Hellfest 2018, 24 juin, Mainstage 1 et 2
United Rock Nations

«xxx»

Créé 24/06/2018
2926 vues

THE RAVEN AGE



Maintage 1 - 10h30

The Raven Age a la lourde tâche d'ouvrir la mainstage en ce dernier jour de festival. Peu de monde donc devant la mainstage 1, bien qu'un des membres du groupe soit le fils de Steve Harris.

Après une intro acoustico épique, le groupe démarre le set avec “Betrayal of the Mind”. Le chanteur Mat n'est pas en forme au point que sa voix sonne faux. Le chant est trop fort et le son est vraiment brouillon.

Il tente de réveiller le peu de public présent en lançant un “Good Morning Hellfest how you're doin'?”, avant d'entamer le second titre “Promised Land”. Le public est néanmoins réactif à ce mid tempo efficace mais Mat n'est décidément pas en forme.

Le groupe enchaîne avec leur nouveau single “Surrogate”, puis “My revenge”, sur lequel on constate que la voix de Mat ne suit toujours pas et le public non plus d'ailleurs. Il n'y a que sur le 5ème titre, “Angel in disgrace”, que le public réagit à minima, sortant ainsi de sa léthargie. Mais le titre n'est pas vraiment taillé pour le live, avec une rythmique complexe et des lignes vocales qui n'incitent pas à la communion avec le public.

Le set proposé par The Raven Age reste somme toute classique et pas inoubliable.

Plus de photos / More photos :
https://www.unitedrocknations.com/live-report-the-raven-age-sur-main-stage-1-au-hellfest-2018-1642
The Raven Age

FEED THE RHINO



Maintage 2 - 11h05

C'est au tour de Feed The Rhino de défendre ses valeurs en cette dernière journée ! Le set commence sur « Featherwight », qui dès le début envoie du très lourd à travers la face du public et draine les derniers indécis vers la Mainstage II. Le son est bon et la scène est en feu. Lee Tobin, le chanteur et Oz Craggs, le bassiste courent d'un bout à l'autre du stage, rien ne les arrête et c'est énorme !

Le public est réactif et le concert se poursuit avec la même intensité et la même efficacité du premier morceau. Lee se mét à slamer tout en continuant de chanter et les zicos bougent de tous les cotés. C'est explosif !

« Nerve Of A Sinister Killer » poursuit le set et Lee crie sa joie d'être au Hellfest avec un « It's an honnor to be part of you today ». Ca tombe bien, puisque le public a l'air d'être tout aussi ravi !

Le set se termine et tout le monde saute à la demande de Lee. C'est ensuite le tour du bassiste de prendre son petit bain de foule et Chris Kybert, le batteur fini par achever ses futs. Une bonne grosse claque pour commencer la journée !

Plus de photos / More photos :
https://www.unitedrocknations.com/live-report-feed-the-rhino-sur-main-stage-2-au-hellfest-2018-1644
Feed The Rhino

ORDEN OGAN



Maintage 1 - 11h40

C'est le matin sous le soleil de Clisson mais la foule est déjà là dès 11h40 devant la MainStage pour accueillir les allemands Orden Ogan.

Le public est conquis par le début de ce set, des headbanging apparaissent lors du premier titre "F.E.V.E.R" issu de l'album "RavenHead". A la fin de ce titre Sebastian Levermann le chanteur communique avec la foule en présentant le groupe.

Orden Ogan enchaîne avec "Gunman". Les fans sont présents et tapent dans les mains. En revanche, on regrettera que les membres du groupe sont plutôt statiques sur scène.

C'est durant le morceau "We Are Pirates" que Tobias Kersting prend les devants avec un solo d'une grande précision.

Le show touche à sa fin. "Are you ready for a last song ?" Une dernière occasion pour les allemands de pouvoir faire chanter le public au rythme de "The Things We Believe In" !

Setlist :
F.E.V.E.R.
Gunman
Sorrow Is Your Tale
We Are Pirates
The Things We Believe In

Plus de photos / More photos :
https://www.unitedrocknations.com/live-report-orden-ogan-sur-main-stage-1-au-hellfest-2018-1648
Orden Ogan

STRAY FROM THE PATH



Maintage 2 - 12h15

Setlist de STRAY FROM THE PATH
1- Outbreak
2- Badge & A Bullet Pt. II
3- The Opening Move
4- Loudest in the Room
5- Goodnight Alt-Right
6- The House Always Wins
7- Plead the Fifth
8- Badge & a Bullet
9- First World Problem Child

Plus de photos / More photos :
https://www.unitedrocknations.com/live-report-stray-from-the-path-sur-main-stage-2-au-hellfest-2018-1651
Stray From The Past

PRIMAL FEAR



Maintage 1 - 12h50

Primal Fear est attendu de pied ferme sur la Mainstage 1, le Heavy Power Metal des allemands étant très efficace en live. Et en effet, dès les premières notes, on sent que l'on va en prendre plein la tête.

La voix de Ralf est hyper puissante et nous délivrera un show énorme. Les guitares ne sont pas en reste et le groupe montre qu'il est content d'être là. Les hymnes heavy métal s'enchaînent sans répit jusqu'à ce que Ralf s'adresse au public venu en masse pour les faire chanter à la manière de Freddy Mercury.

Le set enchaîne avec “Angels of Mercy” puis “The End is Near”, où le public tape des mains. Le show se poursuit avec le titre “Chainbreaker” tiré du premier album du groupe.

Ce superbe concert de 40 minutes se termine par l'hymne hevay metal “Metal is Forever” ! Un set sans faille, puissant et efficace !

Setlist de PRIMAL FEAR
1- Final Embrace
2- In Metal We Trust
3- Angel in Black
4- Rulebreaker
5- Nuclear Fire
6- Angels of Mercy
7- The End Is Near
8- Fighting the Darkness
9- Chainbreaker
10- Metal Is Forever

Plus de photos / More photos :
https://www.unitedrocknations.com/live-report-primal-fear-sur-main-stage-1-au-hellfest-2018-1654
Primal Fear

SHINEDOWN



Maintage 2 - 13h35

Shinedown est de retour au Hellfest, devant un public plus nombreux et plus expressif qu'en 2016, date de leur dernier passage sur la Mainstage.

Le groupe, mené par son charismatique chanteur Brent Smith en complet noir, entraîne le public dans son sillage dès les premières notes de "Sound of Madness". Dès le 2ème titre, Brent descend de scène pour aller directement au contact du public.

Le groupe enchaîne son set jusqu'au moment où on a droit à la traditionnelle séparation de la foule en deux, sur le titre "Enemies" Brent redescend dans le public et sépare la foule en deux, faisant monter l'ambiance d'un cran. On peut vraiment dire que le show a pris son envol à ce moment là car jusqu'à cet instant, le set des américains était poussif.

Le groupe enchaîne sur "Second Chance", une balade acoustique, pas forcément taillé pour les festivals de métal. Les titres s'enchaînent jusqu'au dernier intitulé "Devil", sur lequel Brent Smith fait chanter le public à la manière de Freddy Mercury.

Le groupe conclut son set composé de 7 morceaux et d'une durée de 40 minutes en distribuant comme à l'accoutumée médiators, baguettes et setlists à un public tout acquis à sa cause.

Contrairement à leur prestation d'il y a deux ans, nous restons un peu sur notre faim d'autant plus que Shinedown peut mieux faire.

Setlist de SHINEDOWN
Attention Attention Intro
1- Sound of Madness
2- Cut the Cord
3- Unity
4- Enemies
5- Second Chance
6- Diamond Eyes (Boom-Lay Boom-Lay Boom)
7- Devil

Plus de photos / More photos :
https://www.unitedrocknations.com/live-report-shinedown-sur-main-stage-2-au-hellfest-2018-1657
Shinedown

IN THIS MOMENT



Maintage 1 - 14h20

Initialement programmé le samedi, In This Moment débarque sur la Mainstage 1 pour un show........comment dire ?......déroutant. Extrêmement visuel, Maria Brink passe de titres en titres en changeant de tenue. Il est clair que la mise en scène est spectaculaire et on sent que le public est un peu surpris par la scénographie.

Après "River of Fire", une doublure de Maria Brink apparaît sur la scène. Celle-ci a le visage couvert par un marsque orné de coquillages et porte une longue robe rouge. Maria quant à elle réapparaît dans une longue robe blanche avec des gants noirs à griffes. C'est poussif et le public qui ne s'attendait clairement pas à ça reste dubitatif.

La scène est équipée d'un paravent derrière lequel Maria disparaît entre chaque morceau pour changer de tenue. Finalement, on se demande si c'est le show ou la musique qui est le plus important. Le spectacle s'apparente à une démonstration de danse contemporaine, Maria Brink étant accompagnée par deux danseuses.

Alors il est vrai que les musiciens sont confinés aux deux extrêmes de la scène avec peu de possibilités de mouvement ce qui réduit l'interaction avec le public.

Le set se termine par l'apparition d'une des deux danseuses vêtue d'une longue robe blanche, grimée par un masque blanc pleurant des larmes de sang et brandissant un panneau sur lequel est écrit "Shame" en lettres de sang.

Au final le public s'est petit à petit laissé happer par le show, malgré les interrogations du début. A revoir dans une salle plus petite !

Setlist de IN THIS MOMENT
Salvation
1- Blood
2- River of Fire
3- Adrenalize
4- Roots
5- Big Bad Wolf
6- Whore

Plus de photos / More photos :
https://www.unitedrocknations.com/live-report-in-this-moment-sur-main-stage-1-au-hellfest-2018-1606
In This Moment

ASKING ALEXANDRIA



Maintage 2 - 15h05

De retour 5 ans après leur dernière prestation au Hellfest, c'est Asking Alexandria qui déboule sur la MainStage 2 ce dimanche à 15h05, avec son ancien chanteur Danny Worsnop revenu au bercail après une expérience artistique peu réussie au sein de We Are Harlot.

Il y a énormément de monde pour accueillir le groupe britannique qui démarre avec "Into The Fire" issu de leur album éponyme. Danny Worsnop est en forme et crie à la fin de ce morceau "Hellfest" pour motiver les troupes et enchaîner sur un des titres phare "Run Free".

Les fans et les membres du groupe profitent pleinement de ce moment pour jumper de partout jusqu'au moment un peu plus calme de cette chanson ou Danny propose au public de lever les mains.

Asking Alexandria est très proche du public et durant "Under Denver" Danny lui propose de répéter après certaines paroles après lui. Ça se chauffe dans la fosse pendant "When The Ligts Come On" au cours duquel le public se déchaine dans un wall of death !

Arrivé à "Someone, Somewhere" le groupe annonce que c'est une nouvelle version acoustique qu'il nous propose, un moment de douceur pour calmer les moeurs. Le public est conquit et tape dans leurs mains.

L'efficacité est là ! Circle pit sur "The Final Episode" et un petit rafraîchissement en jetant des bouteilles d'eau dans la foule pour finir en beauté sur "Alone In a Room" et remercier le Hellfest.

Clairement, Asking Alexandria est un groupe taillé pour le live ! Une fois de plus leur prestation a été au top !

Setlist :
Into the Fire
Run Free
Under Denver
When the Lights Come On
Eve
Someone, Somewhere (acoustic)
The Final Episode (Let's Change the Channel)
Where Did It Go?
Alone in a Room

Plus de photos / More photos :
https://www.unitedrocknations.com/live-report-asking-alexandria-sur-main-stage-2-au-hellfest-2018-1663
Asking Alexandria

ICED EARTH



Maintage 1 - 15h50

es vétérans d'Iced Earth entrent en scène sur la Mainstage I. Et dès les premières secondes, Stu Block est inaudible, ainsi que la guitare de Jack Dreyer. Le groupe enchaine les titres, sans un mot et avec un son hyper brouillon, ce qui rend le concert assez laborieux.

Néanmoins, le public est bien présent, même si seuls les premiers rangs sont actifs. Le son est toujours aussi mauvais, ce qui n'aide pas. Le groupe essaye d'y mettre de la bonne volonté en communicant enfin avec le public, « Hellfest ! Heavy metal is right hee, right now ! ».

Sur « Seven Header Whore », un circle pit se forme naturellement et le groupe enchaine en suivant sur un nouveau morceau puis sur une ballade.

Avec l'avant dernier morceau, « The Hunter », l'ambiance s'essouffle et le public bouge de moins en moins. Le set touche alors à sa fin, marqué par un son mauvais qui aura eu raison du show.

Setlist de ICED EARTH
1- Great Heathen Army
2- Burning Times
3- Dystopia
4- Seven Headed Whore
5- Vengeance Is Mine
6- Raven Wing
7- Angels Holocaust
8- The Hunter
9- Watching Over Me

Plus de photos / More photos :
https://www.unitedrocknations.com/live-report-iced-earth-sur-main-stage-1-au-hellfest-2018-1666
Iced Earth

KILLSWITCH ENGAGE



Maintage 2 - 16h40

Les américains sont de retour au Hellfest. Pour cette édition, ils ont troqué la Warzone pour la Mainstage ! Le groupe est bien décidé à mettre le feu au public en ce milieu d'après-midi et ça commence fort avec le titre "Strength of Mind", pour le plus grand plaisir des fans venus en nombre.

Adam, le guitariste, a revêtu son short aux couleurs du drapeau américain et communique sa bonne humeur. Et comme d'habitude il n'arrête pas de courir dans tous le sens.

Le set se poursuit avec "A bid farewell", l'ambiance étant toujours au rendez-vous dans le public. Jesse, blouson en jean clouté sur le dos, harangue la foule pour qu'elle tape dans les mains et enchaîne sur le titre "Life To Lifeless". La fosse continue à se déchaîner sur l'énergie du titre "Hate by Design", qui sera ponctué d'un hommage au défunt Vinnie Paul.

La set-list proposée par le groupe est puissante et écrase tout sur son passage. Tout le monde tape des mains sur le morceau "Always", tandis que débute l'un des titres phares du groupe, "My Last Serenade".

Adam motive à sa façon le public pour la formation d'un gros circle pit sur le titre "Rose of Sharyn" et c'est le délire dans la foule ! Les titres s'enchaînent dans la bonne humeur, laissant apparaître que Jesse a particulièrement amélioré son chant clair.

La prestation se termine sur la désormais traditionnelle reprise de "Holy Diver" de DIO, que le groupe a pris l'habitude de jouer à la fin de chaque concert.

Encore une prestation convaincante de Killswitch Engage qui arrache tout sur son passage !

Setlist de KILLSWITCH ENGAGE
1- Strength of the Mind
2- A Bid Farewell
3- Life to Lifeless
4- Hate by Design
5- Always
6- My Last Serenade
7- Rose of Sharyn
8- The End of Heartache
9- My Curse
10- In Due Time
11- Holy Diver (Dio cover)

Plus de photos / More photos :
https://www.unitedrocknations.com/live-report-killswitch-engage-sur-main-stage-2-au-hellfest-2018-1669
Killswicth Engage

ACCEPT



Maintage 1 - 17h30

En cette fin d'après midi c'est Accept le groupe de heavy metal allemand qui joue sur la MainStage. 5 ans auparavant ils avaient déjà conquis le public du Hellfest. Ils sont aujourd'hui de retour pour nous offrir un show d'exception !

Ils démarrent sur une nouveauté "Die by the Sword " qui est issu de leur dernier album "The Rise of Chaos", "Pandemic" et "Restless and Wild" où Mark Tornillo communique avec le public et leur dit "I love you so much" pour les remercier d'être présent aujourd'hui.

Ce qui ne déplaît pas au public puisque durant "Princess of the Dawn" un classique, ils tapent dans leur mains montrant leur joie d'être là. C'est au tour de "Fast as a Shark" et Mark Tornillo en profite pour faire participer les fans et leur propose de chanter avec le groupe !

Les musiciens sont à la hauteur de leur réputation, la technique est bien présente pendant tout le show !

Ca enchaîne avec "Metal Heart', "Teutonic Terror" et pour finir en beauté "Balls to the Wall". On peut dire qu'une fois de plus Accept a su conquérir le public français avec leur heavy metal digne d'un grand nom !

Setlist :
Die by the Sword
Pandemic
Restless and Wild
Princess of the Dawn
Fast as a Shark
Metal Heart
Teutonic Terror
Balls to the Wall

Plus de photos / More photos :
https://www.unitedrocknations.com/live-report-accept-sur-main-stage-1-au-hellfest-2018-1672
Accept

ARCH ENEMY



Maintage 2 - 18h25

Arch Enemy ! Un concert rudement attendu par les amateurs en cette troisième journée, puisqu'il y a foule !

Alissa White-Gluz, charismatique chanteuse du groupe depuis 2014 débarque sur scène tout en crinière bleue et en très grande forme ! Ne nous le cachons pas : c'est bien elle le clou du spectacle.

Le set débute sur « The World Is Yours », puis le groupe enchaine sur « War Eternal ». Le public se déchaine littéralement sur « My Apocalypse », tout le monde saute et lève les bras à la demande d'Alyssa. Des effets pyrotechniques en veux-tu en voilà Bref, le show est sacrément dantesque et efficace !

Un circle pit explose en plein milieu de « The Race ». Le public est complètement acquis à la cause des suédois de Arch Enemy et le concert se prolonge ainsi dans une ambiance survoltée.

« Nemesis », le dernier titre permet au groupe de se retirer sous les acclamations du public. Une réussite !

Setlist de ARCH ENEMY
Set Flame to the Night
1- The World Is Yours
2- War Eternal
3- My Apocalypse
4- The Race
5- You Will Know My Name
6- The Eagle Flies Alone
7- First Day in Hell
8- As the Pages Burn
9- We Will Rise
10- Nemesis

Plus de photos / More photos :
https://www.unitedrocknations.com/live-report-arch-enemy-sur-main-stage-2-au-hellfest-2018-1675
Arch Enemy

MEGADETH



Maintage 1 - 19h20

Megadeth, l'un des Big Four du Thrash américain débute son concert de manière catastrophique… Pas de son sur la guitare ni sur le chant de Dave Mustaine. Il aura fallu attendre 2 (longues) minutes pour trouver d'ou venait le problème. Ca la fout mal…

Le groupe enchaine sur un second titre sans aucune communication vers le public, mais Kiko Loureiro, à la guitare depuis 2015 est monstrueusement précis et hyper à l'aise. L'ambiance se détend quelque peu.

Troisième titre et Mustaine n'a toujours pas décroché un mot. De toutes façons, sa voix au chant ne ressort pas, noyée dans une réverb trop importante.

« My Last Words » est alors le titre prophétique puisque Mustaine se résous à enfin lâcher un « Hey ! You feelin' good ? », puis explique qu'ils ont joué ce morceau (qui date) pour la première fois hier en Suisse.

Le concert se poursuit avec un son très moyen. Sur le mythique « Symphony Of Destruction », le groupe invite sur scène Michael Amott d'Arch Enemy, qui, à l'aise, reste pour interpréter « Dystopia ». Et là, le miracle arrive enfin, car le concert prend un tournant plus catchy. Loureiro et Amott se permettent même d'avancer sur le devant de la scène pour terminer ce morceau en apothéose.

Comment ne pas passer à coté de « A Tous Le Monde » ! Le refrain, en français est repris par le public alpagué par Mustaine qui demande de taper dans les mains. Et contrairement à leur concert de 2016, ça marche !

Le groupe, toujours un peu timide, prend de plus en plus d'assurance et Dave Ellefson demande « How you're doin' ? » a un public très réceptif. Sur l'avant dernier titre, Vic Rattlehead, mascotte du groupe nous fait l'honneur de sa présence. Le concert, assez laborieux se termine alors devant un public assez mitigé.

Setlist de Megadeth:
1- Rattlehead (sound issues)
2- Hangar 18
3- The Conjuring
4- My Last Words (dedicated to Vinnie Paul)
5- Take No Prisoners
6- Symphony of Destruction (with Michael Amott)
7- Dystopia
8- A Tout Le Monde
9- Peace Sells
10- Holy Wars... The Punishment Due
Silent Scorn
My Way (Sid Vicious song)

Plus de photos / More photos :
https://www.unitedrocknations.com/live-report-megadeth-sur-main-stage-1-au-hellfest-2018-1678
Megadeth

ALICE IN CHAINS



Maintage 2 - 20h25

C'est l'un des grands noms du Hellfest 2018 que la MainStage 2 accueille ce soir, Alice in Chains groupe phare des années 90 nous revient à Clisson après avoir participé à la 2ème édition du festival.

Le concert commence avec des titres entraînant, "Bleed the Freak", "Check My Brain" un classique et "Again", le public apprécie et applaudi dès les premières notes du premier titre.

Arrivé au morceau "Them Bones" c'est William DuVall le chanteur qui prend la parole et qui fais l'effort de parler français pour expliquer que ça fait 12 ans qu'ils ne sont pas revenu en France et qu'il veut que le public se lâche.

Ils enchaînent avec "Dam That River" où on voit des slameurs à ne plus en finir pour laisser place à un moment d'émotion puisque le groupe à décider de jouer ce soir "Nutshell" pour rendre hommage à Vinnie Paul le batteur de Pantera décédé deux jours plus tôt.

"No Excuses", "Hollow", tout se passe bien, le public apprécie et William leur demande "ça va?" !

Alice In Chains terminera son concert avec quelques classiques, "Would?" et "Rooster" seront les deux titres pour finir en beauté et remercier le public qui n'a pas arrêté d'applaudir tout le long !

Setlist :
Bleed the Freak
Check My Brain
Again
Them Bones
Dam That River
Nutshell (Dedicated to Vinnie Paul)
No Excuses
Hollow
We Die Young
Man in the Box
The One You Know
Would?
Rooster

Plus de photos / More photos :
https://www.unitedrocknations.com/live-report-alice-in-chains-sur-main-stage-2-au-hellfest-2018-1681
Alice In Chains

IRON MAIDEN



Maintage 1 - 21h30

IRON MAIDEN était probablement l'un des groupes les plus attendus de cette édition 2018.

Une foule plus que compacte était massée devant la scène, lorsque "Doctor Doctor" de UFO a retentit, suivi du discours de Churchill, dévoilant un avion Spitfire grandeur nature sur les premières notes de "Aces High".

Un Bruce Dickinson déchaîné, portant un casque d'aviateur, court aux quatre coins de la scène, effectuant même à l'occasion quelques sauts spectaculaires !

Cette performance sera suivie par "Where Eagles Dare" avec un Bruce Dickinson en ciré blanc au dessus de tous, puis il enchaînera avec "Two minutes to Midnight". Le public tout acquis à sa cause reprend les paroles à tue-tête et c'est la folie lorsque Bruce harangue la foule avec son fameux "Scream for me Hellfest" !

Après "The Clansman", Bruce s'adressera longuement au public, en français, qu'il maîtrise parfaitement.

Le set se poursuit avec "The Trooper" et Bruce qui agite le drapeau anglais. Eddie fait son apparition en tenue militaire et croise le fer avec Bruce qui disparaît de la scène pour mieux réapparaître avec un drapeau français.

La nuit commence à tomber sur le Hellfest lorsque apparaît enfin Nicko McBrain qui était jusque-là caché derrière un abondant camouflage. C'est l'occasion de découvrir le deuxième décor de la soirée, une magnifique reproduction de vitraux de cathédrale, du meilleur effet à la tombée de la nuit.

La prestation se poursuit avec le titre "Revelations", suivi de "For The Greater Good of God", "The Wicker Man" et "Sign of the Cross", titres assez peu joués en live ces derniers temps et de retour ce soir dans la set list. Sur ce dernier titre, Bruce Dickinson est revêtu d'une cape noire et brandit une croix, avant que ne retentissent des coups de feu.

Arrive enfin le très attendu "Fear Of The Dark", pour lequel Bruce Dickinson porte une cape noire, un chapeau melon, une lanterne et un masque de fossoyeur.

Le groupe enchaîne avec "Flight Of Icarus", rarement joué en live. La surprise est doublée par l'utilisation par Bruce d'un lance-flammes et l'apparition d'Icare en arrière-plan.

Pour "The Number of the Beast", un Eddie maléfique apparaît en arrière plan, contribuant à l'ambiance endiablée provoquée par ce titre dans le public.

Après une courte pause bien méritée, le groupe revient nous livrer "The Evil that men do", "Hallowed by the name" avec Bruce Dickinson enfermé dans une cage pour l'occasion puis l'indispensable "Run to the Hills" repris en coeur par un public déchaîné.

IRON MAIDEN a livré un show d'1 h 50, énergique de bout en bout, alternant grands classiques et titres rarement joués.

Le public n'aura pas attendu pour rien la performance de ce groupe de légende !

Setlist de IRON MAIDEN
Doctor Doctor (UFO song)
Churchill's Speech
1- Aces High
2- Where Eagles Dare
3- 2 Minutes to Midnight
4- The Clansman
5- The Trooper
6- Revelations
7- For the Greater Good of God
8- The Wicker Man
9- Sign of the Cross
10- Flight of Icarus
11- Fear of the Dark
12- The Number of the Beast
13- Iron Maiden
14- The Evil That Men Do
15- Hallowed Be Thy Name
16- Run to the Hills
Always Look on the Bright Side of Life (Monty Python song)

Plus de photos / More photos :
https://www.unitedrocknations.com/live-report-iron-maiden-sur-main-stage-1-au-hellfest-2018-1684
Iron Maiden

NIGHTWISH



Maintage 1 - 00H55

Toutes les bonnes choses ont une fin et ce soir c'est le métal symphonique finlandais qui vient clôturer ce festival avec le groupe Nightwish sur la MainStage ! C'est une deuxième fois pour Floor Jansen sur la scène du Hellfest et il y a foule pour l'accueillir !

Le groupe démarre avec "End of All Hope", "Wish I Had an Angel", "10th Man Down", "Come Cover Me" et encore "Gethsemane", 5 morceaux de l'époque de Tarja Turunen mais Floor reprend ses titres avec une grande précision et une grande technique.

Elle n'hésite d'ailleurs pas à communiquer avec le public, à crier des "hey hey hey", on aperçoit aussi des jets de flammes sur le devant de la scène, tout les éléments sont réunis pour passer un bon moment !

Nightwish enchaîne avec des titres plus récent, tout en passant par le grand classique "Nemo" titre phare du groupe qui pour la petite histoire est aussi le générique de fin au film La Crypte, de Bruce Hunt.

Pour en conclure les finlandais ont su nous prouver une fois de plus leur talent, ils ont su se démarquer et cela plaît au public !

Setlist :
End of All Hope
Wish I Had an Angel
10th Man Down
Come Cover Me
Gethsemane
Élan
Amaranth
I Want My Tears Back
Devil & the Deep Dark Ocean
Nemo
Slaying the Dreamer
Ghost Love Score

Plus de photos / More photos :
https://www.unitedrocknations.com/live-report-nightwish-sur-main-stage-1-au-hellfest-2018-1691
Nightwish