#BETIZFEST 2019 #Jour2 - Virgil / Oddism / Sticky boys / Pogo Car Crash Control / Bukowski / In Flames / Mass Hysteria
Ben Tardif
Journaliste

«Betizfest #2019 @Cambrai : C'était le feu dans le Nord pour cette nouvelle édition !»

Créé 13/04/2019
504 vues

Retour aux affaires le samedi après une bonne nuit pour récupérer .

Je n'ai malheureusement pas pu assister au set de VIRGIL, j'enchaîne donc direct avec "Oddism", groupe lillois né en 2014 avec un premier EP autoproduit The Odd One. Plutôt (Post)Hardcore un brin classique à ses débuts, le combo poursuit sa route avec ALONE l'année suivante et un premier album, clairement Mathcore, Dance In the Maze, fin 2017. le leader charismatique de la formation occupe la scène par sa présence, sa prestance et sa voix éraflée. Il finira dans le Pit avec le public encore un peu timide en cette fin d'après-midi. Ce fut un amuse bouche fort sympathique pour démarrer en beauté ce 2e jour du fest.

C'est parti ensuite pour les parisiens de Sticky boys, avec qui la fioriture n'est pas de mise. Ici, seul le rock a droit de cité. Un rock à l'accent australien (AC/DC) et parfois anglais (Motorhead). Même si ce sont par des américains qui les repèrent avant tout le monde : The Donnas et The Nashville Pussy. Un beau réseau et de belles références pour ces trois parisiens qui après deux albums, confirment que leur Hard Rock se joue aussi bien au Bus Paladium qu'au Hellfest (2011) avec toujours la même énergie, la même envie et un public de plus en plus nombreux. Meme engouement, même effervescence içi à cambrai pour leur set, dans la joie et la bonne humeur. ça envoie du bois et ça fait plaisir aux oreilles, tout en dégourdissant les gambettes, simple et efficace !

Après la petite pause syndicale le temps d'un énième changement de plateau, c'est au tour des djeuns fougueux de "Pogo car crash control" de mettre le feu dans la place ! encore des parisiens (plus exactement des seine et marnais) Les 4 musiciens âgés d'une vingtaine d'années, imposent des textes en français, acérés et sans concession, traitant de l'égoïsme et plus largement de tout ce qui nous dérange. L'énergie sur scène est elle aussi époustouflante, avec des riffs indomptables et des larsens sauvages fracassés en plein visage. Au bord de l'agonie à chaque fin de concert, « P3C » nous balance un rock garage enragé et convulsif dans la veine de "Nirvana", "Rage Against The Machine" et "Mudhoney".
un bon groupe de punk garage qui a décidé d'en découdre et de ne pas se laisser faire malgré son jeune âge !

C'est une prog à dominante parisienne (francilienne) ce samedi à Cambrai. Cette fois c'est le Val d'oise qui est représenté par les excellents "Bukowski" que l'on ne présente plus ! né de la fusion de 2 groupes KWAMIS et WUNJO en 2007. Le groupe avait été élu meilleur groupe français au Hellfest 2012. les deux frères DOTTEL (basse et guitare /chant) font le show, sans oublier Timon et Clément qui ont rejoint le groupe plus récemment. PS : Fred DUQUESNE (ex Watcha) actuel 2e guitariste à MASS HYSTERIA a joué de 2013 à 2015 pour les BUKO.
La bande va balayer sa discographie 5 albums avec le petit dernier en date. Une prod cadencée avec une gestation régulière tous les deux ans.
Le dernier album STRANGERS, vraiment excellent , mis à l'honneur avec un Mater dolorosa.

La suite; IN FLAMES, un peu de mal à rentrer dedans ... est ce parcequ'ils venaient juste après les Buko endiablés ou encore impatient d'assister au shox des Mass ? On sent les têtes d'affiche en cette fin de festival, car il devient de plus en plus compliqué de circuler dans la salle. La foule envahit chaque recoin de cet espace athypique qu'est le palais des grottes.
Des ligths très sympas pour le public, moins pour les photographes qui doivent composer avec pour sortir un résultat un peu potable ..
In Flames est un groupe de metal alternatif suédois, originaire de Göteborg, formé en 1990. Avec At the Gates et Dark Tranquillity, In Flames est à l'origine du développement du genre death metal mélodique. Depuis sa création, le groupe compte un total de onze albums studio et un DVD live. C'est pour dire l'expérience des nordistes dans le domaine. Ils ne décevront pas leurs fans qui reprennent en choeur chaque titre joué, arborant le panoplie complète du merch du groupe, en bon groupie qui se respecte ! Je dis ça... je dis rien, moi et mon beau tee-shirt de "MASS HYSTERIA - release party de Reims" (Cf mon report du 26 octobre 2018)

Setlist:
1. Voices
2. Everything's Gone
3. Pinball Map
4. Where the Dead Ships Dwell
5. Call My Name
6. Monsters in the Ballroom
7. All for Me
8. (This Is Our) House
9. Deep Inside
10. Here Until Forever
11. The Chosen Pessimist
12. Leeches
13. The Truth
14. I Am Above
15. Cloud Connected
16. The End


Allez, comme on dit, on a gardé le meilleur pour la fin (de manière objective...) "Mass hysteria" encore des parisiens, et ouais ! enfin presque, avec Rapha (Mercier) marseillais d'adoption ! Espèrons simplement qu'ils ne parlent pas foot en backstage avant le concert sinon on est mal !!!

Les Mass Hysteria tournent depuis plus de 20 ans, et pas une ride, bien au contraire ! avec du sang neuf à la basse, en la personne de Jamie RYAN qui a rejoint les rangs à l'occasion de l'album MATIERE NOIRE. Vince Mercier (le frére !) bassiste avait quitté la formation pour se consacrer à sa famille. Athom venu en intérim et qui est finalement resté 1 an au sein des Mass avant l'arrivée du petit jeunot, Jamie. Le line up est auourd"hui stabilisé et prêt à tout casser avec le tout dernier album MANIAC sorti fin d'année dernière. Après le succès de MATIERE NOIRE, ils étaient attendus au tournant. et ils n'ont pas déçus les furieuses et furieux, paraitrait il ...? Un album dans la même lignée que le précedent taillé pour le live, lui aussi.
Un nouveau lightshow aussi, les Mass ont décidé de frapper fort. Un level a été franchi. Le public sera en transe.
ça promet pour le Hellfest du mois de juin où MH sera présent sur la Mainstage. Un petit échauffement içi à cambrai ? En tout cas on en redemande.
MASS HYSTERIA c'est la famille ! et d'ailleurs la famille des membres est invitée par Muss (chanteur) à monter sur scène pour accompagner papa ...
Le set reprend différents albums de leur grand carrière, pour finir sur le traditionnel FURIA pour clôturer en beauté leur show et cette 16e édition du BETIZFEST !

A l'année prochaine pour de nouvelles aventures !?

Setlist:
1. Intro
2. Reprendre mes esprits
3. Notre complot
4. Vae soli !
5. Une somme de détails
6. Positif à bloc
7. World on Fire
8. Chaman acide
9. Se brûler sûrement
10. Nerf de boeuf
11. Derrière la foudre
12. L'enfer des dieux
13. Plus que du métal
14. Chiens de la casse

Encore:
15. Arômes complexe
16. Contraddiction
17. Furia


Chroniques
Festival
Hellfest 2016
Mass Hysteria
17/06/2016
Download Festival 2016
Mass Hysteria
11/06/2016
Download Festival
Mass Hysteria
11/06/2016