Report Badwolves @ la Maroquinerie le 21/06/2019
Mayla
Journaliste

«Un concert qui a procuré de multiples émotions»

Créé 25/06/2019
1453 vues

En arrivant devant la salle, les fans les plus fervents sont déjà arrivés. Ils sont ravis car Bad Wolves est arrivé quelques minutes avant et ils ont pu avoir des photos et faire signer leurs goodies. Petit problème, ils sont arrivés en retard, cela s'est répercuté sur notre heure d'entrée dans la salle : 20h00.

Disco-Nected
En arrivant, le chanteur chauffe le public avant de commencer. Le groupe originaire de Paris se compose d'un guitariste/ chanteur (Aziz Bentot), un batteur (Lucas Pelletier), un bassiste (Jonathan Ghenda).
Lorsque le groupe a joué ‘Fall away', on sent bien l'inspiration années 90 à la Nickelback. Puis plus tard dans le concert, Aziz Bentot demande "Est-ce qu'il y a des amateurs de headbanging? Avec ou sans cheveux ça marche aussi." Les métalleux chauves apprécieront :)
Le titre 'The wolf returns' joué par la suite est parfaitement dans le thème pour ce soir :) On voit un petit clin d'oeil de Lucas Pelletier à la fin du titre vers le fond de la salle. On imagine que son entourage est là.
Aziz Bentot demande au public "Vous passez une bonne soirée? " qui répond "ouaiiiiis" "Merci à chacun d'entre vous d'avoir été là, applaudissez-vous".
Pour le dernier titre, le groupe tente de séparer la foule pour un pogo mais malheureusement, il n'y a pas assez de monde, il retombe vite.

setlist :
Unity
Here to stay
Fall away
Dead inside
The wolf returns
Run in circle


Pendant l'entracte, j'en profite pour aller dire bonjour à des gens que je connais dans la salle.

Bad Wolves arrive avec un quart d'heure de retard. Le groupe originaire de Los Angeles est composé du chanteur (Tommy Vext), un bassiste (Kyle Konkiel), deux guitaristes (Chris Cain et Doc Coyle) et un batteur (John Boecklin).
Les 3 gratteux commencent dès le 1er titre en headbanging. Tommy court et saute partout.
Deuxième titre il est déjà tout en sueur, normal s'il se donne autant! D'ailleurs il ressemble à Neymar JR mais avec au moins 40 kg en plus, un beau bébé. Ses bras sont entièrement tatoués.
Pendant une petite pause, Tommy en profite pour discuter avec le public et en profite pour nous dire "Nous sommes tous des survivants de suicide, le suicide n'est pas la solution".
Pendant que le groupe jour ‘Run for your life', Tommy s'assoit sur un retour et tchek un membre du public. Ensuite il balance le bras droit de droite à gauche, le public fait pareil.
Puis il commence à fredonner ‘Mmm Mmm Mmm Mmm' puis chante un bout du titre des Crash Test Dummies de 1993, ensuite petite reprise de SOAD ‘Chop suey'. Personne ne s'y attendait et c'était super cool !
Le chanteur appelle "une amie" pour chanter 'Hear me now'. Vu le monde qu'il y a au balcon de cette jeune femme, je pense que c'est aussi son dessert… Ensuite nous avons eu droit à une petite battle de rap sur fond de batterie, même le techos s'y est mis, ils sont tous très bons ! A la fin de la battle, le chanteur demande au techniciens d'éteindre les lumières de la scène et au public d'allumer les flashs pour jouer ‘Zombie' en dernier titre. La salle étant petite, les flashs éclairent tout à fait correctement le groupe. Tommy devait la chanter en duo avec Dolores O'Riordan mais malheureusement elle est décédée avant le passage en studio. Le groupe a néanmoins décidé de la jouer tout de même. Du coup cela confère à ce titre une émotion particulière.
À la fin du titre, Tommy enlève sa casquette et ,malgré la sueur qui lui recouvre le visage, on voit qu'il pleure.

Setlist de Bad Wolves :
1. Learn to Live
2. No Masters
3. Jesus Slaves
4. Remember When
5. Better the Devil
6. Run for Your Life
7. Shape Shifter
8. Truth or Dare
9. Cover Medley: No One Knows / Chop Suey / Breed / Freedom
10. Officer Down
11. Hear Me Now
12. Zombie (The Cranberries cover)