Report Duff McKagan au Trabendo le 03/09/2019
Stephane Masson
Journaliste

«Duff McKagan hypnotise le Trabendo !!»

Créé 03/09/2019
1533 vues

Quoi de mieux pour commencer le mois de septembre que d'aller promener ses oreilles du coté du Trabendo et d'approcher de prêt une icône de l'univers du Metal et une idole de ma jeunesse en la personne de Duff McKagan, notons que pour cette soirée la première partie sera assurée par Shooter Jennings.
Un concert que nous devons à Live Nation France.

J‘arrive donc sur place d'un pas enjoué et, même si le concert n'est pas annoncé complet, à la fois 50 euros la place ce n'est pas rien, je constate que les fans sont au rendez et vous et que la file d'attente reste conséquente.

Il est dix neuf heures quarante cinq et c'est le moment d'accueillir Shooter Jennings. Shooter Jennings est un artiste américain, de Country et de Rock, jouant de plusieurs instruments et à la carrière tout simplement impressionnante. En effet, étant membre de plusieurs groupes et accompagnant de nombreux artistes de renom, Shooter Jennings à une biographie hallucinante et il apparaît dans un nombre incroyable d'albums aussi bien en tant qu'artiste ou que producteur. Le petit dernier album perso de Shooter Jennings ayant vu le jour en 2018 et s'intitule « Shooter »,
Shooter Jennings se présente donc devant nous et file s'assoir derrière le clavier pendant que le reste du groupe prend possession du reste de la scène. Shooter Jennings restera derrière le clavier pour les trois premiers titres aux rythmes très Country ce qui va tout doucement emmener l'assistance dans son univers musical. Les trois premiers titres passent comme une flèche et Shooter Jennings délaisse ce bel instrument pour passer à la guitare et là c'est changement de style. En effet, guitare en main les accords et les riffs sont tout de suite beaucoup plus rock et énergiques et il en sera ainsi jusqu'à la dernière note de ‘Rock'N'Roll Suicide' qui sera pour Shooter Jennings le titre pour ce soir…

Setlist :

1- Bound Ta Git Down
2- Denim And Diamonds
3- All of This Could Have Been Yours
4- Steady at the Wheel
5- Don't Feed the Animals
6- Rhinestone Eyes
7- Born Again
8- Leave Those Memories Alone
9- The Gunslinger
10-White Trash Song
11-Rock'N'Roll Suicide


Le changement de plateau s'opère tranquillement et se fait en douceur, à la fois avec trente minutes de battement entre Shooter Jennings et Duff McKagan autant dire que les « petites mains » on tout le temps nécessaire pour préparer la venue de Duff.


L'horloge indique vingt une heures c'est donc que le grand moment est arrivé avec la montée sur les planches de Duff McKagan et sa bande. Pour le coup j'ai presque envie de dire on prend les mêmes et on recommence. En effet, les musiciens qui accompagnent Duff sont tout simplement les musiciens que nous avons eu la chance d'admirer quelques minutes plus tôt. Seule petite différence Shooter Jennings restera tout le set derrière le clavier. Je doute que cela soit nécessaire toute fois je fais une petite piqûre de rappel, Duff McKagan, bassiste guitariste chanteur, est l'un des cinq membres emblématiques des Guns N' Roses mais il fut également l'un des membres des Velvet Revolver et de Jane's Addiction. Ce soir il est présent dans notre belle capitale pour sa carrière solo et la sortie de son dernier album « Tenderness » dans les bacs depuis le mois de mars.
Dès l'arrivée sur scène de Duff le public est envouté par son charme charismatique et par son sourire qu'il arbore sans la moindre retenue. Quelques mots de Duff à l'intention de l'assistance et on décolle direct avec une reprise de Guns à savoir ‘You Ain't The First', titre qui mettra immédiatement le public à température avant de continuer avec ses propres compositions et quelques reprises tout de même...
Un public qui écoute, vit et chante Duff presque religieusement, la fosse est presque totalement immobile, c'est purement incroyable. Mais je vous arrête de suite, ce n'est pas parce que cette dernière est immobile qu'elle ne tremble sous les notes et le chant de Duff, bien au contraire, cette fosse transpire l'émotion et la communion avec Mr McKagan. Une des choses qui m'aura surpris sera cette sensation que Duff, malgré de nombreuses années sur le devant de la scène, semble montrer de temps à autre une certaine timidité et une certaine pudeur vraiment très touchantes.
Je pense même que timidité, pudeur et communion peuvent faire partie des termes qui définissent ce magnifique moment de Rock Country à la sauce Duff…

Setlist :

1- You Ain't The First (Guns N' Roses song)
2- Breacking Rocks
3- Tenderness
4- Chip Away
5- Feel
6- Wasted Heart
7- River of Deceit (Mad Season cover)
8- Dust N' Bones (Guns N' Roses song)
9- Last September
10-It's Not Too Late
11-Falling Down
12-Paris We Love You (impromptu jam)
13-Cold Outside
14-Parkland
15-Clampdown (Guns N' Roses song)
16-Dead Horse (Guns N' Roses song))
17-Don't Look Behind You
18-Deepest Shade (Mark Lanegan cover)