Hellfest 2018, 24 juin, Valley et Warzone
United Rock Nations

«xxx»

Créé 07/07/2018
2385 vues

LUCIFER



Valley- 11h40

Il fait toujours beau et chaud en cette troisième journée de festival et c'est au tour de Lucifer de faire son entrée sous la Valley. Le groupe allemand de Doom traditionnel occulte, fondé sur les cendres de The Oath et résolument seventies est prêt à commencer sa réunion de sorcières !

Nicke Andresson, le batteur a sa casquette de policier vissée sur la tête et le bassiste Alexander Mayr arbore une frange très seventies. L'ambiance est posée. Johanna Sadonis, la chanteuse aux airs de Jinx Dawnson entre sur scène vêtue de noir, sur "Anubis", titre en mid tempo, avec un solo résolument Ace Frehley.

Le groupe enchaine "Abracadabra" sans un mot pour le public, sans mouvement, sauf pour Johanna qui se déhanche diablement.

« Bonjour le Hellfest, we are Lucifer ! », enfin quelques paroles ! Le troisième titre, « California Son » est sacrément efficace. S'en suit « Dreamer », tout en arpèges.

Johanna remercie le public, la fin du live s'annonce doucement. "Faux Pharaoh", tout en impro Doom façon Black Sabbath fait plaisir. Et c'est sur cela que Johanna, la maitre de cérémonie de ce concert quitte la scène, laissant les musiciens seuls, terminant leur besogne.

Un bon concert qui entame merveilleusement cette dernière journée en Enfer !

Setlist de LUCIFER
1- Anubis
2- Abracadabra
3- California Son
4- Dreamer
5- Phoenix
6- Faux Pharaoh
Lucifer

THE GOOD THE BAD AND THE UGLY



Warzone- 12h15

THE GOOD THE BAD AND THE UGLY

GRAVE PLEASURES



Valley- 14h20

GRAVE PLEASURES

LES SHERIFF



Warzone- 16h40

Setlist de LES SHERIFF
1- Arrête de parler (pendant que tu dors)
2- Panik (à Daytona Beach)
3- À coup de battes de base-ball
4- Bon à rien
5- Je suis pas menteur
6- Condamné à brûler
7- Les 2 doigts (dans la prise)
8- Que pasa ?
9- Fanatique de télé
10- Pas de doute
11- À la chaleur des missiles
12- 3, 2, 1... Zéro
13- Pile ou face
14- Attention à toi
15- Je veux savoir pourquoi
16- Jouer avec le feu
17- (C'est une) idée fixe (Oho! oh! oh!)
LES SHERIFF

ZEAL AND ARDOR



Valley- 17h35

Setlist de ZEAL AND ARDOR
1- Sacrilegium I
2- In Ashes
3- Servants
4- Row Row
5- Gravedigger's Chant
6- Blood in the River
7- Come On Down
8- Don't You Dare
Zeal and Ardor

THE HELLACOPTERS



Warzone- 22h35

C'est à 22h35 le dernier jour du Hellfest que The Hellacopters apparaît sur la Warzone et certains visages nous sont déjà familiés puisque Dregen le guitariste joue également dans Backyard Babies et Nicke Royale qui joue aussi dans Lucifer, ces deux groupes ayant joués sur cette édition du Hellfest ! Et malgré ça, ils sont en forme pour nous offrir une belle prestation !

La foule met un peu de temps à arriver car Iron Maiden joue depuis 1h côté MainStage mais au final le monde est présent et bien décidé à profiter de ce moment.

Le groupe décide d'envoyer un bruit en fond sonore d'un hélicoptère pour démarrer le premier titre qui s'intitule "Hopeless Case of a Kid in Denial", les fans au premier rang sont là pour chanter avec Nicke Royale le refrain et ils connaissant les paroles par coeur visiblement !

"You Are Nothin'", "The Devil Stole the Beat From the Lord", "Toys and Flavors" des morceaux datant de pas mal d'années qui mais n'empêche pas d'entraîner le public, les gens chantent, les gens dansent ! La bonne humeur reigne ce soir sur la Warzone !

Les membres du groupes sont très énergique sur scène et Nicke nous offre une voix digne du vrai rock'n'roll !

Et ce sentiment est confirmé lorsque l'on écoute les morceaux “I'm In the Band”, “Soulseller”, le classique “By The Grace of God” et pour clôturer "(Gotta Get Some Action) Now!".

Le groupe de rock'n'roll Suédois a su conquérir le coeur des gens présents ce soir là et on aurait aimé que le show dure plus longtemps !

Setlist :
Hopeless Case of a Kid in Denial
You Are Nothin'
The Devil Stole the Beat From the Lord
Toys and Flavors
No Angel To Lay Me Away
Move Right Out of Here
No Song Unheard
Long Gone Losers
Carry Me Home
My Mephistophelean Creed
I'm in the Band
Soulseller
By the Grace of God
(Gotta Get Some Action) Now!
XXXXXXXXXX

AMENRA



Valley- 00h00

La fin du festival s'amorce doucement et c'est sous la Valley que mes pas me mènent pour aller voir les belges d'Amenra qui jouent un post Doom titanesque et lourd.

La tente est bien remplie mais la foule est éparse ce qui rend la circulation aisée. Le son est bien dans les basses, comme lors de ces trois jours sous la Valley et ça n'est pas plus mal, car la baffe est d'autant plus énorme ! Bien que le festival touche à sa fin et que la fatigue se fasse sentir, le public est très réceptif et on le comprend.

Le concert est d'une lourdeur pachydermique et très immersif, grâce au mur de son implacable qui en résulte mais aussi à l'écran en backdrop qui projette des images de paysages sans vie en noir et blanc. Rajoutons à cela un groupe au top, de la fumée épaisse et un jeu de lumière dingue et époustouflant et vous aurez un set d'une grande puissance hypnotique dont on ne resort pas indemne.

Amenra nous offre une expérience unique, pleine de noirceur et de lumière à la fois, hypnotique et immersive, ou l'on se laisse facilement enlacer par la musique pour ne plus jamais en ressortir. Un coup de maître !

TURBONEGRO



Warzone- 01h05

Setlist de TURBONEGRO
Intro (Chrome Ozone Creation (The… more )
1- Part II: Well Hello
2- Part III: Rock N Roll Machine
3- Hurry Up & Die
4- Bohemian Rhapsody (Queen cover) (partial)
5- Get It On
6- Hot for Nietzsche
7- All My Friends Are Dead
8- Wasted Again
9- John Carpenter Powder Ballad
10- Selfdestructo Bust
11- Special Education
12- The Age of Pamparius
13- I Got Erection
Outro (Tina Turner - Simply the Best)
Turbonegro