Enforcer
Anibal BERITH
Journaliste

«Du speed metal version eightie's»

Créé 24/09/2016
2754 vues

Changement de registre assez radical avec la venue du quintet suédois Enforcer venu tenir la scène pour le second set de la soirée. Un set de près d’une heure pour écouter un speed metal très typé années 80 tant dans le chant que dans le look. En voyant le leader (chant/guitare) au brushing parfait dans sa tenue tout de cuir vêtu, à la gueule presque du gendre idéal, Olof Wikstrand, j’ai tout de suite pensé au frontman de Europe alors que le groupe est plus dans un registre inspiré de groupes cultes tels que Mötley Crüe, Judas Priest ou encore Iron Maiden.

Une chose est sûre, le groupe suscitera la curiosité tout d’abord, du pourquoi cette présence au milieu des puissants thrasheurs que forment le reste de l’affiche, et enfin de ce décalage certain tant le look des suédois est décalé.

Bref, formé en 2004, le quartet est déjà titulaire de quatre albums dont le dernier « From Beyond » paru en 2015, et nous démontrera qu’il sait jouer et occuper la scène même si un tiers du public a quitté le pit car pas très adepte de cet univers mélodique au chant clair.

Cependant, que l’on aime ou pas, on ne peut nier que la prestation est de haut niveau, que ça joue bien et que l’ensemble des membres (Jonas Wikstrand à la batterie, Joseph Tholl à la guitare et Tobias Lindkvist à la basse) jouent d’une complicité sans égal dès le premier titre ‘Destroyer’ issu de « From Beyond » dont titres lui seront empruntés pour débuter ce show.

La ligne de voix d’Olof est impressionnante tant il monte dans les aigus et son jeu de scène est incroyable ! Il pourrait faire le show à lui tout seul tellement sa prestance est remarquable, presque trop car il ne laisse pas assez de place aux autres membres plutôt en retrait.

Globalement un son meilleur que pour Nervosa mais une musique moins agressive aussi nous a permis de profiter du set qui je vous l’accorde, et pour ceux qui me connaissent, n’est pas trop ma tasse de thé.

Setlist : Destroyer / Undying Evil / From Beyond / Live for the Night / I Turned Into a Martian / Below the Slumber / Hell Will Follow / Mesmerized by Fire / Speak the Tongue of Heathen Gods / Take Me Out of This Nightmare / Midnight Vice