KATATONIA, live-report, 17 octobre , JAS ROD
Sylvie PERUZZI
Journaliste

Créé 17/10/2016
3935 vues

LIVE-REPORT 1 by Sylvie Peruzzi (plus bas, le live-report 2 by Lolo Thrash)

Après l'ovation offerte au second groupe de la soirée, il sera difficile au groupe leader de prendre sa place. Certes le rythme ne sera pas le même.
C'est dans une ambiance funèbre, sans lumière que le groupe Suédois prend place sur la scène. Quoi de plus normal pour l'ambiance ténébreuse à laquelle ils nous ont habitué.

Sans garniture, les spots bleus s'allument accompagnés de la voix parfaite de Jonas RENKSE. La sirène éloignée débutant le morceau de « Last song before the fade » nous emporte loin, très loin...ambiance brumeuse éclairée de l'arrière plan qui ne nous quittera pratiquement plus comme la longue chevelure sur le visage du chanteur.
Pas top pour les photos, mais bon ...

Le décor se dessine peu à peu, deux grands paravents de chaque côté où sont dessinés, on va dire une espèce de squelette, se laissant dominer par une estrade où la batterie trône avec en fond de mur leur ami corbeau.

Instantanément, le public les acclame, mais quand même, l'ambiance est assez calme dans la salle. Si bien que sur certains morceaux, le bassiste jouera le rôle de clap-hand pour chauffer les fans.

Mais très vite, au fil des morceaux, des inconditionnels( nnelles ») de ce combo au premier rang secouent leurs chevelures et se laissent traîner vers l’au delà.
Outre leur présentation du nouvel album « The Fall of Hearts », ils intégreront d'anciens titres comme « Deliberation », « Teargas » et même «Leaders » sorti une quinzaine d'années auparavant, au bonheur du public partageant le chant.

L'expérience et les qualités techniques du groupe sont bien là. Difficile de ne pas remarquer outre le chant propre et fidèle au CD du Frontman, les performances des mains lourdes et précises du nouveau batteur Daniel Moilanen (qui a remplacé l'an dernier Daniel Liljekvist). Niklas Sandin (bass), au taquet avec le public, Anders Nyström (guitar) à fond sur la rythmique et le dernier arrivé, Roger Öjersson (guitar), catapulté sur les lives, alors que l'album était plus au moins enregistré, qui ne se décourage pas et il nous offres des solos mystiques qui renforce le charme noir de KATATONIA.

Le show se finit, me laissant un goût de lassitude. Autant j'ai adoré le cd à écouter, autant il me manquait un p'tit truc en concert. Mais je ne veux décourager personne, bien au contraire. Leur atmosphère jamais trop sage et jamais trop extrême reste bon à regarder et surtout à écouter.

LIVE-REPORT 2 by Lolo Thrash

La tête d’affiche KATATONIA rentre en scène avec un gros son et les afficionados lancent quelques cris de metalleux dans la foule les deux doigts levés vers le ciel. Les cinq comparses nous balancent un mix de leurs meilleurs morceaux de toute leur discographie et ça n’est pas pour déplaire aux fans venus en grande partie pour les suédois.

Les morceaux comme "Soil’Song", "Dead Letters", "Nephilim" , "Evidence", "Walking by a wire"… tout y passe, sans oublier quelque pépites du dernier album « Fall of Hearts » comme "Serein" ou encore "Takeover". Mais si vous vouliez voir le visage du chanteur Jonas Renkse, eh bien pas de chance: il a chanté tout le long les cheveux bien devant la face.

Il n’en reste que le son est très lourd et que la prestation est appréciable car le groupe montre une unité sur scène et le headbang se fais bien voir. Et c’est à peu près une heure et quart après le début de leur show que le groupe s’en va, mais le public scande des KATATONIA à tue-tête et le groupe reprend son matos et nous balance un "July" de derrière les fagots. Le groupe quant à lui appréciant le public à sa juste valeur savoure les derniers moments de partage quelques minutes sur scène en se serrant dans les bras pour une photo finale.

En conclusion, une soirée extraordinaire ou rien, absolument rien à redire. Juste un regret: le manque de public !

Setlis : Last Song Before the Fade - Deliberation - Serein - Dead Letters - Day and Then the Shade - Serac - Teargas - Criminals - Saw You Drown - Evidence - Soil's Song - Old Hearts Fall -For My Demons - Leaders - In the White - Forsaker
Ghost of the Sun - My Twin - Lethean - July


Chroniques
Interviews
Festival
Hellfest 2016
Katatonia
19/06/2016