Hellfest 2019 - Altar
United Rock Nations

«Les 3 jours du Hellfest sur la scène Altar»

Créé 08/07/2019
2958 vues

Freitot


21/06/2019 10:30

C'est après une soirée d'échauffement au Knofest que le Hellfest débute vraiment.
Et pour ouvrir le bal, le rendez vous est pris avec Freitot dès 10h30 sous Altar.
Freitot est un nouveau groupe français composé de "vieux" puisque c'est des membres d'Aqme, Benighted et 6:33 qui le compose.
Freitot c'est du Death Metal Old School bien fichu et qui d'entrée nous a balancé une grosse tarte dans la gueule. Alors que certains ouvraient à peine les yeux, le groupe balançait un son bien gras et puissant. Et pour ceux qui avaient besoin d'un café, les riffs glauques ont pu étancher leur soif.
30 minutes c'est court... ou peut être suffisant pour pouvoir se remettre de cette vague de violence matinale qui fait mal, mais qu'est ce qu'on aime ça !



Sublime Cadaveric Decomposition


21/06/2019 11:40

Journée dense comme toutes les journées du Hellfest et quelque soit la scène et pour nous elle débutera avec le groupe français aux multiples facettes de Metal Extrême Sublime Cadaveric Décomposition.

Jouant à 11h40, le trio parisien s'est fait allouer une demi-heure de set, temps un peu court pour résumer une carrière de 25 ans et 5 albums dont le dernier en date «Raping Angels in Hell » datant de 2017.

Ayant fait évoluer leur style sur chaque album, le show débute par "Scrotum Rules" découvert sur le split avec Infected ussy et datant de 1997 ! 

Particulièrement énergique, le trio enchaine les 7 titres suivants sans sourciller et avec très peu de pause !
Le set est court, on est au Hellfest devant 10000 personnes, le trio n'est pas là pour se dorer le pilule malgré le temps caniculaire.

On notera que le groupe opte pour une musique sans bassiste ce qui n'entache en rien la férocité des riffs et de l'univers des français tournant autour du pornogore... il n'y a qu'à voir les pochettes dessinées par le frontman Sébastien pour comprendre !

Le public est très réceptif et s'agite bien en ce vendredi matin; le son passe plutôt bien même si l'on sait que ce dernier est perfectible sous les tentes, et l'on reconnaît parfaitement les titres scandés.
Le set se clôture par « Raping Angels In Hell » de l'album éponyme et nous nous dirigeons vers Pestilence qui occupera Altar un peu plus tard dans la journée.

Setlist : Intro (Scrotum Rules) / Shackles of Terrorism / Exploitative Practices / Apostate Angels / Ruddy Sleep / The Day They Dissect Me / Sabbath Nights / Raping Angels in Hell. 






Pestilence


21/06/2019 17:40

Pas mal de groupes ont enchainé au cours de la journée et c'est vers le groupe hollandais Pestilence que notre coeur et nos goûts nous guident.
Il est assez rare de voir le quartet se produire en France alors autant en profiter !

Bien campés sur scène les quatre musiciens dont seul Patrick Mameli a survécu à la formation d'origine, débutent une setlist de 50 minutes avec « Non Physical Existent », titre d'ouverture de « Hadeon » paru en 2018 et seul titre interprété de la galette par cet après-midi ensoleillé.

Le look du frontman avec sa longue tresse jaune sur crâne rasé est à l'appréciation des fans mais ça n'entache pas la qualité du set malgré un son assez moyen sur le devant de la fosse. 
Comme on s'y attendait, de nombreux titres empruntés au cultisme « Consuming Impulse » et bien sûr les deux incontournables de « Testimony of the Ancients » avec "Twisted Truth" et "Land Of Tears".

Grosse ambiance dans le lit avec Pogo mais rien de bien violent comme on assistera plus tard dans le week-end.
Peu de jeu de scène, c'est du death et ça reste assez statique. On est là pour apprécier la musique des hollandais et c'est exactement comme çà que le set se déroule.

Setlist : Non Physical Existent / Suspended Animation / Dehydrated / The Secrecies of Horror / Twisted Truth / The Process of Suffocation / Chronic Infection / The Trauma / Reduced to Ashes / Out of the Body / Land Of Tears



Kvelertak


21/06/2019 19:40

Après être passé sous la Warzone en 2016, ce sont les planches de l'Altar que les norvégiens de Kvelertak s'apprêtent à fouler en ce début de soirée.

Mélangeant Rock, Hardcore, Stoner, Black, ou encore Sludge, Kvelertak est un groupe que l'on pourrait qualifier de polymorphe, tant il est complexe de décrire leur musique. Cette tournée est également l'occasion de découvrir Ivar Nikolaisen au chant, succédant à Erlend Hjelvik.

La bombe qu'est Kvelertak explose dès les premières notes, devant une foule de fans assez dense. Les musiciens sont au top, malgré un son plutôt mauvais en début de set. Ce concert est un véritable shoot de bonne humeur, énergique et positif, permettant à Ivar Nikolaisen de prouver qu'il a tout à fait sa place au sein du groupe. La communication est bonne, devant un public en totale communion avec le groupe.

Une bonne surprise !

Antares Bauglir

SETLIST :

Åpenbaring
Bruane Brenn
Nekroskop
Berserkr
1985
Evig Vandrar
Fossegrim
Offernatt
Blodtørst
Mjød
Månelyst
Kvelertak



Possessed


21/06/2019 21:50

L'après-midi défile et nous amène aux créateurs du Death Metal, les américains Possessed !
Avec un troisième album tout juste sorti et une tournée européenne en cours, le quintet est en pleine forme sur Altar avec un set bien maîtrisé !
Seul rescapé de la formation d'origine, Jeff Becerra occupe brillamment la scène de son siège roulant et se déplace activement en donnant le change à ses musiciens.

Le son est hélas perfectible et ne sera correct qu'en milieu de set, ce qui est fort dommage car le son des guitares couplé au chant éraillé du frontman est équilibré mais trop fort par rapport à la batterie en retrait.

Une setlist parfaitement équilibrée entre les trois albums du combo américain que l'on retrouve ici :
No More Room in Hell / Pentagram / Tribulation / Demon / Evil Warriors / The Heretic / Abandoned / Storm in My Mind / Shadowcult / The Eyes of Horror / Graven / The Exorcist / Fallen Angel /Death Metal /Burning in Hell


Carcass


21/06/2019 00:00

Les américains ouvrent le bal des death metalleux puisque dans la foulée les anglais Carcass occupent Altar en entamant leur set d'une heure par « 316L Grade Surgical Steel ».
Aucune faille dans l'interprétation du set qui retrace efficacement une carrière de plus de 30 ans.
La première moitié de ce dernier est particulièrement énergique mais s'essouffle sur la seconde moitié tant musicalement que par l'ambiance dans le pit.
Rien à dire sur le son qui s'est bonifié depuis les premiers concerts de la journée ainsi que les light mettant bien en valeur les artistes et leur musique.


Setlist :
316L Grade Surgical Steel
Buried Dreams
Exhume to Consume
Reek of Putrefaction
Incarnated Solvent Abuse
Unfit for Human Consumption
Cadaver Pouch Conveyor System
Captive Bolt Pistol
Genital Grinder
This Mortal Coil
Death Certificate
Black Star / Keep On Rotting in the Free World
Corporal Jigsore Quandary
Heartwork
Carneous Cacoffiny


Dawn of Disease


22/06/2019 10:30




Allegaeon


22/06/2019 14:20

Le samedi est clairement la journée pauvre du Hellfest 2019 sous les tentes, seuls quatre groupes ont retenu notre attention avec Allegaeon, Archpire, Carach Angren et Bloodbath.

Une programmation très éclectique et riche de style différent avec de bonnes surprises (Archpire et Bloodbath) et des déceptions (Allegaeon, Moonspell, Carach Angren).

Les américains Allegaeon occupent parfaitement Altar en ce début d'après-midi très chaud à Clisson avec une setlist axée sur le dernier album « Apoptosis » paru en avril dernier.
Apoptosis étant un album plus technique et progressif que le précédent fait que ça se ressent sur scène ; de ce fait la setlist est moins brutale que la précédente dont nous avons pu profiter lors de la précédente tournée européenne du début d'année.

De plus, avec toujours ce problème de précision dans la qualité du son des tentes du Hellfest, il est assez difficile de reconnaître les morceaux qui méritent un réglage optimal.
Ca n'entache en rien la qualité des musiciens qui se défoncent avec un frontman survolté comme à chacune de ses apparitions.
Il est clair qu'il est difficile de donner un avis objectif sur cette prestation et qu'il est préférable d'assister au show des américains en salle avec un ingénieur son capable de s'adapter à l'univers musical du quintet

Setlist :
Dyson Sphere
Stellar Tidal Disruption
Gray Matter Mechanics - Apassionata Ex Machinea
Extremophiles
1.618



Archspire


22/06/2019 16:00

La place est chaude pour les canadiens Archspire qui offrent un autre registre de tech death que leurs homologues américains.
Beaucoup plus brutal, et limite indus par le côté Sci-Fi exacerbé, le quintet offre une prestation de haut niveau et subjugue le public.

Seulement 10 années d'existence et 3 albums à leur actif, le quintet s'est fait une réputation solide et la confirme au Hellfest !
Setlist :
A Dark
Human Murmuration
Relentless Mutation
Involuntary Doppelganger
Lucid Collective Somnambulation
Calamus Will Animate
Remote Tumour Seeker



Moonspell


22/06/2019 17:40




Candlemass


22/06/2019 19:40

Après 6 ans d'absence, les suédois de Candlemass reviennent au Hellfest sous l'Altar, scène normalement dédiée au Death Metal est ses dérivés. Mais peut on en vouloir aux organisateurs, quand il s'agit de Candlemass (non.)…

Ce concert marque également le retour de Johan Längqvist, tout premier chanteur du groupe immortalisé sur « Epicus Doomicus metallicus » (1986, Black Dragon Records), « Nightfall » (1987, Axis Records), puis plus récemment sur « The Doors of Doom (2019, Napalm Records), qui avait été remplacé par Messiah Marcolin dès 1988, puis par d'autres.

Pas de backdrop en arrière scène, mais il suffit que les musiciens débarquent sur scène pour poser l'ambiance. Le sourire aux lèvres, on peut dire qu'ils ont l'air heureux d'être là ! Le public est également présent, composé de fans, ce qui promet un show immersif et intense.

De plus, le son est plutôt très bon, bien grave, collant parfaitement aux ambiances lourdes et mélancoliques composées par Leif Edlin (à la basse). Tous les musiciens sont très mobiles, cherchant le contact avec le public et très communicatifs. Ce concert est une sorte de réunion autour d'un amour commun qu'est celui de la musique de Candlemass.

La setlist est absolument parfaite, piochant à la fois dans les premiers albums mais également dans le dernier en date, permettant à Johan Längqvist de renouer avec son passé (après avoir sombré dans un épisode musical dont il vaut mieux taire l'existence). Les musiciens sont quand à eux au summum de leur forme, sans aucun reproche à faire.

Un concert poignant, intense et sublimé par la mélancolique « Solitude », qui clôt la magnificence de ce set complètement hors du temps et de l'espace. Candlemass a servit une communion indescriptible entre les fans présents et le groupe, dont la vague d'émotion qui en résulte en aura fait pleuré plus d'un.

Antares Bauglir

SETLIST :

The Well of Souls
Dark Reflections
Mirror Mirror
Astorolus - The Great Octopus
Bewitched
Dark Are the Veils of Death
A Sorcerer's Pledge
Black Trinity
Solitude



Dark Tranquillity


22/06/2019 21:50

C'est au tour de Dark Tranquility de jouer sur la scène de l'Altar, devant une foule compacte venue applaudir les suédois.

Le son est plutôt bon et les musiciens sont excellents, face à des fans complètement acquis à la cause de Dark Tranquility, reprenant en choeur les paroles des titres.

La setlist rend un bel hommage à la carrière du groupe, piochant allègrement dans les productions de ces vingt dernières années. La communication est bonne, plongeant la tente dans une bonne ambiance.

Le Death Metal de Dark Tranquility met encore une fois tout le monde d'accord. Beau et efficace.

Antares

SETLIST :

Encircled
Monochromatic Stains
Terminus (Where Death is most Alive)
Atoma
The Treason Wall
The Science of Noise
Clearing Skies
The Wonders at Your Feet
ThereIn
The Mundane and the Magic
Lost to Apathy
Misery's Crown



Bloodbath


22/06/2019 23:59

C'est donc Bloodbath qui va mettre tout le monde d'accord avec un show époustouflant ! Pour être honnête, c'est à reculons que je me décide à approcher de la frontline car assez déçu par la prestation à l'Inferno deux mois plus tôt du fait d'un set trop long.

C'est donc face au groupe que la setlist au timing parfait va nous être envoyé en pleine face car oui, les suédois ont clairement défoncé la tente Death ! Une sacrée boucherie avec 10 titres joués efficacement et férocement !
La bande à Nick Holmes a pris en otage le Hellfest et ne l'a pas lâché d'une semelle déroulant son art avec brutalité et sans pitié !
Tout y est, le jeu de scène, les titres percutants (Chainsaw Lullaby, Eaten…), la précision d'exécution, l'énergie et un public survolté qui enchaine pogo sur pogo !
C'est clairement la grosse claque de ce samedi et l'un des concerts les plus mémorables de cette édition 2019 !

Setlist :
Fleischmann
Let the Stillborn Come to Me
So You Die
Chainsaw Lullaby
Breeding Death
Like Fire
Bloodicide
Cancer of the Soul
Eaten
Cry My Name



Embryonic Cells


23/06/2019 10:30




Psycroptic


23/06/2019 11:40




Revocation


23/06/2019 12:50

Très grosse journée que la dernière de cette édition 2019 !! Rien à jeter sous les tentes et plus particulièrement sous Altar où le death old school est à l'honneur avec entre autres la présence de Vomitory, Immolation, Cannibal Corpse et Deicide ! S'ajoutent Revocation, Devourment et Vltimas dans un autre genre tout aussi efficace !

Revocation et leur tech death font l'unanimité du public d'Altar avec une setlist remarquable. Ils ont de quoi puisque le quartet originaire de Boston emmené par Dave Davidson ne chôme pas et nous présente déjà son 7ème album «The Outer Ones» paru en 2018 et largement joué sur cette tournée.
Plus sombre, cela se ressent dans le jeu des musiciens qui offre une exécution précise et rapide ! Mais comment font-ils ?
De plus, 3ème jour et enfin l'ingé son a l'air d'avoir trouvé les bons réglages pour que l'on reconnaisse les morceaux !

Il fait très chaud, mais cela ne ralentit pas la cadence des américains, ni l'enthousiasme du public qui se déchaine, comme il se déchaine depuis jeudi avec le Knotfest.

Devourment


23/06/2019 14:20

C'est au tour des brutaleux Devourment de fouler la scène Death et autant dire que ça s'entend !
Ça rape, ça dégouline, ça tronçonne et dégueule dans le micro ! Le groupe de slam/brutal death américain est à quelques jours de la sortie de leur 6ème opus intitulé « Obscene Majesty ».
Peu de jeu de scène, le quartet est très statique mais ça ne leur empêche pas de nous donner une grosse baffe ! 40 minutes de show qui a ratisser Altar tel un bulldozer !
Quelle énergie et quel son ! C'est puissant et sale, comme on aime, les américains maîtrisent leur art ; on a hâte de découvrir leur dernier méfait !


Setlist :
Devour the Damned
Postmortal Coprophagia
A Virulent Strain of Retaliation
Fucked to Death
Incitement to Mass Murder
Choking on Bile
Cognitive Sedation Butchery
Babykiller



Vomitory


23/06/2019 16:00

Aucune pause aujourd'hui et après un passage par Temple, nous voilà aux premières loges pour assister à la prestation de Vomitory. Pas d'actualité mais le groupe suédois s'est lancé dans une tournée européenne passant par la France via le Hellfest.

Aucun album de prévu nous a confié le batteur Tobias ; leur seule motivation est de faire de la scène sur leur catalogue riche de 8 albums, et de jouer vite, très vite !

Et c'est ce qui va se passer même si le set n'est pas aussi précis et dynamique que celui de l'Inferno 2019, sans compter un souci technique au début du set cassant un peu l'ambiance mais rattrapée par le lead guitare qui offre dans l'intervalle des housse de protection de portable à l'effigie du groupe.

Set alloué assez court mais suffisant car vite lassant avec des musiciens pas vraiment dedans…les live se suivent et ne se ressemblent pas, une fois n'est pas coutume ... next time !

Setlist :
The Voyage
Gore Apocalypse
Ripe Cadavers
Revelation Nausea
Regorge in the Morgue
Serpents
Terrorize Brutalize Sodomize
Chaos Fury
Raped in Their Own Blood



Immolation


23/06/2019 17:40

C'est clairement la journée US ce dimanche et c'est au tour d'Immolation d'envoyer la purée !
Même setlist que celle du Fall Of Summer deux ans plus tôt, le quartet exploite leur excellent dernier album « Atonement ».
Pas de fausse note malgré un son moyen sur la première moitié du set, les américains sont ultra précis et interprètent parfaitement chacun de leur titre.

C'est brutal, lourd, pesant et rentre dedans. Toujours vêtus à l'unisson de leur chemise noire et leur jean noir, leur prestance en impose sur scène.

Setlist :
Destructive Currents
Kingdom of Conspiracy
Father, You're Not a Father
The Distorting Light
Swarm of Terror
What They Bring
Fostering the Divide
World Agony
A Spectacle of Lies
Lower
Immolation
When the Jackals Come



Vltimas


23/06/2019 19:40

Nous voilà plus qu'en forme pour la découverte du jour, Vltimas, le groupe très attendu de ce Hellfest avec une formation très prestigieuse : David Vincent, Flo Mounier et Rune Blasphemer Eriksen.
Tout juste formé, le trio nous délivre un album totalement novateur en sortant des sentiers battus alors que dire de la prestation live ?
Que du bon bien sûr !

Il faut dire que les trois protagonistes ont l'habitude de la scène et assurent un show à la fois artistique et professionnel. Pour avoir poncé l'album (« Something Wicked Marches In ») dès sa sortie, chaque titre est parfaitement reconnaissable ! Ca joue juste, bien et puissamment et David Vincent est absolument remarquable par son côté théâtral et sur de lui.

Rouflaquettes bien épaisses, chapeau large sur la tête, longue veste très classe, le frontman ne passe pas inaperçu et en jette par son look atypique !

Il interprète magistralement chaque titre de la setlist en alternant chant clair puissant et growl caverneux et précis.
Le change est bien sûr donné par les musiciens l'accompagnant, le tout dans un univers musical jamais exploré jusque-là !

La prestation scénique est à la hauteur de l'album ... remarquable !

Setlist :
Something Wicked Marches In
Praevalidus
Total Destroy
Monolilith
Truth and Consequence
Last Ones Alive Win Nothing
Everlasting
Diabolus Est Sanguis
Marching On


Cannibal Corpse


23/06/2019 21:50

Forts de cette journée déjà bien remplie, nous ne sommes pas au bout de nos peines puisque nous enchainons avec Cannibal Corpse et Deicide, deux monstres sacrés du brutal death !

Le fond de scène d'Altar n'est pas suffisamment grand pour accueillir le back drop des bouchers américains !
Cannibal Corpse occupe tout le fond de la scène et déborde de partout ! La scène est dégoulinante de light rouges si bien que l'on est dans cette ambiance gore dès notre arrivée dans le pit.
Corpsegrinder se tient face au public, imposant, monstrueux, le frontman en impose par son physique démesuré et ses cheveux longs et filasses.
Et c'est parti pour une heure de boucherie avec comme guitariste de session (suite aux déboires de Pat O'Brien) Erik Rutan (Hate Eternal).

Je ne sais pas si ce dernier a donné une seconde jeunesse au quintet mais ce soir, c'est de la folie ! Jamais vu Cannibal Corpse avec cette énergie et cette violence ! Et ça ressent dans le public qui est plus que survolté en cumulant pogos, circle pit, wod et slam.
Pas de répit, c'est la grosse baston toute l'heure du set durant ! Et plus ça tabasse, plus le groupe joue vite et plus ça joue vite, plus ça tabasse, c'est de la folie !

La setlist est parfaitement maîtrisée par le combo et la vitesse d'exécution est hors normes !

C'est la grosse claque de la journée du dimanche !

Setlist :
Evisceration Plague
Scourge of Iron
Code of the Slashers
Red Before Black
Devoured by Vermin
Unleashing the Bloodthirsty
A Skull Full of Maggots
Kill or Become
I Cum Blood
Make Them Suffer
Stripped, Raped and Strangled
Hammer Smashed Face



Deicide


23/06/2019 23:59

Cette édition 2019 se termine par Deicide sur Altar avant de laisser place à Tormentor sur Temple.
Les américains, menés par l'infatigable Glen Benton, sont toujours aussi impressionnants et déballent leur set avec une rapidité et une efficacité redoutable.

Pas de surprise quant à la setlist qui est absolument redoutable et reprend tous les grands classiques du groupe ( Dead By Dawn, Scar Of The Crucifix, Once Upon The Cross…) sans oublier un titre du nouvel album « Overtures Of Blasphemy » paru en septembre dernier (« Excommunicated »).
Un peu plus de pause entre les titres que lors de l'édition 2016, un peu moins rentre-dedans mais toujours un plaisir de voir Benton vociférer avec son timbre si particulier !

Setlist :
Dead by Dawn
When Satan Rules His World
Scars of the Crucifix
They are the Children of the Underworld
Once Upon the Cross
Serpents of the Light
Seal the Tomb Below
Oblivious to Evil
Dead but Dreaming
Trifixion
Excommunicated
In the Minds of Evil
Kill the Christian
Sacrificial Suicide
Homage for Satan
Deicide
Lunatic of God's Creation