Report BLACK LITTLE PONY @ L'Althérax le 28/08/2020 !
RdvROCK
Journaliste

«Black Little Pony, Tribute Black Label Society à l’Altherax, le 28 août 2020»

Créé 05/09/2020
252 vues

Quelle ne fut pas ma surprise lorsque j'ai vu débarquer sur la scène de l'Althérax, un combo de cinq hommes chaussés de Dr Martens, vêtus de jupes amples, de boléros de cuir, et arborant des tatouages plus magnifiques les uns que les autres. La lumière est éteinte, nous laissant dans le noir et l'expectative. Un rythme à la batterie à la manière d'un métronome perce l'obscur silence dans lequel nous sommes plongés. Quelques notes très colorées heavy à la guitare rythmique s'échappent. Une section d'accords reproduite à l'identique comme un compte à rebours avant d'être reprise par l'ensemble des musiciens.

Black Little Pony, avec Rony au chant, Tony à la guitare rythmique, Olivier "Martine"' à la guitare lead, Nono à la basse et Jo à la batterie, est un tribute de Black Label Society, créé en 2018 et originaire d'Antibes. 

J'ai lu sur leur page Fb que le chanteur est comparé à « Chris Cornell en moins mort ». Il est clair qu'il est bien plus vivant et que, concernant l'aspect vocal, il y a une réelle similitude. C'est dire s'il possède un sacré beau grain de voix, profond et légèrement rocailleux, bien plus agréable à entendre que celui de Zakk Wylde, le chanteur de Black Label Society et guitariste de Ozzy Osbourne. Occasionnellement, il aura recours à un mégaphone durant le live. Pour ce qui est des musiciens, la qualité de la prestation était également au rendez-vous. Pour les solos, genou plié, le pied posé sur un ampli, le soliste, guitare à la verticale, fait s'égosiller son instrument, lui arrachant de stupéfiantes distorsions, avec aisance, tout en décontraction. Le tempo de la guitare rythmique est bien marqué, plus lourd, et s'harmonise parfaitement avec le soliste pour réaliser des riffs béton et bien envoyés. J'ai apprécié les accords très blues sur certains morceaux qui émanaient de la basse. Le batteur percute bien, martelant la densité rythmique des titres du groupe original. Il fallait bien cela pour reproduire le son de Black Label Society. 

Il règne une belle ambiance sur la scène. Tony quitte sa place pour rejoindre Olivier et les deux guitaristes, épaule contre épaule, jouent face aux spectateurs tandis que Nono vient positionner le manche de sa basse entre les jambes d'Olivier. La bonne humeur et l'humour sont au rendez-vous. Ils sont là pour se faire plaisir et le partager avec le public. De l'efficace heavy metal, mâtiné de southern rock, de quoi passer un fameux moment ! 

Messieurs, surtout ne changez pas de look ! J'adore vos jupettes et, bien entendu, votre prestation musicale ! 

Setlist :
- Bury your sorrow 
- Been a long Time 
- Fire it up
- A love unreal 
- Funeral Bell 
- Trampled Down bellow 
- Demise of sanity 
- Bleed for me
- Genocide junkie
- Suicide messiah