KISS "The End of the Road Tour" @Les Arènes de Nîmes, 5 juillet 2022
Carmziofa
Rédacteur en Chef

«Un dernier concert en France somptueux, grandiose et intimiste ! Merci Gene, Paul, Tommy et Eric !»

Créé 06/07/2022
1954 vues

Après avoir suivi la dernière tournée européenne de Kiss à Anvers et à Paris, s'il y avait une date à ne pas rater, c'est bien celle aux Arènes de Nîmes. En premier lieu parce qu'il s'agit du dernier concert en absolu du Bisou en France et en second lieu car le site des Arènes de Nîmes est absolument somptueux.

Pour autant, ce soir, le public est surtout concentré dans les gradins avec une fosse étrangement assez peu remplie et des espaces qui lui permet de profiter du spectacle sans avoir à partager la sueur de son voisin. Et malgré que cette date ne soit pas sold out, les absents regretteront de ne pas avoir été présent.

En effet, contrairement au show parisien, Kiss a joué dans la simplicité ce soir. Après le traditionnel "You want the best, you got the best, the hottest band in the world, Kiss" et le levé de rideau, Gene, Paul et Tommy ne descendent pas des plateformes comme d'habitude et sont déjà directement sur la scène. Première surprise du show. Et ce n'est pas la seule différence majeure.

La plateforme qui élève Gene dans le ciel lors du classique "God of Thunder" n'a pas été utilisée. C'est donc de la scène que Gene a craché son sang. De même, la tyrolienne qui amène Paul sur la petite estrade de l'autre côté de la scène n'a pas été installée. "Love Gun" et "I Was Made For Loving You" ont donc été interprétés directement de la scène. Et c'est ça qui fait de ce concert, un moment pas comme les autres pour les aficionados du Bisou.

En revanche, la setlist n'a pas bougé d'un cran sur toute cette dernière tournée européenne. Kiss la maitrise à la perfection et n'en déroge pas. Et finalement , ça n'est pas plus mal car le show est parfaitement rodé tant sur le plan musical que des effets avec comme d'habitude des explosions, du feu, des artifices.....bref tout ce qui fait la beauté et le coté spectaculaire des concerts de Kiss.

Et le public savait que dès les premières notes de "Rock And Roll All Nite" et ses confettis projetés dans l'Arène que c'était bel et bien la dernière fois qu'il verrait Kiss en France. Pour les fans que nous sommes, il s'agit bien ici de l'acte final d'une longue carrière démarrée le 18 février 1974 par la sortie de leur premier album éponyme dessiné par le quatuor magique Paul, Gene, Ace et Peter. Une page se tourne. Merci pour toutes ses années de musique et de spectacle.

We wanted the best, we had the best and you will remain the hottest band forever in our heart !

Setlist:

Detroit Rock City
Shout It Out Loud
Deuce
War Machine
Heaven's on Fire
I Love It Loud
Say Yeah
Cold Gin
Lick It Up
Calling Dr. Love
Tears Are Falling
Psycho Circus
100,000 Years
God of Thunder
Love Gun
I Was Made for Lovin' You
Black Diamond

Rappel
Beth
Do You Love Me
Rock and Roll All Nite


Festival
Hellfest 2019
Kiss
22/06/2019