KATAKLYSM avec Septic Flesh et Aborted - Paris
Peetoff
Journaliste

Créé 14/02/2016
2233 vues

14 février 2016 : La Machine du Moulin Rouge (Paris)

C'est en ce dimanche de saint Valentin que nous nous retrouvons pour une soirée pleine d'amour et de tendresse. Pour ma part je retrouve les lieux quelque peux changés. Lors de mon dernier passage La Machine du Moulin Rouge s'appelait encore la Loco.Un bon coup de restauration a été fait et surtout fini la console son en bas des escaliers, ce qui laisse un accès public plus conséquent.

La soirée va donc pouvoir commencer et nous nous attendons à un déferlement de décibels quand on connait la douceur de nos trois hôtes du jour.

L'orgie commence donc avec les Belges d'ABORTED, et c'est devant un public venu en masse qu'ils entament leur show. Le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils sont venus pour en découdre. Le son est de très bonne qualité et il faut au moins ça pour comprendre les riffs ultra violents de nos Belges. SVEN (Chant) est en très grande forme et arpente la scène de long en large sans aucun temps mort. Il va même transformer le PIT en un véritable terrain de Beach Volley avec un énorme ballon gonflable. Le public s'en donne à coeur joie et headbang à tout va aux rythmes des riffs ultra rapides et puissants de MENDEL et IAN (Guitare). Et que dire de la section basse/batterie d'une précision et d'une puissance remarquables. En ce jour d'amour, les roadies décidèrent de participer à l'évènement en lançant des ballons en forme de coeur dans le public avant qu'un des techniciens ne fasse goûter un énorme sexe gonflable à chaque musicien. ABORTED a délivré un véritable show de death/grind d'une rare violence.


Place maintenant à la prestation théâtrale de Setpic Flesh. Les grecs vont nous transporter, avec leur Death Symphonique, dans une atmosphère particulière, à la fois sombre, épique et dépressive. Les orchestrations magistrales que le groupe a l'habitude de nous servir sur CD, sont retranscrites à la perfection sur scène, avec pour ma part un petit bémol au niveau du son de guitare qui manque de puissance et d'agressivité.

SETH est en forme et se pose vraiment en maître de cérémonie. Il porte vraiment le groupe et fait pratiquement oublier le reste du combo. Je lui reprocherais juste ses « my friends » qu'il glisse à tout bout de champs. SETH nous fera aussi un petit discours sur les évènements qui ont touché la France au mois de novembre et je dois dire que malgré la redondance de ceux-ci le public l'a accueilli avec émotion et applaudissement.

Pour conclure, SEPTIC FLESH nous aura gratifié d'un très très bon concert avec quelques joyaux tels que "Anubis", "Prometheus" et "Communion". Définitivement pour moi, SEPTIC FLESH prend une autre dimension en live et je vous conseille d'aller les voir au plus vite.


C'est au tour de nos cousins d'outre manche, les Canadiens de KATAKLYSM, de monter sur scène. Le groupe est dans sa sixième semaine de tournée pour la promotion de leur excellent dernier album « OF GHOSTS AND GODS » et on peut dire que la fatigue ne se fait pas sentir.

Dès le départ on sent très bien que nos Canadiens sont en formes et vont « déconner à tout va » par li'ntermédiaire de Mr MAURIZIO LACONO. Côté anecdotes, on notera que le bassiste, STEPHANE BARBE, cassera sa sangle et se jettera dans le public pendant que ses compères finiront le morceau.

Comme je le disais, nos Canadiens sont très joueurs, ils tolèrent bon nombre de slameurs sur scène et instaurent régulièrement des Wall of Death et autres Circle Pit. Le son est très bon et puissant, il nous laisse apprécier toutes les lignes mélodiques du combo. Pour ce qui est de l'interprétation, rien à dire de ce côté là, quand il s'agit d'envoyer, ils assurent. Ils Joueront 4 titres du nouvel album et des titres beaucoup plus vieux comme « Manipulator of Souls » qui date de 2001. Une chose est sûre, s'il y en a qui doutaient du combo, KATAKLYSM a mis tout le monde d'accord avec une prestation sans failles.


Setlist ABORTED
1. Meticulous Invagination
2. Parasitic Flesh Resection
3. Necrotic Manifesto
4. Hecatomb
5. Termination REdux
6. Expurgation Euphoria
7. Holocaust Incarnae
8. Coffin Upon Coffin
9. Bound in Acrimony
10. Sanguine Verses
11. Threading Prelude
12. Saw and The Carnage Done

Setlist SEPTIC FLESH
1. War in Heaven
2. Communion
3. Order of Dracul
4. Pyramid God
5. Prototype
6. The Vampire from Nazareth
7. Anubis
8. Prometheus

Setlist KATAKLYSM
1. Breaching the Asylum
2. If I Was God... I'd Burn It All
3. As I Slither
4. The Black Sheep
5. Manipulator of Souls
6. At the Edge of the World
7. Thy Serpents Tongue
8. Push the Venom
9. The Ambassador of Pain
10. Where the Enemy Sleeps...
11. Soul Destroyer
12. The Chains of Power
13. Open Scars
14. In Shadows & Dust
15. Crippled & Broken
16. Iron Will
17. Elevate


Chroniques
Festival
Hellfest 2018
Kataklysm
23/06/2018