 05/10/2022
Paola Callo
Journaliste

«Les Black Crowes sont de retour en France pour fêter les 30 ans de leur album "Shake Your Money Maker" à l'Olympia accompagnés des excellents Néerlandais de DeWolff en première partie !»

Créé 05/10/2022
886 vues

Après une longue attente... Live Nation nous permet de voir enfin Les Black Crowes de retour en France ! Et quel retour...

Ce soir à l'Olympia, c'est le groupe de rock psychédélique Néerlandais DeWolff qui ouvre la scène. Le trio a une énergie contagieuse et ne tarde pas à conquérir la salle pleine à craquer. La formule est simple mais terriblement dynamique et efficace, des morceaux engageants, une proximité avec le public et un excellent solo de batterie, nous voilà conquis !

Après un peu d'attente, c'est au tour des mythiques Black Crowes d'envouter l'Olympia. La scène est aménagée d'un bar occupé par plusieurs figurants rappelant les établissements clandestins de la Prohibition des années 20 aux US. À gauche de la scène est disposée un décor de devanture de magasin western devant lequel attendent patiemment les deux choristes du groupe. Au devant de la scène est disposé un Juke Box, une femme se lève de sa place au bar pour aller mettre une pièce dans la machine et s'éloigne en dansant tandis que l'intro de Twice as Hard joue dans les amplis.

Enfin c'est au tour du groupe de rentrer en scène, Chris Robinson apparaît en dansant plein d'énergie et arborant une veste dorée et un parapluie aux effigies de l'album et le concert commence... Le groupe n'a pas pris une ride et a mis l'ambiance dans un Olympia complet. Le son était au top et la production globale du concert était très bien pensé, un décor et une ambition à l'Américaine à la hauteur du spectacle fourni !

Setlist :

Twice as Hard
Jealous Again
Sister Luck
Could I've Been So Blind
Seeing Things
Hard to Handle (Otis Redding cover)
Thick n' Thin
She Talks to Angels
Struttin' Blues
Stare It Cold
No Speak No Slave
Sting Me
Walk Believer Walk
Wiser Time
Thorn in My Pride
Remedy

Rappel :

Rocks off (Rolling Stones cover)