At The Gates : Report de la session d'écoute live du 18 mars 2021
Anibal BERITH
Journaliste

«Moment privilégié au cours duquel Thomas et Martin détaillent le nouvel album juste après son écoute en petit comité»

Créé 18/03/2021
231 vues

C'est le 18 mars 2021 que je suis convié par l'attaché de presse de Century Media Records pour participer à la session d’écoute live du septième album du groupe suédois At The Gates. Intitulé « The Nightmare of Being », le disque arbore une pochette très énigmatique noyée dans un rouge flamboyant et s'articule autour de dix titres qui vont ravir les fans et surtout redorer le blason du quintette après le décevant "To Drink from the Night Itself". A paraître le 2 juillet prochain, il s'annonce comme un album très attendu de ce second semestre. L’organisation se présente sous la forme de trois sessions réparties équitablement entre 17h et 22h30. Sont présents le frontman Thomas Lindberg et le guitariste Martin Larsson prêts à répondre aux questions des journalistes triés sur le volet derrière leur ordinateur.



Etant présent à la dernière session d’écoute, la connexion s’établît à 21h précises. L’écran s’illumine sur la photo promotionnelle actuelle du groupe puis très rapidement, sur les deux protagonistes qui sont présentés par un animateur fort sympathique et brillant dans le pilotage de l’émission.
Après quelques explications synthétiques et efficaces, je comprends que nos questions seront envoyées via un questionnaire numérique directement sur le moniteur de l’animateur. Ce dernier les triera afin de proposer les meilleures au duo présent sur le plateau et nous rassure quant à ses choix en précisant que tout le monde sera équitablement servi.

Très rapidement la session d’écoute débute. Nous avons accès à l’artwork, à la tracklist et bien sûr à l’enchainement des titres conforme à cette dernière. Près de 50 minutes d’écoute intéressantes et privilégiées permettant de découvrir le nouvel album très en avance. Difficile de se faire une idée de ce nouveau matériel à chaud et après une écoute unique mais ce dernier semble répondre à toutes les espérances que l'on peut exiger venant d'un groupe de cette ampleur. Mettant l'Humain aux premières loges, les compositions sont riches et variées offrant une tracklist saisissante. C’est toujours un joli privilège de découvrir en avant-première une oeuvre artistique et de pouvoir, de surcroît, échanger avec les artistes dans la foulée, même à distance.

C’est exactement ce qui va se passer puisque qu’il n’est pas tout à fait 22h lorsque le disque s’arrête et que la salve des questions / réponses s’entame avec 40 minutes d’échange rendus possibles grâce à l'animateur très agile dans sa démarche proposant 2 à 3 questions par journalistes présents à cette session. C'est donc avec enthousiasme et sincérité que les deux musiciens répondent aux questions dont quelques-une émanent de webzines français.

Cet échange permet d'en savoir plus sur la façon dont a été composé et enregistré ce disque malgré la pandémie. On apprend que l'oeuvre est philosophique tout en restant introspective et que le travail avec Jens Bogren distille une nouvelle dimension. Deux de mes questions sont retenues : une concernant la signification de la pochette et une plus généraliste où je leur demande quelle sensations ressentent-ils après 30 ans de carrière, de leur statut de pionnier du death mélo et de ce septième album. Thomas et Martin expliquent qu’ils s’estiment chanceux et privilégiés. Thomas n’aurait jamais pensé pouvoir faire une carrière de musicien lorsque le groupe s'est formé. Ils leur a fallu beaucoup de courage, énormément de travail et sans cesse repousser les limites pour obtenir cette situation qu’ils qualifient eux-mêmes de confortable.

22h30 précises, la session se termine sur cette dernière question et on attend impatiemment une écoute plus approfondie du disque et une interview plus intimiste pour en savoir plus et apprécier ce septième opus des pionniers du death mélodique.

"The Nightmare of Being"
1. Spectre of Extinction
2. The Paradox
3. The Nightmare of Being
4. Garden of Cyrus
5. Touched by the White Hands of Death
6. The Fall into Time
7. Cult of Salvation
8. The Abstract Enthroned
9. Cosmic Pessimism
10. Eternal Winter of Reason