HOLLYWOOD UNDEAD sur la scène Main Stage 1 du Download Festival 2018
United Rock Nations

«Hollywood Undead a fait preuve de son talent pour faire danser le public au rythme de chansons entraînantes et rythmées saupoudrées d'une bonne dose de bonne humeur»

Créé 16/06/2018

Hollywood Undead est un peu ma découverte du jour puisque je ne connaissais pas le groupe avant de les voir sur scène, et je dois vous avouer que je retournerai à leurs concerts aussitôt que l'occasion s'en présentera, comme bon nombre des gens présents à leur show du Download Festival.

Quelques notes de musique résonnent alors que Tyler Mahurin, le batteur, entre en scène et va se placer derrière la batterie. Le public hurle de joie au fur et à mesure que les musiciens arrivent sur scène, tous masqués, contrairement au batteur. « Whatever It Takes » débute alors que ce dernier est plein d'énergie. Le premier chanteur arrivé sur scène motive la fosse, rapidement rejoint par le second ! Trois, quatre, cinq… Il devient rapidement difficile de se repérer avec tous ces chanteurs masqués qui déambulent sur scène et prennent la parole chacun leur tour. On ne sait plus où donner de la tête pour ce set original. Le public commence à se faire entendre sur « Undead », au beat entraînant. Jordon « Charlie Scene » Terrell et Daniel « Danny » Murillose passent une guitare en alternance et le public commence à discerner qui tient quel rôle. Juste après « Been To Hell », les musiciens sortent tous de scène avant de revenir sans leur masque et de prendre position avec Jorel « J-Dog » Decker au synthé, George « Johnny 3 Tears » Ragan à la basse, Jordon « Charlie Scene » Terrell et Daniel « Danny » Murillose aux guitares et Dylan « Funny Man » Alvarez au chant. Le groupe n'hésite pas à mouiller la chemise et cette très belle énergie fait plaisir à voir !

Le chanteur principal prend alors la parole : « Comment ça va Download ? Faîtes du bruit si c'est la première fois que vous entendez notre musique ! Et est-ce qu'il y a des gens ici qui pensent qu'on ne vaut rien ? (Quelques voix moqueuses s'élèvent) Allez vous faire f***** ! Bon allez, qui ici joue vraiment bien de la guitare et veut venir sur scène avec nous ? Toi là-bas ? Okay, viens, monte ! J'espère que tu joues vraiment de la guitare sinon tu vas te taper la honte devant tout le monde ! Comment tu t'appelles ? (Le jeune homme qui est monté sur scène répond qu'il s'appelle Matthias) Okay tout le monde, faîtes du bruit pour Matthias et apportez-lui une guitare ! ». Après avoir été accueilli comme il se doit, Matthias accompagne le groupe à la guitare pour une chanson. Les titres s'enchaînent avec un medley de « Enter Sandman » et « Du Hast » qui réjouit la fosse. Dylan Alvarez reprend la parole : « Et maintenant, c'est un moment spécial parce que c'est au tour de notre batteur de vous chanter un petit quelque chose ! » et à la surprise générale, Tyler Mahurin nous offre un bel extrait de « Livin' On A Prayer » qui laisse tout le public bouche bée.

Hollywood Undead a su combiner bon esprit, musique entraînante, show énergique et communication à la perfection, permettant au public du Download Festival de se laisser aller ! On en redemande sans aucune hésitation !


Setlist d'Hollywood Undead :

1- Whatever It Takes
2- Undead
3- Been to Hell
4- California Dreaming
5- Renegade
6- Comin' in Hot
7- War Child
8- Enter Sandman / Du Hast
9- Bullet
10- Another Way Out
11- Riot
12- Day of the Dead
13- Everywhere I Go
14- Hear Me Now