Live report de MOTIONLESS IN WHITE / SKOLD @Le TRABENDO
Ben Tardif
Journaliste

«Le Metalcore de MIW envahit le Trabendo pour une date unique en France !»

Créé 05/12/2019
684 vues

Après avoir bravés les galères du premier jour de grève, nous arrivons enfin au trabendo, car rien ne nous aurait arrêté pour aller supporter les Motionless in White, lors de leur concert unique en France et à Paris, venu présente leur petit dernier sorti en juin « Disguise »

Skold ouvre le bal, et on est direct mis dans l'ambiance et l'athmosphère métalcore à tendance mansonienne. D'ailleurs, par le plus grand des hasard Mister SKOL (ex guitariste de Manson) a bien su chauffer la salle du Trabendo qui affiche complet ce soir.
Les membres de SKOLD : Tim Skold, guitare/chant (ex-guitariste de Marilyn Manson), Nero Bellum, claviers/choeurs (Chanteur de Psyclon Nine)
et Jon Siren, batterie (batteur de IAMX) Un véritable trio de choc qui va tout retourner pendant 45 minutes

Après un changement de plateau, c'est au tour de MIW de sévir avec un "Undead Ahead 2" qui nous plonge directement dans une ambiance mystique quasi cinématographique accompagné d’un jeu de lumières rose-violacées. Et derrière de magnifiques et mélodieuses notes de piano arrive le quintet américain devant une fan base chaud bouillante. « Paris » hurle Chris et le coup d'envoi est donné !
Notre frontman domine la scène, transcendé, il transmet toute son énergie au public, qui reprend en choeur tout le répertoire tous les morceaux de « Graveyard Shift » à « Disguise » issu du dernier opus.

Un des meilleurs exemples sur "Headache", puissant morceau de leur dernier album, ou Chris scande un "sing it with me" pour enchaîner sur le fameux « shut up » repris par toute la salle en transe.
Un light show millimétré tout au long du set et à la hauteur de la prestation scénique des américains. Chris va prendre ensuite le temps de remercier le public d’être venu malgré les galères de la grève, « we heard that transportation would be absolutely horrible for you guys».
« you found a fucking way to get here tonight » thanks you guys so much ! i love you too my friend. Une chose est sure et certaine la communication et communion avec le public est omniprésente. Cela fait vraiment très plaisir, car ce n'est pas forcément le cas de tous les artistes de nos jours.
La foule hurle "i gonna brand new". "louder" crie Chris et le public suit de plus en plus fort, "paris you are fucking awesome" Sur Catharsis, le clavier est bien présent.
Le public saute en même temps sur le terrible morceau "Disguise" repris à l'unisson par toute la salle. L’avant dernier morceau résume parfaitement cette extraordinaire et remarquable osmose entre Motionless et son public : « of one mind, of one soul , we unit to write our code »
Et pour clore ce magnifique set, Chris envoie une par une les roses du bouquet accroché au micro pendant le show, sur le morceau« eternally yours » comme une dédicace a son public « we love you guys, carried yourselves »

Lyndia
Live reporter

Setlist SKOLD :

Triumph of the Will
I Will Not Forget
Tonight
Small World
Remember
Roses
Don't Pray for Me
Angel of Noise
Better the Devil
Anarchy

Setlist MIW :

Undead Ahead 2: The Tale of the Midnight Ride
Necessary Evil
Reincarnate
Soft
Brand New Numb
Rats
Voices
Headache
Catharsis
Synthetic Love
Disguise

Drum Solo

Final Dictvm
Contemptress
Broadcasting From Beyond the Grave: Death Inc.
Devil's Night

Encore:
Eternally Yours


Chroniques
Festival
Hellfest 2017
Motionless In White
18/06/2017