Report Every Time I Die au Cabaret Sauvage le 16/01/2020
Stephane Masson
Journaliste

«Every Time I Die en demie teinte ce soir au Cabaret Sauvage»

Créé 16/01/2020
436 vues

Pour débuter la décennie qui se présente à nous je vais vous emmener au Cabaret Sauvage afin d'aasister au concert de While She Sleeps, concert qui affiche complet. Les premières parties du concert étant assurées par Vein et Every Time I Die.
Un concert que nous devons Veryshow.

L'ouverture des portes est prévue à 18h30 et c'est une bien maigre foule qui est amassée devant les portes d'un Cabaret Sauvage tout beau tout neuf au design des plus joli, il est clair que l'on paye encore les conséquences des mouvements sociaux dans notre belle capitale.

C'est donc dans une salle aux trois quarts vide que se présente devant nous Vein. Précisons que Vein est un groupe de Hardcore Punk américain fondé en 2013 et qui a donné naissance à son premier album « Errozone » en 2018.
Salle comble ou pas Vein est venu mettre le bordel et le feu au Cabaret Sauvage. C'est donc un groupe surexcité qui se poste devant nous avant de nous retourner comme des crêpes. 
Un son bien lourd, des riffs acérés et incisifs le tout surmonté d'un chant criard, attention dans le bon sens du terme, seront plus que suffisants pour combler le public présent et voir naître les premiers pogos de la soirée.
Vein est un de ces jeunes groupes qui montre clairement des qualités énormes et un potentiel de dingue et ce dès son premier album, chapeau bas. C'est donc avec un pincement au coeur que nous saluons Vein en espérant avoir bientôt l'occasion de croiser à nouveau leur route.

C'est le moment de la petite pause changement de plateau qui permet je l'avoue se récupérer un peu…

Il est temps d'accueillir Every Time I Die, groupe de Metalcore américain fondé en 1998 donc de nombreux albums à son actif dont le dernier date de 2016 et porte le nom de « Low Teens ».
C'est rare mais j'annonce de suite que je n'ai pas vraiment accroché avec la prestation de Every Time I Die. J'ai en effet trouvé, par exemple la performance de Keith BUCKLEY bien en deçà de ce qu'il est capable d'offrir, musicalement c'est costaud mais ça semble tellement décousu et visuellement, et ce sera le cas pour les trois groupes du soir, que ce soit par volonté du groupe ou l'absence de lighteux c'est tout simplement noir et sans intérêt visuel.
Comme je le précisais ceci est un avis personnel car une bonne partie des furieux dans la fosse saute dans tous les sens, à l'image des membres du groupe qui eux aussi semblent montés sur ressort. En effet si il y a bien une chose que l'on peut souligner c'est l'énergie développée sur scène par Every Time I Die.
Le public est ravi de la prestation de Every Time I Die et c'est bien là le principal et, il est temps de faire place net pour la venue de While She Sleeps.

Ls roadies remplacent Every Time I Die et préparent l'arrivée de While She Sleeps que le Cabaret sauvage, désormais plein comme un oeuf attend avec impatience.

Le moment tant attendu est enfin arrivé et les membres de While She Sleeps prennent possession des planches du Cabaret Sauvage. Rappelons que While She Sleeps est un groupe de Metalcore britannique originaire de Sheffield et fondé en 2006 et actuellement en tournée suite à la sortie en 2019 de leur dernier album « So What? ».
Une petite intro annoncera l'arrivée du groupe et fera monter tranquillement la pression et puis...c'est le bordel.
Dès les premiers accords l'on verra se succéder des fans qui monteront sur scène pour slamer et ce du début à la fin du set de While She Sleeps, dans la foule ça gigote et joue des coudes entre deux circles pit, c'est comme je le disais le gros bordel. 
While She Sleeps mais littéralement le feu au Cabaret Sauvage.
Le groupe a un son de dingue, les morceaux qui sont déjà une merveille sur CD deviennent surpuissants en live et prennent une toute autre dimension. Quant à cela vous ajoutez un groupe ultra énervé qui réussi à transmettre à tous ses fans une énergie incroyable et bien c'est juste énorme.
Il n'y a pas à tortiller ou à chercher plus loin, ce soir le big boss c'est While She Sleeps.
Le groupe ne baissera pas le pied du début à la fin du concert et ce pour le plus grand bonheur du public présent ce soir qui ne cesse dans redemander. 
C'est donc avec la mort dans l'âme que nous dirons au revoir à While She Sleeps tout en se demandant déjà qu'en est ce que nous pourrions à nouveau les voir et se reprendre une grosse gifle comme ce soir !!

Setlist :

1- Anti-Social
2- I've Seen it All
3- Inspire
4- Civil Isolation
5-Trophies of violence
6- Brainwashed
7- Set You Free
8- Fakers Plague
9- Empire of Silence
10-Death Toll
11-Four Walls
12-The Guilty Party
13-Hurricane
14-Haunt Me
15-Silence Speaks
16-You Are We


Festival
Hellfest 2017
Every Time I Die
18/06/2017