Live Report - Mars Red Sky au Marché Gare (Lyon)
Alaia
Journaliste

«Mars Red Sky, un voyage psyché au Marché Gare»

Créé 07/02/2024
370 vues

Mars Red Sky - Marché Gare (Lyon) Live Report

Nous sommes arrivés au Marché Gare pile à l'heure, il y avait une petite foule qui attendait devant, que les portes ouvrent mais on a pas attendu longtemps. Le bâtiment est vraiment beau de l'extérieur et fait les deux côtés de la rue, avec une passerelle qui relie les deux, et c’est dans la passerelle que se trouve la salle de concert.
On est passés voir le merch de Mars Red Sky et Cosse, de jolis designs, et de beaux vinyles et artworks étaient disponibles à l’achat, mais on s’est précipité de monter, voir comment était la salle, et aller voir le food truck dispo de l’autre côté.
Dans le grand couloir qui mène à la salle, une petite expo de photos “Lyon par ses photographes : CHABE ! La revue” très sympa, on jette un oeil à la salle qui n’est pas très grande, mais très cosy, on voit le premier groupe qui se met en place tranquillement.
On va jeter un oeil au food truck, et goûter leur délicieuses frites maison, et prendre un petit quelque chose à boire au bar, avant de courir vers la musique, indiquant que le premier groupe, OCCULT HAND ORDER avait commencé à jouer.

Ambiance tamisée au rendez-vous, avec des lumières bleues, rouges, vertes… Trois personnes sont sur scène, un chanteur/bassiste, un batteur et un guitariste/ingé son (qui lançait des effets pour les voix, et l’ambiance générale via une table d’appoint couverte de pedales).
Ils ont joué 3 chansons, qui nous ont plongés dans une ambiance très éthérée, avec des moments bien psychés et des riffs très très lourds. Entre le look du chanteur tout droit sorti des années 70/80, et le style de musique, on avait là un bel hommage au stoner et au doom.
C’était certes que trois chansons, mais elles étaient longues, ça emportait, ça faisait voyager…
Je trouve que c’était un très bon choix de groupe pour ouvrir la soirée, surtout pour Mars Red Sky, ça marchait du tonnerre.
Ensuite on est sortis, j’ai craqué pour un T-shirt de Occult Hand Order, c’était mon groupe coup de coeur de la soirée, et je vous recommande vivement d’écouter si vous aimez les groupes comme Candlemass, Messa, ou Insect Ark.

On est revenus à la salle, nos verres remplis pour voir COSSE, groupe que j’ai découvert à ce moment-là.
Ils ont une vibe un peu vintage, dans le style des musiciens, et dans leur musique. Sur scène se trouvent deux guitaristes, un bassiste et un batteur. L’ambiance de la musique à bien changé à ce moment-là, on était plus sur du post-rock psyché-expérimental, qui bien qu’étant impressionnant techniquement, n’était pas trop ma tasse de thé. Je les ai trouvés superbes dans leur prestation mais j’ai vraiment pas accroché.
L’accent dans leur set était clairement sur les instrumentaux impressionnants plutôt que la voix, on avait des accords et des riffs qui grinçaient un peu (de la bonne manière) et une voix très mise en arrière niveau spatialisation du son.
On est sortis un peu avant la fin de leur set, prendre l’air un peu en regardant la petite expo photo qui jonchait les murs avant de retourner à la salle qui commençait à être un peu étouffante.

Quand Mars Red Sky prend la scène, on est heureux d’avoir réussi à trouver une place parfaite, tout à droit de la scène, à côté du bassiste, avec une vue bien dégagée.
La salle est remplie de chez remplie et crie et siffle lorsque les musiciens prennent leurs instruments.
Le bassiste prend le micro pour remercier la salle, les organisateur et lancer un “BONSOIR GENEVE” qui à bien fait rire tout le monde.
Ils entament une première chanson “Slow Attack” suivi par “Break Even”, suite auquel le bassiste nous remercie encore, et nous dit “La dernière fois qu’on est venus à Lyon, tout était en travaux, c’était la galère, et là ça fait plaisir, il y a des jolis pubs, des petites boutiques et restos… Le marché gare est super beau…” quelqu’un dans le public lance un “vive la gentrification!” aux éclats de rire généraux. Ils ont enchaîné le beau morceau instrumental Arcadia avec Collector, une de mes préférées que j’ai chanté à tue-tête, mais j’étais au premier rang, j’aurais peut-être pas dû…
Ils ont continué sur Apex III et Maps of Inferno, et j’ai vraiment adoré The Final Round et The Light Beyond, et pour la fin des deux dernières, sous un tonnerre d'applaudissements ils ont fait “Up the stairs” pour le bis.
La fin est vraiment passé à toute allure dans ma tête, leur musique fait tellement voyager, que je me suis facilement laissée porter.

SETLIST MARS RED SKY:
Slow Attack
Break Even
Arcadia
Collector
Apex III
Maps of Inferno
The Final Round
The Light Beyond
Way to Rome
Strong Reflection
Encore:
Up the Stairs

Encore merci au Marché Gare et à Mediatone pour une très belle soirée.


Festival
Hellfest 2017
Mars Red Sky
17/06/2017