Portfolio de Dopethrone au Motocultor 2019
Branwenn
Journaliste

«bonne prestation de Dopethrone sur la Massey Ferguscène !»

Créé 17/08/2019
909 vues

“The heaviest D.I.Y trio from Canada” is back ! Si la légende veut que le nom de Dopethrone ait été inspiré par celui d'un album d'Electric Wizard, le son de Dopethrone se veut bien plus lourd et “sale” que celui de ses aînés anglais. À tel point que certains ont pu souligné le côté “melting-pot” de Dopethrone tant les Québécois mêlent avec brio la froideur du black metal, le côté abrupt du Sludge sauce Nouvelle Orléans (EyeHateGod, Crowbar, Acid Bath, etc.) ainsi que cette patte lentement lourde et psychédélique héritée du doom des premières heures.
Onze ans dans les bottes à débattre de sujets philosophiques aussi bien sur le cannabis que sur les meurtres. Mais surtout onze ans dans les bottes qui ont permis à Dopethrone de proposer cinq albums l'ayant rapidement inscrits dans le haut du panier Sludge.
Merci donc à ce son dérangé lié inévitablement à l'abus de dope pure et de vivel dope.
Quoi qu'il en soit, dans les deux cas, les fumer par les oreilles est hautement bénéfique !"



Festival
Hellfest 2018
Dopethrone
22/06/2018