Blankass à la boule noire-05/06/2019
Mayla
Journaliste

«Un concert qui file le sourire»

Créé 09/06/2019
157 vues

À mon arrivée, commence à discuter avec les personnes autour de moi. La salle est à moitié remplie pour la première partie.

Pride and joy
Le duo est composé de Gabriel à la guitare et Tessa au chant.
La chanteuse a la voix rauque et puissante. Je m'imagine bien écouter leur premier titre en voiture avec des étendues de plaines en toile de fond.
Tout à coup nous avons l'agréable surprise d'écouter une reprise de Tracy Chapman en deuxième chanson. D'un coup, Gabriel fais semblant d'être ému et s'exclame "Quand j'suis heureux je vomis". Heureusement, je ne suis pas au premier rang. Petit détail rigolo pendant les titres, les vibrations de la guitare font vibrer le sol et donc le pied du micro juste à côté. On croirait qu'il danse en rythme. La chanteuse a une voix parfaite pour chanter du blues. Le groupe vient d'Indre comme Blankass. Certaines personnes hochent de la tête en rythme pendant les titres. Le temps d'une pause entre deux titres, le guitariste en profite pour parler avec le public et a dit que les frères Ledoux étaient était les "Gallagher de chez nous", joli compliment !
Petit désaccordage de la guitare pour jouer un dernier blues qui sonne la fin du set. Malheureusement, le groupe n'a pas encore d'album. Lorsqu'il sortira, il sera autoproduit. Voici leur lien Facebook pour les suivre : https://m.facebook.com/Pride-and-Joy-399856744168909/

L'entracte me permet de reprendre mes petites conversations. La salle s'est bien remplie. Le public est d'âge varié, des fans de la première heure, dont certains ramènent leurs enfants, aux bandes de potes ayant la vingtaine.

Blankass
Le concert commence par une voix off féminine qui nous demande "Avez-vous pensé à ceux qui ont fui leur pays et ceux qui font cramer la planète" L'arrivée du groupe se fait dans le noir puis applaudissements et sifflet à l'allumage des lumières.
Au pont de la première chanson Guillaume saute partout sur scène, ce sera d'ailleurs le fil rouge du concert. Pendant le concert, le groupe a le sourire aux lèvres et ça fait plaisir
Tout à coup Johan s'exclame "J'espère que vous êtes en forme car c'est NOTRE MISSION".

Plus le concert avance, plus la scène se remplit de fumée. Pauvres petits photographes, j'ai beaucoup pensé à vous. Même Johan a dit "je viens d'éteindre les bougies", c'est dire… Après ça, un titre qu'avec les frères, Guillaume sort l'accordéon.
Pour le onzième titre, le pont est repris en choeur par le public. A la fin du titre, retour de tous les membres pour jouer ‘c'est quoi ton nom'. C'est le premier single du nouvel album du même nom mais il déjà connu du public car la foule chante en même temps que Guillaume. Lorsque le groupe a fini de chanter ‘La croisée', il est ovationné par le public. Puis le groupe chante ‘La couleur des blés', un autre titre connu de l'ensemble du public sur place. Le groupe finit le concert en chantant ‘Fatigué’, même si ,clairement, ils ne semblent pas l'être.
C'est le genre de concert dont on sort souriants et avec un état d'esprit positif. Merci les gars.
RDV le 22 janvier à l'Alambra!